Toulouse : l’effet Dupraz en chiffres

Quasiment condamné à la Ligue 2 il y a seulement quelques semaines, Toulouse a recommencé à croire en ses chances de maintien depuis l’arrivée de Pascal Dupraz sur son banc de touche.

Au moment de sa domination, le Téf restait sur une série de 10 matchs sans victoire, toutes compétitions confondues, et pointait à 10 points du premier non-relégable. Avant d’affronter Lyon ce samedi, les Violets n’ont plus que 3 points de retard sur le Stade de Reims, 17ème, sur lesquels ils ont l’avantage au niveau de la différence de buts.

Avec son nouvel entraîneur, Toulouse a récolté 11 points en 6 rencontres (1,83 points/match). C’est plus d’un point de plus que la moyenne de Dominique Arribagé sur les 28 journées précédentes. L’équipe met aussi un but de plus par match… et encaisse un but de moins (de -20 à +9 pour pointer aujourd’hui à -11 au classement).

toulouse-chiffres-bruts

Depuis l’arrivée de Dupraz, le Stadium est devenu imprenable : 3 victoires en autant de rencontres, 10 buts marqués et aucun encaissé (face à Bordeaux, Bastia et Caen). Avant cette série, l’équipe n’avait plus gagné à domicile en championnat depuis le 28 novembre dernier (2-0 contre Nice). L’OL est prévenu…

L’électro-choc espéré

Au-delà des points récoltés, l’amélioration dans le jeu s’est ressentie sur le plan statistique. La différence de tirs a notamment évolué dans le bon sens.

Elle est passée de -20 entre les 1ère et 28ème journées (Arribagé) à +19 sur les 6 dernières (Dupraz). Au passage, les Violets ont égalé ou battu des records avec leur nouvel entraîneur :  21 tirs tentés contre Bordeaux (record égalé avec la réception d’Angers lors de la 10ème journée) et surtout seulement 3 tirs concédés contre Bastia (record sur la saison).

Au-delà du total de tirs, la progression est aussi notable en terme de tentatives depuis l’intérieur de la surface. Si le record de tirs tient encore (17 tirs contre Lorient à domicile), l’équipe a terminé 4 matchs sur 6 en ayant plus tiré au but que son adversaire depuis l’intérieur des 16 mètres (J30, J31, J32, J33).

difftir

Différence : tirs tentés – tirs concédés (dans la surface adverse), Toulouse 2015/16.

Le tableau ci-dessus illustre bien « l’électrochoc » que peut apporter un nouvel entraîneur à une équipe. Après le déplacement à Marseille (J29), l’amélioration est frappante et tranche avec la séquence débutée en janvier 2016 jusqu’au départ d’Arribagé où le Téf n’arrivait tout simplement plus à prendre le pas sur ses adversaires.

Mais une grande question se pose à la lecture de ce tableau. Comment le Téf n’a-t-il pu récolter que 17 points en 19 rencontres sur la phase aller, tout en ayant l’avantage en terme de tirs dans la surface (en positif sur 11 matchs) ?

Pour l’expliquer cela, il faut se tourner vers le taux de conversion de l’équipe de Dominique Arribagé, catastrophique tout au long de la saison ou presque. Entre la première et la 28ème journée, les Toulousains n’ont converti que 8,20% de leurs tentatives, soit un but tous les 12 tirs.

taux-conversion-tefece-ligue1

Tirs tentés et taux de conversion : Ligue 2015/16 + Toulouse (Arribagé – Dupraz).

Depuis l’arrivée de Pascal Dupraz, les Toulousains font tout simplement deux fois mieux, passant de 8,20 à 15,38%. Un pourcentage digne des candidats à l’Europe !

La différence entre les deux périodes est notamment symbolisée par les deux temps forts toulousains de la saison (cf. premier tableau). Sous Arribagé, entre la 7ème et la 10ème journée, Toulouse n’avait converti que 7,4% de ses tirs (4 buts marqués, 2 points récoltés). Entre la 30ème et la 33ème journée, ce même taux a atteint les 21% (10 buts marqués, 9 points).

A 4 journées de la fin, une seule interrogation prévaut pour les Toulousains. L’état de grâce, symbolisé par ce taux de conversion bien au-dessus de la moyenne du championnat (environ 10%), peut-il continuer jusqu’à la 38ème journée ? Premiers éléments de réponse cet après-midi à l’occasion de la réception de l’Olympique Lyonnais.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Paul dit :

    Ok le taux de conversion est plus élévé. Mais cela est dû à quoi ? Amélioration dans le jeu (meilleur système, animation…) ? Ou seulement « électrochoc » ?

  2. On verra cet après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *