Juve-Barça : Comment quadriller la moitié de terrain catalane ?

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. yas sed dit :

    Bravo, encore une fois , une très bonne analyse.
    Vos vidéos nous manque beaucoup.

  2. Moez dit :

    Merci pour cette analyse. Je verrai bien Allegri mettre un 4-4-2 plat, d’ailleurs je pense que c la seule solution viable, les autres étant trop risquées:

    * Une défense à 4 (classique).
    * Une attaque Tevez-Morata (classique)
    * Au milieu 2 joueurs sur les ailes pour contrer Alves et Alba, mais capables de jouer parfois les pompiers dans l’axe: Pogba, Marchisio, …?
    * 2 récupérateurs-presseurs centraux bons tactiquement et très endurants: Vidal et Sturaro/Marchisio.

    Ces 2 derniers seront la clé du match contre le Barça: ils joueront le rôle de Alonso-Kedhira à l’époque où Mourinho a trouvé la clé pour casser le système du Barça. Sauf que le Barça d’aujourd’hui est bien plus compliqué à jouer car il sait jouer direct (grâce à Suarez), alors qu’avant ce n’était pas possible avec Messi dans l’axe.

    Ces 2 joueurs clés de la Juve devront s’occuper de Rakitic-Iniesta mais en plus de ça, un des deux (disons Vidal) doit apporter un soutien aux attaquants pour presser Piqué-Masch-Busquets.
    Il ne devra sortir que lorsqu’il est presque sûr que le ballon ne transpercera pas le milieu, son but n’est pas d’empêcher Busquets de prendre le ballon, mais d’empêcher de se retourner et de faire une passer à un joueur de champs, Vidal ne doit donc pas marquer Busquets, mais le presser lorsqu’il sait qu’il va recevoir le ballon.
    Dans ce cas les 2 attaquants doivent absolument empêcher la passe latérale vers Piqué/Masch et les milieux latéraux se tiennent prêts à venir couvrir l’axe et prendre Rakitic/Iniesta.
    Dans les cas où Busquets y arrive si Vidal sort mais trop tard ou si Piqué/Masch n’étaient pas bien serrés:
    Un des milieux latéraux devra couvrir l’axe, l’attaquant pressant le central devra idéalement revenir pour prendre la latéral Barcelonais délaissé et Vidal devra revenir rapidement au milieu pour couvrir l’axe.

    Mais une fois le Barça installé, il ne faut surtout pas presser Piqué-Masch, il ne pourront rien faire s’il n’y a aucun espace autour des joueurs adverses, il faudra que le bloc soit assez bas pour ne pas laisser de place dans le dos de la défense.
    En revanche, il faut un attaquant sur Busquets (pas besoin de plus) et l’autre attaquant reste renforcer le milieu au cas où Messi pique/décroche dans l’axe.

    C’est la seule possibilité, car sinon aller mettre 3 joueurs à plein temps au pressing sur Piqué-Masch-Busquets, c’est juste de la folie.

  3. aziz dit :

    Salut,
    Merci pour cette leçon tactique rafraichissante. Moi perso, je pense que la seule chance de la Juve est de faire comme Chelsea en 2009 (éliminé de peu) ou en 2012 (même si c’était miraculeux): faire le bus devant Buffon en jouant bas et profiter des contres. La clé n’est pas le 3-5-2 ou le 4-4-2 mais le resserrement des lignes. Au Barça il n’ y a que Messi qui est explosif, avec des lignes serrées c’est là qu’il s’exprime le « moins » bien. Quant aux autres de la MSN, je trouve qu’on fait des tonnes. Si le match est vraiment serré, ils ne feront « rien ».
    @Moez
    Tu as écris « ils joueront le rôle de Alonso-Kedhira à l’époque où Mourinho a trouvé la clé pour casser le système du Barça  » : Non mais tu rêves! JAMAIS Mourinho n’a trouvé la clé! le Réal a gagné quand uniquement le Barça s’est affaibli !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *