Marseille 1-2 Monaco, l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. sebtheouf dit :

    Wouaw. Belle analyse. Je cherchais à comprendre pourquoi le pressing des milieu def marseillais marchait en 1ere et plus en 2nde, et tu l’as ciblé avec py qui s’excentre.

    Après le 2e but, ouais c’était flagrant, y’avait 30m entre le milieu et la défense olympienne… avec Moutinho à la baguette et les fleches devant c’était plié.

    PS: on voit que le mercato gigi à été calme, l’analyse est bien plus longue que d’habitude. ;)

  2. LSD dit :

    Merci pour cette analyse.

  3. Shinji dit :

    Merci pour l’analyse.

    En regardant le match d’un point de vue passif, on a l’impression que la domination monégasque est simplement due à une baisse de régime physique de la part de l’OM. Mais l’analyse montre bien comment les espaces à la relance ont été créés par les joueurs monégasques.

    Ce match ne montre-t-il pas les limites tactiques de Baup? D’une part, l’absence de coaching pour réagir aux différentes menaces (changements à partir de la 80e minute?!), ou même une réorganisation avec les joueurs en place suite à la sortie de Falcao pour un joueur qui prend les espaces et la 1ere occasion de Rivière (entrée à la 73e 1ere occaz à la 76e et but à la 79e).

    Avec un plus gros travail des attaquants de l’ASM sur les côtés pour bloquer la relance, pourquoi n’a-t-il pas ajouté un joueur dans l’axe (2e attaquant ou 3e milieu axial) pour ensuite exploiter les montées des latéraux?

  4. LSD dit :

    @sebtheouf : La 3ème image montre que les deux milieux marseillais n’hésitaient pas à laisser un grand espace avec leurs défenseurs dès le début du match

  5. Roenick dit :

    Originally Posted By LSD@sebtheouf : La 3ème image montre que les deux milieux marseillais n’hésitaient pas à laisser un grand espace avec leurs défenseurs dès le début du match

    N’importe quoi il y n’y a même pas 9m entre les 2 lignes

  6. LSD dit :

    9m je sais pas mais Moutinho est clairement laissé par les deux milieux marseillais qui montent au pressing et peut être servi dans l’espace par Abidal dès cet instant du match.

  7. Bonsoir à tous,

    je reviens sur ce match et l’OM qui est mon club et qui n’a pas joué ce week end, les matchs de l’EdF étant par ailleurs tellement ennuyeux.

    Je suis d’accord avec LSD, on a l’impression que le problème est venu du milieu de terrain.
    En gros la 1ère mi-temps a été trop trompeuse pour G. Imbula et Alexis Romao, et Ranieri a eu une superbe intuition en laissant passer l’orage, en laissant l’OM croire que le match était fini pour mieux les surprendre en 2nde mi-temps. Malin les italiens et surtout toujours patients… Exprimé ici pour ceux que ca intéresse : http://lessupportersexigeantsdelom.blogspot.fr/2013/09/4eme-journee-de-l1-201314-om-as-monaco.html

  8. Michel V. dit :

    Franchement respect vous êtes vraiment très ou trop juste dans vos analyse. c’est un plaisir de vous lire tout en apprenant… ;-)).

  1. 13 septembre 2013

    […] –          La vraie analyse : les Chroniques tactiques nous font l’honneur d’une visite au Vélodrome et analysent la rencontre […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *