Rétro 2012 : les tendances de l’année

Tableau Noir – Le football n’échappe pas aux phénomènes de mode. Plus que jamais, les équipes qui réussissent construisent leurs succès en dominant l’axe du terrain. Tactiquement, le spectacle passe au second plan. En 2012, dans un affrontement entre une équipe offensive et une équipe défensive, la victorieuse sera celle qui aura dominé son adversaire dans l’axe.

Un article à lire sur la tribune Tableau Noir des Chroniques Tactiques sur le site d’Eurosport :
– Les tendances 2012 : combat dans l’axe et naissance du Central Winger

S’il revient à la mode aujourd’hui, le Central Winger n’est pas une nouveauté, Zonal Marking en parlait déjà fin 2010 :
Introducing… the central winger ?

Pour terminer cette analyse, un petit peu de promotion avec le lancement de Alterfoot, portail réunissant la crème alternative du web footballistique : http://www.alterfoot.com. A mettre dans vos favoris évidemment, et à suivre sur Facebook et/ou Twitter selon vos préférences personnelles. Au passage aussi, les Chroniques Tactiques viennent de se parer d’un nouveau fil RSS : pour y souscrire, ça se passe ici. Si vous êtes plutôt newsletter, inscrivez-vous ici pour être alerté à chaque nouvel article posté sur le site.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. the teacha dit :

    C’est vrai qu’il y a une certaine tendance depuis 2 ans de voir des milieux offensifs centraux s’excentraient. Concernant le passage sur les attaquants qui partent dans le dos des latéraux adverses, ca c’est toujours fait il me semble. La question pertinente serait de savoir si cette tendance rencontre du succés et je dirai que oui car les meilleurs à ce petit jeu sont David Silva, Ozil voir Juan Mata et j’en oublie et comme par hasard, City à été champion, le real d’Ozil avec 17 passes decisives aussi et Juan Mata est champion d’Europe. Valbuena est trés fort dans ce genre de déplacement aussi. Mais perso, je ne vois pas le style se généraliser à l’avenir, tout dépend des styles de jeu des équipes et du profil des joueurs, le bayern, Man Utd ou Valence ne répond pas à ce genre de style.

  2. Complètement d’accord. Toutefois, c’est une réponse aux axes densifiés et qui peuvent chercher à étouffer l’adversaire. Si le milieu va sur l’aile, il aide à ressortir les ballons par les couloirs, peut servir l’ailier etc… C’est une réponse aux équipes qui proposent un axe fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *