Lyon 2-3 Monaco, l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. the teacha dit :

    Belle analyse
    Bravo aux 2 équipes et 2 coachs qui jouent avec ce systeme trés plaisant et trés offensif, resultat un match plein de spectacle.

    Tactiquement, je sais pas si c’est la meilleure des solutions que les relayeurs aillent chercher les latéraux adverses lors de la phase de relance adverse. Jouant dans ce systeme au niveau amateur, je pense qu’il est plus judicieux de placer les 2 attaquants dans les intervalles stoppeur – latéral. Le but etant d’inviter les stoppeurs adverses à jouer dans l’axe pour que les 4 milieux du losange impulsent un gros pressing haut et que le bloc défensif monte egalement derriere.
    Ca me gene de voir Kondogbia aller chercher miguel lopes à la relance car si celui ci rejoue avec son gardien qui renverse le jeu, les 4 milieux auront un effort intense à effectuer pour coulisser de l’autre coté, voila pourquoi il me semblerait plus judicieux d’y placer les attaquants.
    non ?

  2. Un pressing qui oblige l’adversaire à repasser par le gardien est un pressing réussi en général. L’effort est pas forcément intense puisque l’adversaire ne franchit pas ta première ligne qui coulisse avec le reste du bloc en cas de changement de jeu. A l’inverse, si tu places tes attaquants sur les latéraux, tu laisses un énorme espace dans l’axe (4-1-4-1 au lieu du 4-3-3/4-4-2 losange) et les défenseurs centraux sont libres. Tu recules automatiquement dans ces conditions.

  3. gvani dit :

    @the teacha – j aime.bien ton idée c est ce que l Uruguay avait fait

  4. the teacha dit :

    @florent: j’ai oublié de préciser que je placais le n°10 entre les 2 stoppeurs adverses pour aller les gener un max, les 3 milieux restants du losange doivent verouiller l’axe.

    @gvani: l’uruguay a fait ca contre qui ?

  5. hamada jambay dit :

    Contre le Brésil en 1930 si je me souviens bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *