Marseille 2-3 Paris SG, l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. lirone93 dit :

    Bonne analyse, je n’ai pas tout vérifier mais tout ca me semble exact.

    Effectivement, l’OM fait du marquage individuel, et en phase offensive, l’équipe s’écarte du positionnement défensif adapté au marquage individuel. On se retrouve avec une équipe qui peut très vite se faire sanctionner par une contre attaque.

    L’équipe devrait être capable de faire tourner un peu plus le ballon surtout quand elle mène au score.

    Les adversaire connaisse bien trop l’OM, il doit élargir maintenant leur palette de schémas tactiques.

    Je conclus pareil à peu près ici : http://wp.me/p408PK-7D

    Je pense que Bielsa n’a pas mis en place dès le début de la saison une capacité à temporiser, jouer dans attaquer mais défendre mais juste pour faire tourner le ballon et assoir sa maitrise et domination.

    Maintenant il doit travailler pour y arriver c’est peut-être une erreur, mais peut-être pas car ce n’est pas forcément contraire à sa méthode qui se veut minutieuse et progressive avec le groupe qui a des difficultés à assimiler les améliorations, comme on l’a vu la saison dernière.

  2. lirone93 dit :

    Bonne analyse, je n’ai pas tout vérifier mais tout ca me semble exact.

    Effectivement, l’OM fait du marquage individuel, et en phase offensive, l’équipe s’écarte du positionnement défensif adapté au marquage individuel. On se retrouve avec une équipe qui peut très vite se faire sanctionner par une contre attaque.

    L’équipe devrait être capable de faire tourner un peu plus le ballon surtout quand elle mène au score.

    Les adversaire connaisse bien trop l’OM, il doit élargir maintenant leur palette de schémas tactiques.

    Je conclus pareil à peu près pareil sur mon blog.

    Je pense que Bielsa n’a pas mis en place dès le début de la saison une capacité à temporiser, jouer dans attaquer mais défendre mais juste pour faire tourner le ballon et assoir sa maitrise et domination.

    Maintenant il doit travailler pour y arriver c’est peut-être une erreur, mais peut-être pas car ce n’est pas forcément contraire à sa méthode qui se veut minutieuse et progressive avec le groupe qui a des difficultés à assimiler les améliorations, comme on l’a vu la saison dernière.

  3. Lost in T dit :

    C’est toujours un plaisir à lire, merci!

  4. Charline dit :

    Excellent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *