PSG : le sapin reste de saison

Tableau Noir – Ce soir face à l’Oympique de Marseille, le PSG de Carlo Ancelotti va tenter de ne pas enchaîner un cinquième match sans victoire, une série qui ferait figure de première cette saison. Pour cela, il ne serait pas étonnant que le technicien italien retourne à ses premières amours parisiens, soit son 4-3-2-1 habituel qui a complètement transformé le visage du PSG lors de ses sorties face à Lyon ou Bordeaux.

Un article à lire depuis la semaine dernière sur Eurosport en cliquant ici ou sur la bannière ci-dessous.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Ancelotti chercher encore beaucoup son système de jeu.
    Le 4-2-3-1 est bien encore faut-il avoir un bon Pastore.

    Le 4-3-2-1 semblait bien leur aller, après il a tellement essayé de systèmes. Savoir comment joue Paris est une vraie énigme pour moi !

  2. The teacha dit :

    Dans ce genre de système, si on veut avoir la maitrise au milieu, il est indispensable d’avoir dans les 3 milieux, un joueur plus créateur que les 2 autres. Si on reste dans ce système à 3 milieux defs et que dans ces 3, on ajoute un créateur capable de se projetter à l’avant mais également de bosser au milieu du genre xabi alonso, busquets, pirlo, yaya touré voir même un gourcuff qui en a le profil, je peux vous assurer que la maitrise technique vous l’aurez et le lien entre les milieux et joueurs offensifs se fera beaucoup plus naturellement à condition d’avoir beaucoup de mouvements de la part des 3 offensifs. A l’heure actuelle à paris, seul un bodmer ou chantome sont capables de se projetter vers l’avant et de savoir tenir le ballon dans le camp adverse malgré le pressing mais Carlo ne le voit pas encore.Et bien entendu, comme il est dit dans l’article, la participation des latéraux est indispensable au bon fonctionnement de l’animation offensive tout comme la participation des 2 créateurs à la fermeture des latéraux adverses mais ça c’est une autre histoire car demander à néné et menez de défendre , c’est un autre film :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *