Manchester City 2-1 Arsenal : l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Carlito dit :

    En regardant le match, j ai eu l’impression qu’Arsenal a tente de presser. Lors des 15premieres minutes, Xhaka ou Coquelin ont eu le meme role que Yaya et se sont projetes sur le deuxieme milieu adverse (Ozil sur Fernando, Xhaka sur Toure, Coquelin sur Silva.
    Mais ils ont ete oblige d’abandonner dans leurs intentions car De Bruyne est rapidement venu jouer dans le half-space, a savoir dans le dos de ce 2eme milieu qui sortait. Une fois que le bloc d’Arsenal a recule, ils n’ont plus jamais reussi a ressortir de leurs camps (d ou la frustation d alexis).
    Moi ce qui m’a le plus marque sur ce match est quand meme le manque de mobilite de la paire Xhaka Coquelin…Face au pressing de City, Arsenal a toujours ete forcer de jouer vers l arriere jusqu a Cech (qui est d ailleurs le joueur d arsenal a avoir touche le plus de ballons lors de ce match). c etait trop facile pour City (silva et sterling en 1ere, puis KDB) de bloquer la relance adverse alors qu’ils etaient 2 contre 4..pk Xhaka et coquelin offraient zero solution aux DCs…et le Kos n’a jamais pris la responsabilite de faire la relance. J ai pas de stats pour confirmer ce manque de mobilite…Et c etait encore plus criant quand Elneny est rentre car il est plus mobile.

  2. Arsenal a tenté de presser. Mais ça n’a pas fonctionné en effet. Excepté Sanchez devant. Dès que City touchait ses milieux, y’avait plus rien comme c’est dit dans l’article. En effet, y’a un gros souci avec Coquelin-Xhaka. Pas assez mobile, avec et sans le ballon. Ca manque de tranchant, d’impact, un peu de tout et Özil n’arrange pas grand chose sur la phase défensive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *