Norvège – France : le fil tactique

Finalement, cette défaite face à la Norvège sera peut-être un mal pour un bien. En ayant écarté les 23 mondialistes, Laurent Blanc s’est évité la pression d’un résultat obligatoire et les spécialistes n’auront rien pour s’enflammer d’ici la rentrée et le retour de tout le monde. Néanmoins, quelques petits enseignements sont à tirer. Un petit pour commencer ? Le 4-2-3-1, c’est mieux. Et c’est pas Ray qui le dit.

0′ : Comme prévu, Laurent Blanc sort son losange sans les Madrilènes. Côté Norvégien, ce sera semble t-il un 4-3-3 avec Abdellouae en pointe.
2′ : Les gens se seraient-ils enflammés sur le losange ? Sans le ballon, Rémy vient se placer à droite des trois milieux de terrain devant M’Vila…
5′ : Lorsque le ballon est bleu en revanche, il fonce occuper la pointe de l’attaque devant un Hoarau qui se rend disponible à ses milieux de terrain en décrochant.
8′ : Premier long mouvement des Français, développés autour des quatre milieux de terrain et de Hoarau avant un décalage sur Fanni qui centre dans la surface.
12′ : L’équipe de France attaque à sept, cinq axiaux et les couloirs aux latéraux : M’Vila, Rami et Mexès restent derrière… Peut-être un peu trop loin d’ailleurs.
14′ : Deuxième occasion en deux minutes pour les Norvégiens qui trouvent des espaces dans le milieu français (40/20 mètres) pour porter le danger.

17′ : Rémy reste en pointe lors des phases nécessitant la présence dans les airs de Hoarau en défense. Le Niçois est à la réception d’un contre mené par N’Zogbia.
21′ : Aucun pressing de la part des Norvégiens, ils laissent venir les Français en quadrillant leur moitié de terrain sur deux lignes avec Abdelaou à la pointe.
23′ : Les Français sont complètement mis hors de position dans l’axe lorsque les Norvégiens réussissent à rentrer à l’intérieur en éliminant M’Vila. La défense joue trop bas (ou les relayeurs sont beaucoup trop éloignés de leur sentinelle).
27′ : On lit enfin les trois lignes côté français : les offensifs (Nasri, Hoarau, Rémy) sont à la pointe du système et bloquent les couloirs et les trois milieux resserrent dans l’axe autour du rond central.

34′ : Gros problème défensif sur le côté droit de la défense française. Sissoko oublie de bloquer son latéral qui se retrouve en position de centre que Rami dévie de justesse en corner.
37′ : Les Norvégiens semblent beaucoup mieux occuper la largeur du terrain que les Français. Les dédoublements se multiplient alors que les Bleus peinent à trouver des solutions désormais.
39′ : Côté Français, les lancements de jeu (posé) se font généralement à partir du décrochage d’un milieu de terrain (Nasri, N’Zogbia, Sissoko) à hauteur de M’Vila.
42′ : A la manière de Bordeaux, les Bleus manquent de profondeur dans l’axe. Les Norvégiens ont trouvé la parade sur les côtés, l’ailier revenant travailler derrière pour fermer le couloir au latéral français.
44′ : La mi-temps se termine sur un temps fort norvégien avec deux mouvements développés côté gauche et un côté droit, le tout partant d’une mauvaise relance de Yann M’Vila depuis ses 3à mètres.

Mi-temps : S’il a montré de bonnes dispositions au niveau maîtrise technique et possession de balle au milieu de terrain, le losange aligné par Laurent Blanc n’a finalement que très peu conclu dans la surface norvégienne. Pire, il a été coupable de largesses défensives qui auraient pu coûter chers, les Norvégiens en profitant largement (d’abord à l’intérieur face au seul M’Vila puis sur les extérieurs lorsque les relayeurs se sont rapprochés du Rennais).

46′ : Diarra, Menez et Ben Arfa entrent à la place de N’Zogbia, Sissoko et Rémy. Menez et Ben Arfa ont pris les ailes, Diarra et M’Vila sont devant la défense.
48′ : Premier ballon touché par Ben Arfa sur son côté droit. Il se retrouve sur son pied gauche, sans être attaqué il envoie sa frappe dans le petit filet droit du gardien norvégien.
51′ : Un petit coup-franc à la con pour les Norvégiens. Intercepté par Huseklepp qui jaillit devant Hoarau (qui fait office de premier rideau) et ajuste sa reprise et bat Ruffier.
55′ : Le 4-2-3-1 transforme l’animation française : plus d’attaques à quatre, dans des petits périmètres et développée sur un côté (l’autre ailier rentrant pour soutenir l’attaque).
60′ : Benzema aura sa petite demi-heure de jeu et les deux commentateurs pourront s’extasier pendant une demi-heure sur le quatuor offensif de la génération 87.

63′ : Pour être plus précis sur les offesifs, ils évoluent très proches les uns des autres et les soutiens prennent les intervalles qui se présentent à eux.
66′ : Toujours sur les offensifs, Benzema et Ben Arfa semblent déchargés du travail défensif et travaillent à deux devant. Menez et Nasri participent plus au jeu avec les autres milieux de terrain.
71′ : M’Vila avait perdu ses ballons en première période et les Français avaient été en danger. Cette fois c’est Lassana Diarra qui manque un contrôle alors que les stoppeurs français sont écartés. Huseklepp part entre les deux et met son doublé.
74′ : M’Vila cède sa place à Cabaye qui s’installe aux côtés de Lassana Diarra. Pendant ce temps-là, Huseklepp continue de martyriser la défense française et Riise oblige Ruffier à s’employer à deux reprises.

79′ : Nasri sort, remplacé par Briand. Le Lyonnais prend la pointe à la manière de Rémy en première période et Benzema joue en soutien.
81′ : Nouvelle action du quatuor offensif des Bleus avec une accélération de Ben Arfa dans la surface après un service de Menez. Cabaye qui s’infiltre pour tenter de finir le boulot…
85′ : Les deux latéraux français sont largués sur la majorité des offensives norvégiennes. Sur ces phases de jeu, Mexès compense mieux que Rami qui recule un peu trop.

Coup de sifflet final : Paradoxalement, la France s’incline mais a montré un visage beaucoup plus équilibré sur la deuxième période. Certes, l’erreur de Diarra fait tâche mais les Bleus ont concédé beaucoup moins d’occasions que pendant les 45 premières minutes. Le quatuor offensif de 87 a montré de belles choses mais a manqué de soutien ; la faute peut-être à des latéraux plus timides (fatigués ?) qu’en première mi-temps.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Rambo dit :

    Salut,
    Désolé pour le petit « HS », mais comment tu fait pour mettre ton bouton de vote Wikio ? Car moi ça renvoie direct au site lui même, si tu pouvait me passer le code stp
    merci d’avance
    A+

  2. Frank dit :

    Un blog sur les joueurs mythiques du football des années 1970, je me suis dit que cela pourrait vous intéresser !

    http://football-60-70.centerblog.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *