PSG 2-2 Bordeaux : coup d’oeil sur le pressing girondin

Bien aidés par Kevin Trapp, les Girondins de Bordeaux sont allés chercher un point sur la pelouse du Parc des Princes en ouverture de la 5ème journée de Ligue 1 (2-2).

A l’instar de leur succès sur le PSG en fin de saison dernière (3-2), les joueurs de Willy Sagnol ont bâti leur bonne performance sur l’agressivité de leur milieu de terrain, qui a réussi à perturber la possession parisienne. Un simple coup d’oeil sur le PPDA(+40m) des Girondins permet de s’en rendre compte.

Bordeaux, bien mieux que Monaco 

sdfdsfdfs

Les « stats de pressing » des adversaires du PSG depuis le début de la saison. Evidemment, c’est le LOSC qui affiche les meilleurs « scores » grâce à son match en supériorité numérique lors de la 1ère journée.

La comparaison avec le LOSC ne peut être établie du fait du contexte (Paris à 10 contre 11 pendant une heure lors de la 1ère journée). Il est beaucoup plus intéressant de se pencher sur la performance bordelaise par rapport à celle de l’AS Monaco. Comme les joueurs de Leonardo Jardim, les Girondins ont été actifs dans l’entrejeu et dans le camp parisien. Les chiffres assez similaires concernant le PPDA(+40m) en témoignent.

Les Girondins se sont distingués en répondant aussi présents défensivement dans leur moitié de terrain. Les maps ci-dessous permettent de voir assez aisément où se situait le point faible de l’ASM, qui n’a pas su couvrir efficacement la largeur dans sa moitié de terrain (beaucoup moins d’actions défensives dans les couloirs). Sur ce point, les Girondins ont profité de l’absence d’Ibrahimovic, dont les décrochages permettent au PSG de fixer l’axe pour trouver ensuite des espaces ailleurs.

bordeaux-actions

Map des actions défensives de Bordeaux (tacles, interceptions, fautes) face au Paris Saint-Germain.

monaco-actions-defensives

Map des actions défensives de l’AS Monaco face au Paris Saint-Germain.

Cela n’a pas été une constante durant toute la partie : ils ont notamment eu un gros temps faible après le second but parisien (34e). Jusqu’à ce que la mi-temps soit sifflée, le PSG a eu une fenêtre pour faire le break et – certainement – mettre fin au suspense. Les Parisiens se sont crées plusieurs occasions sans parvenir à marquer ce 3e but, se heurtant notamment à Carrasso (Di Maria, 41e).

A la pause, l’entrée en jeu de Gajic à la place d’un Traoré dépassé dans l’entrejeu a permis à Sagnol de réorganiser son milieu : Poko a apporté une énergie bienvenue dans l’axe aux côtés de Saivet, offrant à Bordeaux une plus grande solidité en phase défensive (seulement 3 tirs concédés jusqu’à l’expulsion de Saivet, contre 10 sur les 45 premières minutes).

 

Un homme dans le match : Henri Saivet

Saivet justement, parlons-en. Depuis les travées du Parc des Princes, le public l’a vu donner de la voix à plusieurs reprises afin de repositionner ses partenaires. Porteur du brassard de capitaine, Henri Saivet a réalisé face au PSG sa plus belle partition de « milieu récupérateur » depuis le début de la saison.

fdssdfdfs

En deuxième mi-temps, les milieux bordelais mettaient la pression sur Motta ou Verratti lorsque ces derniers étaient bien « encadrés » par la première ligne.

La sortie des Girondins sur la pelouse de Saint-Etienne lui avait déjà permis de se montrer à son avantage dans un « gros » match à ce poste. Face au meilleur milieu de France, il n’a fait que confirmer. Avec 13 ballons récupérés, il a été le joueur le plus actif de la rencontre dans ce registre (malgré sa sortie à la 77e minute).

Preuve de son importance dans l’entrejeu girondin, il a gagné 30% des ballons récupérés par les Bordelais dans ce match (Pallois, 2e Bordelais, a fini avec 6 ballons récupérés). Ce ratio passe à 47% lorsque l’on s’intéresse aux ballons récupérés au-delà des 40 mètres girondins et dans la moitié de terrain parisienne.

saivet

Sur les 12 ballons récupérés par les Bordelais dans le camp parisien, Saivet est allé en gratter 6… dont 5 en 2e mi-temps.

 

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. C. Moa dit :

    Bonjour, merci pour cet article (et tous les autres !)
    Petite interrogation : après quelques recherches, je n’arrive pas à trouver ce que signifie « PPDA ». J’ai du rater l’explication ici-même, et sur ce point g**gle n’est pas mon ami à cause d’un autre fameux PPDA…

  2. C . Moa dit :

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *