Serie A 2015/16 : une Juve dominante dans tous les secteurs

Après la Ligue 1, la Liga, la Premier League, et la Bundesliga poursuite de notre bilan des grands championnats avec la Serie A : qui a dominé ? Qui a été efficace en attaque ? En défense ? Tout est compilé dans le tableau ci-dessous.

seriea

La Juve, champion dominant : 

Pas de surprise au sommet du championnat. Sacrée pour la 4ème fois d’affilée, la Juventus est présente aux avants-postes dans toutes les catégories à l’instar des autres « grands » qui se sont illustrés sur la scène européenne cette saison : à l’instar du Bayern, du Barça, du Real, de l’Atletico Madrid et du PSG, elle squatte le podium des trois classements nationaux présentés ci-dessus (différence de tirs, efficacité offensive et efficacité défensive).

Sur l’étude mêlant les cinq principaux championnats, les Bianconeri sont aussi en bonne position au niveau de la différence de tirs (6ème) et de l’efficacité défensive (3ème derrière l’Atletico et le PSG). En revanche, à l’instar du Bayern Munich, elle se retrouve hors du top 10 en terme d’efficacité offensive (15ème). A noter que les deux seules équipes à se hisser dans les trois top 10 sont le Real Madrid et le FC Barcelone. Inséparables, donc.

Tirs dans la surface et efficacité offensive : 

Qualifiés pour la Ligue des Champions la saison prochaine, la Juve, le Napoli et la Roma se sont aussi hissés sur le podium au niveau du nombre de tirs tentés de l’intérieur de la surface. Avec plus de 300 tirs chacun, les trois équipes ont d’ailleurs franchi une barre qui les a séparés assez largement du reste du championnat. En plus d’être en mesure de trouver de bonnes positions de tir, elles se sont aussi montrées efficaces (sans surprise) dans la zone de vérité.

Sans surprise au niveau des joueurs, c’est Gonzalo Higuain qui a eu le plus d’occasions depuis l’intérieur des surfaces adverses. L’Argentin a exactement tiré 133 fois au but dans cette zone… Soit presque deux fois plus que son premier poursuivant, Edin Dzeko, qui pointe à 72 tirs. Avec un but tous les 4 tirs environ (4,2 exactement), Higuain s’est aussi montré efficace dans la zone de vérité, même si Carlos Bacca a fait mieux avec 18 buts sur 56 tentatives (1 but tous les 3,1 tirs).

italie-efficacite-surface

De l’autre côté du championnat, deux des trois formations reléguées sont parmi celles qui ont eu le plus de mal à pénétrer dans les surfaces adverses (Frosinone et Palerme). En revanche, le cas de Vérone est plus étonnant. Le club de Luca Toni et Giampaolo Pazzini n’a pas manqué d’opportunités mais a fait preuve d’une grande maladresse dans le dernier geste. Co-meilleurs buteurs avec (seulement) 6 buts chacun, les deux vétérans ont d’ailleurs été les symboles de cette inefficacité offensive : 1 but tous les 10 tirs pour Toni, 1 but tous les 13 tirs pour Pazzini.

En bref : 

– Chargé de remettre l’Inter Milan sur de bons rails cette saison, Roberto Mancini a commencé à rebâtir une défense. Avec 38 buts encaissés en autant de journées, l’arrière-garde des Nerazzurri a été la 3ème de la saison en valeur absolue (derrière la Juve et Naples) et en terme d’efficacité (derrière la Juve et le Chievo). Il faut remonter à la saison 2009/2010 et le dernier sacre de l’Inter pour trouver une défense plus efficace (34 buts encaissés). A noter tout de même que l’Inter de Mazzarri s’était approché de ces chiffres en 2013/14 (39 buts encaissés) avant de retomber dans ses travers l’année suivante.

– Reprise par Paulo Sousa pendant l’été 2015, la Fiorentina a échoué pour la 4ème saison d’affilée dans sa quête de Ligue des Champions. La Viola a même reculé d’un rang par rapport aux trois dernières saisons en finissant derrière l’Inter Milan. Généralement maîtresse des débats (près de 60% de possession et 6 tirs de plus que son adversaire en moyenne), elle a une nouvelle fois souffert de son manque d’efficacité dans les deux surfaces, et particulièrement en défense. Si elle a dominé l’Inter, elle n’a pris qu’un seul point (sur 18 possibles) face aux équipes installées sur le podium.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *