Lyon 1-0 Grasshoppers Zurich, l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Colin dit :

    Super intéressant. Au delà du très bon pressing de Zurich, j´ai été frappé de leur aisance, une fois le ballon capturé, à le faire circuler rapidement pour se projeter vers l´avant. C´est leur densité au milieu de terrain qui leur permettait ca? ou il y avait un « truc » en plus?

  2. A partir du moment où il récupérait le ballon au niveau des milieux lyonnais, il suffisait d’aller vite de l’avant pour attaquer la défense directement. Le fait d’être très proche aussi offrait des solutions « faciles » pour enchaîner. Bref, tout découlait de la récupération de balle et du pressing des milieux.

  3. Alfred dit :

    J’ai pas encore lu l’article, mais pour répondre un peu à Colin, la première demi heure des suisses est impressionantes mais faut relativiser. Le Grassopher qui fait un gros pressing, a une bonne organisation et utilise bien le ballon contre équipe comme Lyon (qui n’est plus le Lyon d’antant on est d’accord) y’a pas quelque chose qui sonne faux pour toi ? Tu le dis toi même, les attaques rapides des suisses t’ont surpris. La réponse elle est plutôt simple : il y avait une stratégie délibérée de l’entraineur suisse de surprendre les lyonnais en début de match mais c’était impossible que ce soit comme ça tout le match. Il faut souligner leur bonne utilisation du ballon, possible par un pressing haut donc des solutions courtes et efficaces (comme l’a déja dit Flo juste au dessus) mais ça demande quand même une grosse maitrise technique d’utiliser des ballons si rapidement suite à un pressing. Les lyonnais on bien failli prendre l’eau, les suisses ont failli faire un superbe coup mais c’était impossible que les suisses continuent comme ça. Ils ne joueraient pas au Grasshoper si ils pouvaient jouer 90mns comme ça.

    Flo je parle sous ton contrôle bien sur mais le Grasshoper des 30 premières minutes était trop bon selon moi pour être représentatif du niveau de cette équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *