Marseille 1-2 Paris SG, l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Larson #OM dit :

    J’ai eu l’impression qu’en deuxième période les latéraux de l’OM avaient reçus des instructions visant à les brider. L’impression était la même depuis les tribunes ?

    PS: Analyse appréciée as usual.

  2. TitiHenry dit :

    Un coup de maître de Blanc qui a eu l’intelligence de passer en 4/3/2 bloquant la zone transite de Valbuena et de Imbua en imposant une bonne densité dans l’axe, obligeant Marseille a tenté de progresser via son secteur de jeu le plus faible, soit les côtés, avec deux latéraux de très bas niveaux. Le milieu à trois Parisien symbolisé par un match monstrueux de Matuidi à parfaitement fait son travail. On peut souligner l’inaction à l’allure d’une faute d’amateurisme de Baup, qui aurait dû de suite passer en 4/3/3 installant deux triangles de chaque côté pour profiter au mieux de la largeur, intérêt d’avoir recruté un Thauvin alors que dans cette disposition à gauche replaçant un Ayew devenant axial gauche, il aurait été parfait.

    Bref une très bonne perf de Paris qui a su au talent et au courage aller chercher une victoire mérité, face à un Marseille d’un faiblesse absolu.

  3. casimir dit :

    J’ai le même sentiment que Larson. Mais je ne suis pas sûr que ça aurait suffit de toute façon à redresser le cours du match!

  4. Pagaille dit :

    Encore du beau travail. Par contre je comprend pas pourquoi Blanc ne retente pas l’option qu’il avait choisie à Bordeaux avec un vrai joueur de couloir à droite (c’était Lucas mais ça peut être Lavezzzi) en soutien de Van de Wiel et un Axial à Gauche. A Bordeaux c’était Ongenda qui occupait ce rôle et Cavani pour moi sera beaucoup plus à l’aise à gauche ce qui lui permettra de trouver plus facilement un angle de frappe au but sur son pied droit.
    A Gauche l’animation avec Maxwell et Matuidi montre clairement depuis plusieurs matchs que Lavezzi sur ce côté n’est pas indispensable. Les 2 gauchers animent parfaitement ce couloir. Alors qu’à droite il manque clairement un spécialiste du poste pour animer ce côté. Verratti n’a pas les mêmes caractéristiques que Matui pour attaquer la profondeur. Avoir dans ce cas Lucas (dans un bon jour) ou Lavezzi pour percuter et attaquer la ligne serait un grand plus pour ce collectif et permettrait une plus grande variété des attaques sur toute la largeur du terrain.

    Je pense que Blanc et Gasset y ont surement pensé mais c’est dommage qu’ils aient pas encore tenté le coup pour voir !!!

  5. C. Moa dit :

    Merci pour cet article, et également aux auteurs des commentaires.
    Pagaille notamment soulève un point intéressant : pourquoi ne pas intervertir les rôles des deux attaquants autour de Zlatan ?

    Pour donner des éléments de réflexion, je pars du postulat que Maxwell joue généralement plus haut que Van der Wiel et donc qu’il faut un ailier/attaquant plus « travailleur » pour compenser. Il faut également compenser les projections de Matuidi, elles aussi plus nombreuses que celles de Verratti.

    Si on s’en tient à ces réflexions, il est logique de mettre Lavezzi à gauche, pour profiter de sa hargne et que Cavani puisse jouer haut sur le terrain (et profiter des centres de Maxwell par exemple).
    Mais il se trouve que Cavani est un gros travailleur également et qu’il est capable de revenir défendre assez bas, donc il pourrait jouer le rôle de Lavezzi et permettre un profil plus percutant côté droit (Lucas, Menez).
    Ce profil plus offensif côté droit permettrait en plus de contrebalancer notre jeu penchant naturellement à gauche.

    Cependant, si Cavani doit revenir défendre assez bas, que Zlatan décroche et qu’un profil Menez/Lucas/Lavezzi joue à droite, on n’aura plus personne dans la surface à la fin de nos actions…

    L’équilibre tactique d’une équipe est assez comlpiqué à trouver, en somme. Problème de riche :)

  6. Charlot dit :

    Je partage le constat des 3 temps du match. Le dernier est particulièrement criant, au vu du nombre de tentatives de débordement marseillaises téléphonées côté droit, malgré un Fanni visiblement cramé.
    Il aurait fallu du poids dans l’axe derrière Gignac, pas certain que ça se trouve sur le banc marseillais.
    Côté parisien, j’ai trouvé la présence physique et l’agressivité impressionnantes, responsables de la terrible imprécision marseillaise (des pertes de balle vraiment précoces). Et Ibrahimovic semble toujours avoir plus de temps que les autres pour jouer.
    Une petite remarque d’ensemble: l’attitude à l’égard de l’arbitre est déplorable.

  7. alex-6 dit :

    Vous avez bien vu le déroulement du match mais aucune équipe était des foudre de guerre. Blanc des la deuxième mi-temps à bien vu que l’OM n’était plus du tout dangereuse et c’est avec intelligence qu’il a effectué tous ses changements. Baup, au contraire, s’est comporté comme à son habitude « peureux » dans l’âme, incapable de mettre en place un jeu offensif tout azimut, un seul mot à la bouche « on bloque » et comme il a toujours fait dans les autres club il n’utilise que 13 joueurs en ne les remplaçant que s’il y a un suspendu ou un blessé , on se demande pourquoi on lui a acheté des jeunes espoirs? Depuis le début de saison c’est devenu un Coach tout juste capable d’entrainer en CFA. Les sélectionnés en équipe de France A font pitié; soit Deschamps a décidé de les ridiculiser, soit il est aussi fort que Baup dans le coaching de la peur?
    Je pense que l’Om a de grandes chances d’être ridicule face à Naples et si on perd notre prochain match de championnat , peut être que Les 40 000
    supporters sortiront enfin les banderoles pour que Baup, Labrune et Margherita comprennent à quel point ils commencent à être détestés par les MARSEILLAIS qui veulent du « Droit au but ».

  8. Tu m’expliques qui est le capitaine de l’OM qui a mis quelques offensives dans le camp adverse.

    Tu as voulu parlé de Valbuena mais ce n’est pas le capitaine de l’OM, c’est un petit vélo qui a chipé la place du meneur de l’équipe de l’OM mais qui n’a pas du tout les caractéristiques pour, et qui se permet de parler au nom de toute l’équipe, en faisant porter la faute de son usurpation à toute l’équipe, en commettant la faute professionnelle et un apriori de dire que l’OM n’a pas une grande équipe en osant pas parler pour lui même.

  9. sinai dit :

    Malheuresement il a raison laurent. Marseille c’est du niveau ligue 1, et la ligue 1 à part les clubs sans francais psg et monaco, ca vole pas haut. Baup il est depassè, il reste bloquè sur le style bordelais de la fin des annees 90, il n’a pas su evoluer sauf qu’à l’epoque il avait plus de joueur de ballon dans l’equipe. Les jeunes recrutaient ca me rappel la paire luccin dalmat, les nouveau zidane deja… ca donnera rien avec leur mentalitès de gamin pourri gatè.
    Valbuena il est au dessus dans ton equipe, il devrait partir.

  10. Marseille c’est une ville tu parles de l’OM ? Du club ou de cette équipe ?

    Bon ceci dit, dans tous les cas c’est faux, le coaching arrive à ses limites, il va falloir passer à autre chose.

    Tu sais ce que tout le monde remarque aujourd’hui, moi ca fait plus d’un an que je le sais… lalalalali… parlez parlez, déversez votre haine, votre ressentiment pendant toutes ces années où vous avez hai l’OM sans pouvoir le dire, à cause des performances face à des gros (alors que contre des petits c’était minable), ca n’en reste pas plus des arguments qui ont plus de poids juste parceque contrairement à avant la « chance » et le plus plus de fraicheur et de bon esprit n’existe plus aujourd’hui.

    L’OM doit passer à autre chose que le coeur : la tête, jouer avec sa tête pas avec son coeur, et je pense qu’Elie Baup est capable de le comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *