Marseille 0-0 Manchester United, l’analyse tactique

« Ce 0-0 est peut-être un bon résultat pour nous. » Didier Deschamps le voulait, Sir Alex l’a eu ! Marseille et Manchester United se quittent dos à dos après un match assez difficile à regarder. Même pour l’entraîneur mancunien qui s’est attardé sur le sujet en fin de match : « Il ne s’est rien passé dans ce match, c’était assez pauvre. » Tout est dit, mais c’est le moment d’essayer d’aller un peu plus loin.

N’oubliez pas non plus que la review de la soirée européenne de ce mercredi est en ligne ici.

Première mi-temps :

Petite surprise au coup d’envoi, Deschamps poursuit avec son 4-2-3-1 mettant Lucho en soutien de Brandao. Ayew hérite du poste de Gignac sur le côté gauche et Kaboré supplée Cheyrou aux côtés de Cissé. Côté Manchester, Ferguson aligne son 4-3-3 spécial grandes occasions avec deux surprises à relever : Rooney évolue côté gauche et Gibson est préféré à Scholes dans l’axe avec Carrick et Fletcher.

Les premières minutes tournent à l’avantage de Manchester United qui prend possession du ballon et profite de la forme de Nani pour faire quelques différences sur l’aile droite. Le Portugais déposent Heinze à plusieurs reprises et met parfois à contribution M’Bia obligé de couvrir derrière l’Argentin. Ces premiers coups de semonce réveillent l’OM qui met en place un plan pour arrêter l’homme fort actuel de United. Pour faire simple, il se résume à un travail à trois avec Heinze chargé de couvrir le long de la ligne, Kaboré d’empêcher les retours à l’intérieur et Ayew de rivaliser en vitesse avec l’ailier portugais.

Ce traitement de faveur accordé à Nani ouvre quelques brèches dans l’axe du milieu marseillais (dans le dos de Kaboré tourné vers son ailier). Malheureusement pour United, Gibson ne semble jamais être en mesure d’en profiter et, surtout, l’OM coulisse très bien avec un Rémy qui sait se replier et un Lucho capable de s’ajouter à la ligne du milieu si le besoin se fait sentir. Côté gauche, Rooney est complètement éteint par Fanni qui le marque de près (façon Reveillère vs Ronaldo). Seul Evra semble être capable d’apporter un peu de variété dans le jeu de United par ses montées tantôt le long de la ligne, tantôt plein axe.

Mais à l’inverse de Lyon, si l’OM est efficace dans son camp, il reste stérile dans le camp adverse. Tous les centres sont renvoyés par la défense centrale de United, connue pour être imprenable dans ce domaine. Les seuls frissons proviennent de prises de balle de Ayew et Rémy rentrant vers l’intérieur mais ils ne trouveront jamais l’appui devant la défense qui leur permettra d’enchaîner l’action et espérer trouver un décalage. Ne reste alors plus que les coups de pied arrêtés. Mais même dans ce domaine, United reste maître dans sa surface de réparation.

Deuxième mi-temps :

On prend les mêmes et on recommence. Man United continue de s’appliquer à bien défendre en attendant une opportunité que ne lui présente pas son adversaire. Celui-ci arrive même à corriger son principal point faible (le côté gauche de sa défense) : Heinze décide de jouer dans l’anticipation et de prendre Nani le plus haut possible. Et l’Argentin gagne ses paris. Les Marseillais semblent mieux dans le match, gagnent quelques ballons plus haut (notamment grâce à Heinze et Fanni) mais le résultat est le même dans la surface de United : aucun danger. Les minutes passent et les entraîneurs font leurs changements.

Côté Marseille, Cheyrou remplace Kaboré (70e) et Valbuena remplace un Rémy diminué (79e). Côté Manchester, Ferguson choisit de n’effectuer qu’un seul changement : à la 72ème minute, Gibson sort au profit de Scholes. Conséquence directe de ce changement, Nani passe à gauche, Fletcher légèrement à droite et Man United passe en 4-4-2 et nous offre vingt minutes d’avant-goût (au petit trot) de ce qui pourrait attendre l’OM à Old Trafford.

Bien plantés autour du rond central, Carrick et Scholes font tourner le ballon d’un côté à l’autre. Le côté droit de United restant très prudent (O’Shea-Fletcher + Rooney qui ne dézone pas), c’est à gauche que les choses se passent. Evra profite du manque de rythme de Valbuena pour le prendre plusieurs fois de vitesse et se porter vers l’avant. Il y retrouve Berbatov et Nani qui dézone tous les deux pour créer des brèches. Ce joli trio se crée plusieurs situations intéressantes aux abords de la surface marseillaise. Même s’il manquera la dernière passe, United se créera plus de situations dans ce dernier quart d’heure que dans tout le reste de la rencontre.

Deschamps et ses joueurs sont donc prévenus. Le retour n’aura pas la même saveur et il serait très étonnant, au vu des dernières minutes de ce soir, qu’il se termine sur un 0-0 et des tirs au but. D’ailleurs Ferguson a annoncé la couleur : « le prochain match, ce sera à la maison et si on gagne 10-9, moi, ça m’est égal ! » Conséquence : l’OM devra marquer. Au vu de sa performance offensive, elle devra compter sur son efficacité sur coups de pied arrêtés pour espérer quelque chose.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. ZZ dit :

    Salut!
    Tout à fait d’accord avec toi concernant la performance de Marseille sur ce match: défensivement très costaud avec une défense impressionnante, (je me dis qu’au niveau Ligue 1 ça va être dur de les passer). Cependant, qunéant tasiment le otal devant: Brandao ne pèse pas assez face à un Vidic pour faire son rôle de point d’appui qu’il pratique en Ligue 1. Et Lucho a besoin de joueur en mouvement et une équipe dynamique pour faire parler ses qualités. Espérons que Valbuena sera plus en jambes et que Gignac soit de retour d’ici là histoire que l’OM ait au moins une petite chance de passer.
    Je voulais juste te dire aussi un grand bravo pour tout tes articles! Je te suis depuis un moment et j’adore lire tes articles qui parlent enfin de foot et pas de tout ce qu’on peut trouver à dire qui tourne autour! En plus, c’est très bien écrit et extrêmement intéressant!
    Continue comme ça!

  2. ZZ dit :

    Je suis supporter de l’Olympique Lyonnais et j’aimerais savoir si tu pouvais faire une analyse du jeu de Lyon et ce en quoi Gomis apporte quelque chose de nouveau dans l’idée de jeu.
    A serait super intéressant. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *