Belgique : des limites tactiques au milieu

« On a fait le jeu. On a le monopole du ballon, eux ne voulaient pas jouer… » Après la rencontre, Marc Wilmots n’a pas hésité à juger la performance de l’Italie, qui avait pourtant surclassé son équipe. Pour le sélectionneur belge, son équipe a surtout manqué de réussite face à une formation dont le plan de jeu n’était que de défendre.

Evidemment, ce n’était pas le cas. Car l’Italie avait bien un plan d’attaque, savamment préparé… ou plutôt répété puisqu’il s’agit du même que celui développé face à la Belgique au mois de novembre. Le technicien italien s’est appuyé sur deux éléments : la qualité de relance de ses défenseurs et les mauvaises habitudes des milieux belges, beaucoup trop orientés sur leurs adversaires directs.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Sami dit :

    Il a honte de rien Wilmots quand même…

  2. dede dit :

    Sérieusement il y’a une énorme incompétence de cet entraîneur. A voir cette analyse d’un « simple » consultant c’est effarant de voir a quel point il est nul !!!

  1. 27 janvier 2017

    […] Conte en exemple, même si les circuits et le jeu sans ballon étaient plus développés (les milieux se déplaçaient d’une certaine manière afin de créer des lignes de passes pour les…). La relance était assurée par Bonucci, Chiellini et Barzagli qui cherchaient directement Pelle […]

  2. 27 janvier 2017

    […] Conte en exemple, même si les circuits et le jeu sans ballon étaient plus développés (les milieux se déplaçaient d’une certaine manière afin de créer des lignes de passes pour les…). La relance était assurée par Bonucci, Chiellini et Barzagli qui cherchaient directement Pelle […]

  3. 29 janvier 2017

    […] Conte en exemple, même si les circuits et le jeu sans ballon étaient plus développés (les milieux se déplaçaient d’une certaine manière afin de créer des lignes de passes pour les…). La relance était assurée par Bonucci, Chiellini et Barzagli qui cherchaient directement Pelle […]

  4. 5 mai 2017

    […] vidéo de la démonstration tactique expliquée par Florent Tonuiti […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *