Athletic Bilbao 4-0 FC Barcelone : le premier but d’Aduriz (2-0, 52e)

Dans le film de la déroute du Barça en terres basques, ce second but a fait office de véritable tournant du match. Complètement inoffensifs jusqu’à la pause, les Catalans ont en effet affiché un visage bien plus dangereux en début de deuxième mi-temps. S’appuyant notamment sur la montée en régime de Luis Suarez, bien plus disponible, ils se sont crées plusieurs situations dangereuses. Pedro a même touché la barre suite à une erreur de couverture de Laporte (50e).

C’est dans ce contexte plutôt positif pour son équipe que Luis Enrique a décidé de faire entrer en jeu Andrés Iniesta (à la place de Rafinha, 52e). Le milieu de terrain devait participer au retour du Barça dans ce match, en tablant sur une baisse de forme côté Athletic. Problème, le capitaine blaugrana n’a pu toucher qu’un seul ballon avant qu’Aduriz n’inscrive ce deuxième but. Une réalisation que les Basques sont allés chercher grâce à leur excellent pressing dans le camp adverse, et à l’allant offensif du jeune Sabin sur l’aile gauche.

fssfdfsd

Dès son entrée, Iniesta essaie de profiter des espaces entre Susaeta (sorti au pressing) et son latéral pour attirer San José hors de l’axe. 

fsdfdsdfs

San José repousse bien Iniesta vers sa moitié de terrain. Susaeta revient aussi sur lui pour enfermer le Barcelonais qui n’a pas d’autre choix que de jouer en retrait. Dans l’axe, Eraso est prêt à relancer le pressing. 

fsdsfdsdf

Iniesta joue en retrait sur Adriano qui prend à nouveau la pression de Susaeta qui l’oblige à reculer. Avec la menace Eraso dans la zone de Vermaelen, le latéral brésilien n’a pas d’autre choix que de repasser par son gardien de but. 

Eraso maintient son effort et va mettre la pression sur ter Stegen. Aduriz démarre à son tour vers Bartra, seule solution courte pour le portier blaugrana.

Eraso maintient son effort et va mettre la pression sur ter Stegen. Aduriz démarre à son tour vers Bartra, seule solution courte pour le portier blaugrana.

Après Susaeta et Eraso à gauche, c'est au tour de Aduriz et Sabin de faire les efforts pour presser Bartra et bloquer Alves.

Après Susaeta et Eraso à gauche, c’est au tour de Aduriz et Sabin de faire les efforts pour presser Bartra et bloquer Alves.

Derrière le quatuor offensif, les milieux de terrain coulissent : après San José au départ de l'action, c'est au tour de Benat de bloquer son vis-à-vis Sergi Roberto.

Derrière le quatuor offensif, les milieux de terrain coulissent : après San José au départ de l’action, c’est au tour de Benat de bloquer son vis-à-vis Sergi Roberto.

Balenziaga est aussi au contact de Messi, mais c'est bien le bon travail de Benat qui empêche la passe de Sergi Roberto pour l'Argentin.

Balenziaga est aussi au contact de Messi, mais c’est bien le bon travail de Benat qui empêche la passe de Sergi Roberto pour l’Argentin.

Benat repousse Sergi Roberto vers la ligne de touche. Sabin

Benat repousse Sergi Roberto vers la ligne de touche. Sabin se rapproche pour l’enfermer. 

La prise à deux fonctionne et l'ailier gauche de l'Athletic part sur l'aile, faussant compagnie à Alves.

La prise à deux fonctionne et l’ailier gauche de l’Athletic part sur l’aile, faussant compagnie à Alves.

Alors que Sabin et Alves sont toujours au duel, Aduriz est attiré par l'espace entre Bartra et Vermaelen. A l'opposé, Susaeta entame lui une course croisée vers le premier poteau.

Alors que Sabin et Alves sont toujours au duel, Aduriz est attiré par l’espace entre Bartra et Vermaelen. A l’opposé, Susaeta entame lui une course croisée vers le premier poteau.

Les marquages se font dans la surface du Barça : alors que Bartra ne regarde pas ce qu'il se passe dans son dos, Mascherano suit le déplacement d'Aduriz, tandis que Vermaelen est embarqué par Susaeta.

Les marquages se font dans la surface du Barça : alors que Bartra ne regarde pas ce qu’il se passe dans son dos, Mascherano suit le déplacement d’Aduriz, tandis que Vermaelen est embarqué par Susaeta.

fsdfsdfs

Sabin élimine Alves. Deux solutions dans la surface pour lui : Susaeta et sa course vers le ballon, Aduriz et sa course à l’opposée. 

sfdsdf

Le manque de communication dans la défense du Barça à l’origine du but. Alors que Bartra était au premier poteau, Vermaelen a aussi été embarqué par la course de Susaeta. Résultat, Aduriz au duel au point de penalty avec Mascherano… et une superbe reprise de la tête pour faire le break.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *