Real Madrid 4-1 Atletico Madrid, l’analyse tactique

Share
sfdfsdfsd

Au prix d’un final incroyable, le Real Madrid est allé arracher sa dixième Ligue des Champions des mains de son rival, qui pensait pourtant la tenir bien en mains. Sans solution pendant la première heure de jeu, les Merengues ont profité du recul de l’Atletico Madrid pour retrouver leur créativité au milieu de terrain grâce aux entrées de Isco et Marcelo. Et à force de pousser, ils ont réussi à faire basculer la rencontre en leur faveur.

Lire la suite

Share

Real Madrid : avant la finale

Share

Voilà maintenant douze ans que les Merengues attendaient cela. Ce soir, ils ont rendez-vous avec l’histoire et, peut-être, avec leur tant espérée Decima. Mais pour cela, il faudra qu’ils viennent à bout de leur plus intime rival : l’Atletico Madrid. Par rapport au Barça, incapable de battre l’Atletico cette saison, Carlo Ancelotti a un gros avantage : son équipe-type peut jouer dans deux schémas tactiques différents. Pour arriver jusqu’en finale, le Real Madrid a en effet su user intelligemment de deux options : le 4-4-2 et le 4-1-4-1.

Lire la suite

Share

Chelsea 1-3 Atletico Madrid, l’analyse tactique

Share
Chelsea sort

Après un match aller plus que frustrant en terme de spectacle, Chelsea et l’Atletico se sont retrouvés mercredi dernier avec pour objectif de rejoindre le Real en finale de la Ligue des Champions. Et si les Blues ont pris le meilleur départ dans ce match retour, ce sont bien les Colchoneros qui tenteront de soulever le trophée à la fin du mois.

Lire la suite

Share

Bayern Munich 0-4 Real Madrid, l’analyse tactique

Share
ribery-kroos-alaba

« Nous avons tout bien fait (…) l’équilibre était fantastique. » Carlo Ancelotti n’a pas eu besoin d’aller très loin en conférence de presse pour résumer la prestation de son équipe. Le Real Madrid a tout simplement réalisé le match parfait, montant encore plus en puissance après ses succès face au Barça en Coupe du Roi et lors de la demi-finale aller. En face, le Bayern a été à l’opposé de de son adversaire : sans étincelle individuelle et surtout sans équilibre pendant une mi-temps. Celle de trop.

Lire la suite

Share

Avant Bayern-Real : la circulation de balle madrilène pour déjouer le pressing du Bayern

Share

Au-delà de leur performance défensive, les Merengues ont aussi su contrecarrer l’organisation défensive du Bayern Munich. Après un premier quart d’heure difficile en raison de la pression bavaroise, ils ont réussi à se créer des phases de possession assez longues afin de souffler, de placer quelques attaques bien senties. Durant ces périodes, ils n’ont pas fait la moindre erreur avec le ballon, limitant de fait les munitions offertes à leurs adversaires en contre-attaque.

Lire la suite

Share

Real Madrid 1-0 Bayern Munich, l’analyse tactique

Share
Quand le bloc madrilène joue haut, il bloque quatre des cinq solutions bavarois pour réaliser la transition.

Reproduisant à la perfection le 4-4-2 qui lui avait permis de remporter la Coupe du Roi la semaine dernière, le Real Madrid est sorti de cette demi-finale aller avec deux avantages : un but d’avance et surtout le fait de n’avoir préservé ses cages. En face, Pep Guardiola et son Bayern se sont heurtés aux mêmes problèmes que Tata Martino et son Barça. Loin d’être un hasard, mais tout de même surprenant tant les armes bavaroises sont plus variées que les Catalanes cette saison.

Lire la suite

Share

Atletico Madrid 0-0 Chelsea, l’analyse tactique

Share
Aucun pressing de la part des milieux de Chelsea sur l

José Mourinho avait annoncé la couleur en délivrant sa composition d’équipes. S’il aurait évidemment préféré marquer un but, le coach de Chelsea a avant tout fait le déplacement au Calderon pour ne pas en prendre. Abandonnant totalement le jeu à leurs adversaires, les Blues se sont retrouvés face à des Colchoneros vite en panne d’inspiration. A la mi-temps de cette double confrontation, rien n’a bougé, si ce n’est quelques absences qui compteront peut-être dans une semaine.

Lire la suite

Share

Chelsea-PSG : les responsabilités de Laurent Blanc

Share

Le manque d’expérience, l’absence de Zlatan, le faible niveau de la Ligue 1 qui ne prépare pas pour les grands rendez-vous… Les excuses « exogènes » ne manquaient pas pour expliquer l’élimination du PSG face à Chelsea. Néanmoins, ce nouveau revers de Laurent Blanc en quart de finale de la Ligue des Champions permet de pointer ses limites actuelles en tant que coach… et tout le travail qui lui reste à accomplir pour rejoindre les meilleurs de la profession.

Lire la suite

Share

Le réseau