Chelsea 1-2 Paris SG : l’analyse du but d’Ibrahimovic

Bien lancé par le but de Rabiot au quart d’heure de jeu, le PSG a ensuite souffert face à une équipe de Chelsea plus conquérante au milieu de terrain. L’égalisation de Diego Costa (27e) a instillé le doute dans les rangs parisiens jusqu’à la pause.

Lire aussi : Chelsea 1-2 PSG, l’analyse du but de Rabiot

Jusqu’à l’heure de jeu, Chelsea a maintenu la pression au milieu de terrain. En difficulté, le PSG a dû s’en remettre à son gardien, Kevin Trapp, pour préserver le score. L’Allemand a notamment sorti une double parade devant Willian et Hazard (64e). Les bons arrêts au bon moment car dans le jeu, les Blues commençaient à ressentir le contre-coup des efforts consentis pour rester dans la partie.

Comme à l’aller, ils ont clairement baissé de niveau sur le plan physique aux abords de la 60e minute. Et la sanction n’a pas tardé : trois minutes après les interventions de son gardien, Ibrahimovic a qualifié le PSG en inscrivant le second but des siens. Retour sur l’action qui a permis cela.

but1

Di Maria vient de tirer un corner côté gauche. Chelsea s’est dégagé. En couverture, Marquinhos récupère le ballon et le remet directement à Rabiot. D’un côté comme de l’autre, les joueurs présents aux abords de la surface de réparation de Courtois sont en train de reprendre des positions plus habituelles.

but2

but3

Rabiot se retrouve sous la pression de Bertrand Traoré mais élimine facilement le jeune attaquant. Il s’appuie ensuite sur Thiago Motta, en train de reprendre sa place dans le coeur du jeu. L’Italien lui remet le ballon dans la course qui le dirige vers le côté gauche.

but4

but5

La suite passe par Blaise Matuidi et un trois-contre-trois classique se dessine sur le flanc gauche. Côté PSG, Matuidi pour le lancement de jeu, Di Maria sur l’aile et Rabiot pour la solution intérieure. En face, Pedro se retrouve face à Matuidi, Fabregas est dans la zone de Di Maria depuis le corner et Mikel accompagne Rabiot dans son déplacement depuis l’axe. En couverture, Azpi assure le surnombre en faveur de Chelsea.

but6

but61

Voilà le moment où tout bascule et qui va permettre la passe de Thiago Motta. Di Maria joue en une touche de balle vers Rabiot, qui focalise l’attention d’Azpilicueta et de Mikel… sauf que le Français paraît surpris par la remise de son coéquipier. Le ballon lui échappe et repart plein axe. Dans son dos, Mikel semble en mesure de le récupérer… ce qui pourrait créer une belle opportunité en contre pour les Blues.

but7

Mais le Nigérian n’a pas le coup de rein pour le rattraper. Prochain destinataire, Thiago Motta plein axe. En difficulté jusque-là dans ce match, la plaque tournante du PSG va rappeler en moins d’une seconde ce qu’est réellement le niveau Ligue des Champions : avoir un temps d’avance. La balle n’est pas dans ses pieds mais il a déjà pris l’information et vu l’appel de Di Maria… qui a lui aussi un temps d’avance en proposant son appel avant que son partenaire ait la possession.

but8

but9

Voir le jeu en avance est une chose, exécuter assez rapidement pour conserver cette avance en est une autre. Là aussi, les deux Parisiens font attention aux détails. En une touche, pour ne pas laisser le temps à Mikel de revenir, Thiago Motta trouve l’intervalle entre Azpilicueta et sa défense centrale. De son côté, Di Maria ne prend pas tout de suite la profondeur afin de pas se retrouver en position de hors-jeu.

but10

but11

En avance (et en position de hors-jeu) sur Ivanovic et Cahill au moment où Motta fait sa passe, Ibrahimovic conserve son avantage sur les deux défenseurs de Chelsea dans la surface de réparation. Di Maria a le temps de lever la tête et d’ajuster un centre parfait que le Suédois coupe plein axe, sans laisser la moindre chance à Courtois.

Conclusion : 

Le très haut niveau se joue souvent sur la réactivité des équipes à passer d’une phase de jeu à une autre. De la défense à l’attaque et inversement… Sur cette séquence, c’est le temps d’avance de Thiago Motta et Di Maria sur les autres acteurs impliqués qui a permis au PSG de transformer la passe mal ajustée de l’Argentin en situation de but… A moins qu’il s’agisse d’un long une-deux !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Ibrahimovic10 dit :

    Félicitations PSG a battu Chelsea pour gagner la course. Ceci est un jeux très excitant. Ibrahimovic a joué un rôle clé.

    Ibrahimović est considéré comme l’un des avants-centres les plus complets au monde. Zlatan Ibrahimović a la particularité d’avoir remporté le titre de champion dans quatre championnats.

    Je me réjouis de créer à nouveau brillant Ibrahimovic !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *