Le 3-5-2 de la Juve et son système défensif

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Azurrasquadra dit :

    Excellent article. Je suis régulièrement les matchs de la Juve et leurs prestations sur le plan tactique sont souvent remarquables. Vous évoquez à la fin de votre article ce qui manquait à la Juve l’année dernière à savoir un attaquant capable de réceptionner de longs ballons et les garder. Je ne suis pas sûr que le Bayern aurait fait ce pressing si la Juve avait possédé ce genre d’attaquant. Llorente était présent contre la Viola dimanche dernier et la différence s’est vue avec le match d’hier soir. Dimanche, la conservation du 1-0 pendant toute la deuxième mi-temps était une oeuvre d’art (parce que Conte fait aussi économiser ses joueurs).
    Je vois une faiblesse défensive dans cette équipe, c’est Pirlo. Déjà l’année dernière, il était parfois juste pour couvrir ses milieux et répondre physiquement dans les duels. Contre le Shaktar paradoxalement, c’est dans l’axe que la Juve avait souffert et avait encaissé des buts. Il suffit de voir la deuxième mi-temps de l’Italie contre l’Espagne en amical récemment pour voir que Pirlo est fautif sur le but espagnol et responsable d’une grosse occasion espagnole. Trop lent, plus aucune accélération. Très fort offensivement, trop faible défensivement. A la moindre erreur offensive, la Juve devient en danger. Je ne vois pas comment ce 352 pourrait solutionner le problème Pirlo…

  2. Juza dit :

    Très bonne article comme toujours.
    Je suis un fan absolu du système en 352.

    J’ai donc été très déçu de la non qualif de la Juve au second tour.

    Ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux même (et aux terrains enneigé de Galatasaray) car je suis persuadé qu’en dessous du trio Barca-Real-Bayern, la Juve est en concurrence pour le 4eme rang européen.

    Mais j’ai été encore plus déçu de voir la Juve abandonné son 352 contre le Réal !
    Comme Pellegrini qui abandonne son 442 pour jouer ultra défensif contre le Barça, je ne supporte pas les équipes qui renie leur âme.

    J’espère que Contre maintiendra le 352 l’année prochaine et qu’il n’en changera pas contre les grosse équipes.

  3. @Azurrasquadra – Aussi admiratif que je puisse l’être de Pirlo, c’est vrai que sa position en tant que milieu derrière les sorties de Vidal et Marchisio peut devenir un problème. D’ailleurs, le but encaissé face à la Fio, il fait partie des joueurs fautifs à la perte du ballon. Personnellement, j’ai toujours vu en Pogba un véritable 6 en puissance, plus que le « simple » relayeur qu’il est actuellement. Je serais curieux de le voir à ce poste, bien qu’aujourd’hui ses performances plus haut sur le terrain me donnent tort. Après, il y a aussi l’avenir Verratti. En successeur de Pirlo et exactement dans le même registre, il ferait – je pense – déjà un malheur (mais je n’apprends rien à personne en disant cela je pense).

    @Juza – C’était aussi une déception pour moi concernant le match face au Real Madrid. Ca avait d’ailleurs facilité la tâche d’Ancelotti concernant le marquage de Pirlo. Après dans mon souvenir, la Juve n’avait pas été ridicule, de perdant le match que sur l’expulsion de Chiellini.

  4. MANENO NUNDU dit :

    comment accede aux les livres de football au momment ou je rejude en RDC

  1. 17 juillet 2014

    […] très bas et défendre sur demi-terrain. Comme l’expliquait Florent Toniutti dans son analyse du système défensif juventino : « A ce niveau, le travail des attaquants est primordial pour ralentir les sorties de balle […]

  2. 8 août 2014

    […] 4-3-3 / 4-4-2 / 4-2-3-1/…, ci-dessous une analyse réalisée par l’excellentissime site chroniquestactiques.fr […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *