Rapport : la victoire du Real Madrid face à Barcelone

Vous aimerez aussi...

21 réponses

  1. christophe dit :

    belle analyse… Tactiquement sympa, mais match chiant !!!

  2. Noureddine dit :

    Bonjour Florent,

    très bonne analyse. Ça aide beaucoup de revoir ce genre de matchs à froid :-)
    Ce 3-4-3 est une lubie de Cruyff/Guardiola. Ce système a été efficace en cours de jeu, quand le Barça mène au score et place Alves en avant pour annihiler les envies d’attaques du latéral gauche adverse. Le Real en a souffert plusieurs fois. Et autant SaoPaolo, au Japon, assez limité s’est fait bouffer d’entrée de jeu par ce schéma tactique, autant des équipes comme Valence ont malmené les azulgranas en dédoublant sur le flanc gauche. Pep avait corrigé le tir à la mi-temps pour sauver un 2-2 compliqué.

    Ce qui est encore plus gênant, c’est le choix d’Alves, qui est systématiquement en difficulté et prévisible, quand il est arrêté face au défenseur, et surtout coupé de Messi. Alves offre la possibilité de se remettre en 4 derrière selon le score, mais reste très stérile devant. Pep devrait être plus conséquent dans le choix des joueurs pour réussir son 3-4-3. L’avenir nous le dira, mais j’y crois fort.

    La méforme de Xavi et Sergio, qui semble aussi émoussé, y est pour beaucoup dans la pauvreté de l »animation du jeu au milieu. Du coup, tout l’édifice vacille. Les tentatives de Thiago sont plus spontanées, mais malgré son talent, ça ne dégage pas d’espaces dans l’entre-jeu.

    Sans parler de Tello, et du positionnement hasardeux d’Adriano surtout sur le 2ème but, qui presse loin de sa base et laisse Özil libre sur la ligne de touche… Il est impératif de souligner ceci :

    Le Real a fait un bon match, mais pas meilleur que les autres Calsico. Avec Kakà, le Real s’était montré plus dangereux. Le Barça avec un taux de transformation relativement élevé d’habitude, s’est vu contre Chelsea et aussi samedi vendanger du 100%. Du coup le doute s’installe.

    Guardiola a plutôt du pain psychologique sur la planche. Et il y a assez d’échéances pour rendre encore la saison exceptionnelle.

    A+

  3. aziz dit :

    On oublie souvent que le foot est un sport et que la condition physique est déterminante. Ce n’est pas tant le Réal qui a gagné mais le Barça qui a perdu. Obnubilé par la tentation de tout gagner comme en 2009, il a laissé des forces dans la dernière dizaine de confrontations en championnat qu’il a certes gagné mais à la Pyrrhus.
    Enfin comme le dit Noureddine et j’en avais déjà parlé dans un ancien commentaire, un gros problème du Barça est qu’il n’a pas d’ailiers de débordement à l’ancienne capables de dribbler l’adversaire en phase arrêtée. Alves et Pedro ne sont bon que lorsqu’ils sont lancés.
    J’avoue que je suis pessimiste pour demain. Il n’y a qu’à l’orgueil qu’ils pourront s’en sortir car nos champions sont trop épuisés.

  4. Slim dit :

    Je pense aussi que Guardiola et ses joueurs ont décidés de miser sur la CL vu l’état physique des trois cadres Xavi, Iniesta et Messi ..

    Pas de changement tecnico-tactique qu’après plus d’une heure alors que généralement le Barça change de module deux ou trois fois .. surtout sur le côté gauche quand on sait que Madrid a imité Chelsea en densifiant son milieu axial ..

  5. renaudave dit :

    Très bonne analyse, un vrai régal.
    Cependant,on ne peut rien reprocher à adriano sur le 2ème but. C’est plutôt ozil qui va intelligemment se placer dans son dos quand le réal récupère le ballon coté droit. Dans son déplacement il est suivi par Thiago, qui est ensuite allé presser di maria qui venait de se débarrasser d’adriano et iniesta. la suite de l’action, on la connait…
    d’autre part, je ne crois pas en la thèse de la fatigue. Mardi en CL, ils étaient tous en jambes et c pas la première fois qu’ils enchainent autant de match en peu de temps. Je trouve même que cette année Guardiola a fais plus de turn over que l’année passée par exemple. Pour conclure, samedi, madrid a juste eu la réussite qui leur a souvent fait défaut pendant les classico.

  6. Pro dit :

    Que ne lit on pas comme excuses, non seulement dans ces commentaires mais aussi dans de nombreux médias, pour justifier les 2 defaites consécutives du barça. Ils seraient fatigués, emoussés par une saison qui arrive bientot à son terme. C est vrai, je vous l accorde. Mais doit on comprendre par la que Chelsea ou madrid se sont eux reposé toute la saison en attendant LE match contre le barca?, qu ils n ont pas eu aussi eu de nombreux matchs?
    Ces victoires n ont rien du hasard puisque les quelques equipes victorieuses du barca cette année ont appliqué une tactique similaire en de nombreux points.

    Je pense que la victoire du real est merité. Ils ont dominé le barca tactiquement pendant la quasi totalité du match. L equipe du real est beaucoup plus complete et complementaire que celle du barca qui est totalement dependante de Messi. Ronaldo est une piece maitresse du real, meme si il fait tres important, il ne fait pas tout.
    Pour preuve les statistiques suivantes: parmi les 5 meilleurs buteurs de la liga, il y a 3 madrilenes, Ronaldo, Benzema et Higuain totalisant 81 buts. Le barca ne compte que Messi avec 41 buts.
    Parmi les 4 meilleurs passeurs de la liga, il y a 3 madrilenes, Ozil, Di Maria et Ronaldo avec un total de 42 contre le seul Messi coté Madrilene avec 14 passes decisives.
    Notez aussi que Ronaldo est le meileur buteur actuel avec 42 realisations et Ozil le meilleur passeur avec 18 passes decisives sont tous deux au real.
    Alors oui le real est meilleur que le barca cette saison. Mourinho a bati une equipe complementaire et homogéne avec un sens tactique

  7. MsieuAli dit :

    Relativement d’accord avec cette analyse. A vrai dire, j’ai l’impression que ce 3-4-3 a plus d’intérêt à être utilisé pour densifier le nombre de joueurs (et donc de déplacements) dans les petits espaces aux abords de la surface, où aussi bien Chelsea que le Real ont pu être vulnérable lors des passes dans les intervalles que pour une réelle préparation d’attaque comme on a l’habitude de voir avec le Barça. A croire qu’actuellement, le Barça est pressé par le temps et moins lucide qu’à l’accoutumé.

    D’ailleurs, le Real a réussi par moment à mettre en place un pressing en triangle (3 madrilènes bloquant quasi-systématiquement le barcelonais recevant le ballon la plupart du temps dos au but) entre la ligne médiane et les 30 mètres de la ligne de but, permettant de quadrilier cette zone et de justement rendre invisible Messi situé à proximité du dernier rempart défensif en tant que « faux-9 ». Peut être la « clé » pour mettre à mal pour le moment la configuration de Pep Guardiola.

    En restant aussi bas donc, il y a de grandes chances que Chelsea demain craque plus d’une fois en pensant copier l’Inter 2010 plutôt qu’à rééditer la performance du Real de ce weekend.

  8. RMCF2002 dit :

    Vraiment un super site ! Bravo !

  9. Le 3-4-3 du Barça leur a joué des tours, Madrid l’a bien exploité.
    Le Real gagne grâce à une grande solidité et une belle solidarité dans l’effort !

  10. aziz dit :

    Arrêtez de dire que le Réal ou Chelsea ou je ne sais qui ont su déjouer le Barça. il n’y a rien de neuf à ces tactiques défensives plus ou moins bétonnées. Le Barça affronte constamment ce genre de difficultés. Il savent comment s’en sortir: dézonage, permutation, mouvement perpétuel, accélération soudaine…Ce qui a manqué c’est uniquement la fraicheur physique. Point barre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *