Paris SG 2-2 Nice : l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. philippe dit :

    Bonjour,
    toujours très intéressant et très complet. J’attendais également avec impatience le déroulement tactique de la rencontre.
    La tactique et/ou une réponse tactique est une chose mais mettre les joueurs en adéquation avec la tactique en est une autre.
    Je ne comprends pas l’entraîneur parisien !!! Si on joue avec un seul milieu défensif en sentinelle, il faut d’une part qu’il soit intelligent tactiquement et d’autres part qu’il soit très brillant techniquement. Donc pourquoi krychoviak ? c’est le mettre en difficulté surtout si on a motta ou verrati ???? Nice l’a tres bien compris avec cyprien (voir son match contre toulouse)
    Ensuite de même pour matuidi, ce qui très intéressant chez ce joueur c’est le dépassement de fonction sans compter son replacement ! donc pourquoi surtout si vous avez sur le banc ben arfa et lucas (meme si il n’a pas pris les espaces). surtout qu’avec les lateraux qui montaient, l’equipe avait surtout besoin de milieux offensif tres techniques.
    Sincerement sa responsabilité doit être mis en cause, il cherche à inventer, a innover, mais il y a certaines règles dans le football si on fait n’importe quoi on le paie cash à ce niveau;.
    la grande mode du 6 en sentinelle (on le voit bcp en equipe de jeunes maintenant) implique des caracterisques que peu de joueurs ont. grosse technique, possibilité de jeu long et court. Tous n’ont pas ce joueur.
    Bref heureusement qu’ils avaient ce soir là des latéraux exceptionnels.
    Qu »en pensez vous ?

  2. Pedro dit :

    @philippe

    Quand tu as 2 milieux aussi fort techniquement que Motta et Verratti ta sentinelle ne doit pas forcément avoir un profil « pirlo » mais plutôt un style de destructeur dans lequel Krychowiak est d’habitude excellent (voir son euro avec la pologne et sa saison à Séville).

  3. favro laurent dit :

    Bien que la question finale………s’adresse en priorité au »chroniqueur » je vais me permettre d’apporter mon éclairage à Philippe.Vous semblez mettre en doute le niveau de KRYCHOWIAK……Après avoir vu et revu le match il ne m’apparaît pas juste de le mettre en cause sur les 2 buts niçois………… sur le 1er c’est MOTTA qui a essayé d’intervenir et a commis une faute inutile amenant ….etc // sur le 2iéme c’est tout l’axe central qui a été puni par la justesse technique de PLEA qui a marqué à 3 c/1.En ce qui concerne les 2 buts parisiens.Sur le 1er AURIER a un peu bénéficié de la blessure de DALBERT pour réussir son débordement…le reste a été très propre. Sur le second la boulette de CARDINALE suffit à l’expliquer. Tout ça pour dire que je ne suis pas sûr que ce soit le retour au trio historique VERRATTI/MOTTA/MATUIDI qui peut expliquer le retour au score du Psg……………..

  4. Rez dit :

    @favro laurent – La justesse de Plea ? Ou sa malice lorsqu’il pousse discrètement Thiago Silva dans le dos juste avant que celui-ci ne touche le ballon ?

  5. coocool dit :

    Très bonne analyse, merci pour ce site génial.

    Pour la composition, il faut rappeler que c’est la même que face à Arsenal au retour et cela a plutôt bien marché (Krychowiak éteint Ozil, Motta passe clé à Matuidi pour le premier but).

    Malheuresement, si chaque tir cadré de l’adversaire vaut un but, c’est sûr que c’est plus difficile de gagner…

    Je pense que l’équipe manque de confiance, la défense est fragilisée mais aussi, en attaque, seul Cavani semble dangereux (le niveau de Lucas et Di maria sont insuffisants).

    Bref, plus d’efficacité offensive et et défensive et ça ira mieux (j’espère).

  6. philippe dit :

    @favro laurent – D’accord avec ce que tu dis ! Par contre c’est pluôt son entraineur qui a mis en doute le niveau à Krychowiak en le sortant à la mi temps. Mon interrogation vient du fait comment un entraineur qui connait le foot mieux que nous réunis j’imagine, tatonne en décembre ? Comment un entraineur de ce niveau met un joueur comme krichoviak à un poste aussi crucial que le milieu en sentinelle qui demande une technique au dela de la moyenne et une justesse dans le jeu court et long en particulier lorsque l’on possede veratti et motta ?
    Encore une fois c pas un jugement, c’est un questionnement.
    Ok avec coocool, A arsenal ca a marché, mais c’est un coup, on sait qu’à terme matuidi ne joue pas milieu offensif, encore une fois surtout lorque l’on possede ben arfa, lucas etc…
    Puis c’est le PSG, on fait pas de coup de poker, on impose son jeu, on fait peur à l’adversaire.
    C’est pas grave suis pas parisien, mais j’aime le beau jeu quand meme lol

  7. benm dit :

    Le problème du psg vient également du fait qu’une fois le premier rideau de pressing passé l’équipe est en difficulté pour récupérer le ballon, elle doit faire plus d’effort qu’a son habitude et les centraux se trouve plus souvent qu’avant en duel avec les attaquants adverse, alors c’est vrai que quand le pressing est bien effectué comme contre nice, l’équipe adverse n’a pas beaucoup d’occasion mais quand elle passe le premier rideau … Et mine de rien je trouvais que nice meme si elle n’arrivait pas a se créer des occasions combinait bien au milieu en 1ere mi temps, son gros soucis ont été les latéraux mais quand tu joue en 352 il y du monde dans l’axe et c’est le second problème du psg d’Emery….cela manque de solution dans l’axe pour être a la retombée des centres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *