Bayern Munich 2-1 Atletico Madrid : l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Former-Emile dit :

    Analyse brillante, comme toujours.

    Je pense que Guardiola et son équipe sont proches d’avoir réalisé le match parfait face à cette équipe de l’Atletico, notamment en arrivant à empêcher le pressing habituel de ceux-ci en première mi-temps, ce que peu d’équipes parviennent à éviter.

    Maintenant je pense que Simeone a quand même effectué un choix décisif avec ce passage en 4-1-4-1 (ou 4-5-1, c’est la même chose), notamment parce que cela a permis avec la présence de Saul de gérer les attaquants trouvés entre les lignes. Avec un grand Alonso, du moins avec le ballon, ce soir là, et un Müller intercalé, le danger était présent. Comme tu l’as montré ça a également permis de combler les fameux half-spaces, et aussi à mon avis d’avoir une base plus solide à la relance avec Koke qu’avec Augusto, dont les limites existent dans ce domaine.

    Je me demande également si Guardiola n’aurait pas dû tenter de réaliser le même coaching que face à la Juve. Comme tu l’avais montré dans ton analyse de ce match-là, la rentrée de Coman pour Alonso (et non pour Costa) avait permis à Costa d’évoluer dans l’axe, avec Vidal reculant d’un cran. Peut-être cela aurait-il pu entraîner les mêmes effets ?

    En tout cas il s’agissait bel et bien d’un match passionnant. Juste une question, qui doit te paraître évidente mais je suis un peu néophyte en la matière, mais on parle également de half-spaces dans sa propre moitié de terrain ? Je croyais cette zone limitée horizontalement par la ligne médiane et la surface de réparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *