Real Madrid 3-4 Barcelone : du réveil madrilène jusqu’à la mi-temps

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Duc Anh dit :

    votre article est très intéressant. Je trouve que Martino donne souvent une bonne tactique, mais parfois, il a perdu des matchs incompréhensibles récents. En plus, sous son ère, Fabregas joue beaucoup plus et est très efficace, ceci est différent sous l’ère de Guardiola ou Vilanova.

  2. aziz dit :

    Je suis d’accord avec toi. J’ai eu l’impression aussi que cette mi-temps était une affaire de performances individuelles: sans les performances de Di Maria et Messi on aurait eu un match agréable mais sans trop de buts. Les tactiques se sont bien neutralisés finalement. Par contre, si Pedro était titularisé d’entrée de jeu, Di Maria aurait été moins en vue car le couloir droit -talon d’Achille du Barça en première mi-temps- était une passoire, la faute à Neymar (Mascherano, je ne le compte pas car il ne fait que rendre service)

  3. Moun-B dit :

    Au final un Barcelone très réaliste sur cette première période que j’ai trouvé globalement dominé en terme « d’occasion » par le Real Madrid.

    Cruel pour les madrilènes mais aussi logique vu qu’un joueur comme Messi ne laisse aucune erreur possible dans l’organisation défensive.
    Maintenant le problème reste toujours le même, peu de travail des 3 offensifs et franchement je pense pas qu’on puisse remporter une LDC avec 3 mecs devant qui ne travaille pas sans ballon (défensivement) surtout face à des équipes comme Barcelone ou le Bayern qui justement pousseront le Real à lâcher la balle.

    C’est le paradoxe aussi du Real sous Ancelotti, il garde pas énormément la possession (même si c’est bien plus basé sur un jeu de possession que sous Mourinho) est très fort quand il a le ballon par contre sans ballon défensivement c’est très friable et le non repli de Cristiano (qui je pense est due au fait de laisser le portugais libre et décharger de tâches défensives afin qu’il garde toute sa lucidité) fait que l’adversaire va souvent pilonner le côté gauche madrilène.

    Le Real Madrid a un potentiel monstrueux, mais faut régler ce problème, si il y arrive alors on pourra tenir une équipe extrêmement complète aussi bien défensivement que offensivement capable de tout faire.

    Par contre je tenais à souligner le match très mauvais de Xabi Alonso, et le marquage approximatif de Carvajal au final c’est sur des erreurs individuelles que le Real a payé le prix plus que par une faillite collective.

  4. jAX dit :

    @aziz – Mascherano faisait son travail défensivement quand Ronaldo était dans son couloir. Il travaillait avec Alves pour empêcher le Portugais de progresser (vers l’axe ou dans le couloir) et c’était efficace. Alves l’orientait vers l’axe où Mascherano l’attendait pour lui voler le ballon.
    Seulement quand c’est Di Maria qui provoque dans le couloir, Mascherano ne peut pas réaliser le même travail parce que Cristiano Ronaldo se positionnait dans la surface catalane à la réception des centres (CR7 vs Piqué, Benzema vs Mascherano). Si Mascherano s’était proposé il aurait laissé le Real en supériorité numérique dans la surface (3vs2 en comptant le duo Bale-Alba), impensable.

    Comme tu le dis, c’est vraiment l’absence défensive de Neymar qui a causé cette débandade dans ce couloir pendant une dizaine de minutes.

  5. MauricePaf dit :

    Помогу обезналичить перевести в другую платежную систему черные средства в разные платежные системы на Ваш выбор. Процентная ставка 15 пишите на skype: xakerlab все подробности через скайп

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *