Manchester 2-0 Sunderland, de la maîtrise du dézonage

C’était l’un des six matchs qui se déroulait ce dimanche à 16h à l’occasion du Boxing Day. United n’a pas fait de cas de Sunderland en s’imposant facilement (2-0). Pourtant, les premières minutes n’ont pas été très simples face à des Black Cats qui ont démarré la rencontre en allant chercher le ballon jusque dans le camp des Red Devils. Calquée sur le 4-4-2 aligné par Ferguson, la formation de Steve Bruce s’est ainsi permise quelques minutes de possession de balle et de domination territoriale grâce à des joueurs très agressifs sur le porteur adverse et ses solutions les plus proches. Pour court-circuiter ce pressing, les hommes de Sir Alex Ferguson ont appliqué une recette vieille comme le football : le dézonage.

Ci-dessus, vous découvrez les deux schémas de base : les duels et autres oppositions directes entre joueurs sont représentées par un trait blanc. Les flèches noires représentent elles quelques exemples de course réalisées par les quatre offensifs de Manchester pour perturber l’organisation de Sunderland. Rien de bien compliqué : l’ailier qui repique pendant que l’attaquant s’excentre ou l’attaquant qui décroche pendant que l’ailier prend sa place devant. Le carré rouge symbolise lui l’une des conséquences, la principale à mon sens, de ses déplacements : le surnombre est apporté dans l’entrejeu et les deux milieux de Sunderland doivent lâcher leur pression sur leurs homologues de Manchester. Ils reculent et, logiquement, commencent à subir les assauts adverses grâce aux nouveaux apports de Anderson et des latéraux (cerclés de rouge).

Exemple pratique : l’ouverture du score

1 – United récupère le ballon dans ses 30 mètres. Face à un bloc adverse déséquilibré par la phase offensive, les Red Devils ressortent très vite grâce à Anderson qui se rend disponible dans la zone de Zenden, l’ailier droit adverse. Dans le même temps, Giggs a quitté cette zone pour rentrer à l’intérieur et jouer le relais vers ses attaquants.

2 – Anderson est passé face à Zenden, il glisse parfaitement le ballon dans la course de son coéquipier qui prend ainsi le meilleur sur Riveros (le seul milieu de Sunderland resté en position sur l’attaque). Voilà le Gallois lancé face au but avec la dernière ligne défensive de Sunderland pour l’arrêter. Berbatov ayant anticipé le déplacement de son milieu de terrain, il se déplace dans l’espace laissé côté gauche plutôt que de rester immobile dans l’axe. Pour ne pas casser la charnière centrale, c’est Onuoha le latéral droit, qui quitte sa zone pour tenter d’arrêter Giggs.

3 – Problème, le joueur prêté par Man City manque cruellement d’agressivité et se fait facilement éliminer. Giggs passe entre lui et Riveros et glisse le ballon à Rooney sur l’aile droite. De l’autre côté, Berbatov est complètement seul. Et pour cause, personne n’a fait l’effort de compenser le déplacement de Onuoha en position de ralentisseur (Zenden ?) devant les deux derniers défenseurs.

4 – Du coup, la sanction tombe. Giggs sert Rooney qui se retrouve face au défenseur le plus excentré côté gauche. Celui qui n’a pas marqué dans le jeu depuis neuf mois ajuste un centre parfait pour Berbatov au second poteau qui n’a plus qu’à assurer le coup en mettant la tête au fond. Et ce ne sont pas les déplacements désespérés des deux Black Cats les plus proches qui l’en empêcheront. Notez le déplacement de Giggs qui poursuit sa course au cas où le Bulgare déciderait de remiser dans l’axe.

Tel était l’exemple appliqué du dézonage présenté plus haut. Il en a fallu trois (Anderson, puis Giggs puis Berbatov), voire quatre (si l’on tient compte du fait que Rooney est légèrement décalé) pour prendre à défaut l’organisation de Sunderland. Il faut néanmoins relever qu’une fois Riveros éliminé dans l’entrejeu (2), c’est un trois-contre-trois qui se joue devant les buts de Gordon. Une situation qui pose une autre question : où était le quatrième défenseur ? Malheureusement, je n’ai pas les moyens de voir les images qui seraient utiles pour pouvoir y répondre.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Novec dit :

    Great items from you, man. I have be aware your stuff prior to and you are simply too magnificent. I really like what you’ve acquired right here, certainly like what you’re stating and the best way by which you say it. You are making it entertaining and you still take care of to keep it sensible. I can not wait to learn far more from you. This is really a great site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *