Barcelone 2-1 Atletico Madrid : l’analyse du but de Torres

Bien qu’il ait craqué en deuxième mi-temps, l’Atletico a des raisons de croire en ses chances en vue du match retour. Jusqu’à l’expulsion de Torres, la formation de Diego Simeone a posé beaucoup de problèmes au Barça.

L’ouverture du score de son avant-centre (25e) est venue récompenser plusieurs choix payants de la part de l’entraîneur argentin, notamment la titularisation de Carrasco afin d’augmenter le niveau technique aux avants-postes. Sur cette action, le Barça a aussi payé son manque d’agressivité et la faible participation de la MSN dans l’effort collectif de récupération.

Le jeu long pour ressortir : 

C’est devenu un classique de l’Atletico face au Barça. Lorsque la formation madrilène doit relancer, elle privilégie le jeu long et cible les points faibles de la défense barcelonaise (jeu aérien, Mascherano-Alba).

torres1

Après la relation Courtois-Raul Garcia il y a quelques saisons, place à celle entre Oblak et Torres. A la retombée, Griezmann, Saul, Koke et Carrasco se projettent, laissant Gabi en couverture. Objectif : être présent sur le deuxième ballon.

torres2

Dans les airs, Torres remporte son duel face à Busquets, obligé de reculer pour protéger Mascherano et Alba. Le ballon retombe dans la zone de Piqué mais Carrasco fait l’effort pour aller gêner la prise de balle de l’Espagnol.

torres3

Effort payant pour le Belge puisque Piqué glisse et perd le ballon. L’Atletico se retrouve avec cinq joueurs dans la moitié de terrain du Barça contre sept Catalans. Autour de Carrasco, Koke et Torres se projettent, tout comme Saul un cran plus bas. Griezmann offre lui une solution à l’extérieur du bloc formé par les Blaugranas.

torres4

Ambitieux au départ, le choix de Simeone de titulariser Carrasco est gagnant sur cette action. Malgré les espaces qui se réduisent autour de lui, le Belge conserve le contrôle du ballon : il passe entre Busquets et Rakitic et sert Griezmann dans le couloir droit. L’Atletico a ainsi « sécurisé » la possession et peut lancer un nouveau temps de jeu dans le camp du Barça.

La MSN absente : 

La saison dernière, l’une des grandes forces de Luis Enrique était d’avoir réussi à faire travailler son trio d’attaque lorsque l’équipe n’était plus en possession du ballon. Or sur ce but, Messi, Suarez et Neymar sont restés spectateurs et ont laissé leurs partenaires subir la construction adverse.

torres5

Très compact autour des joueurs de l’Atletico les plus avancés, le bloc défensif du Barça est obligé de laisser beaucoup d’espaces dans sa moitié de terrain. Son but est en effet de réduire les risques d’attaque rapide en attendant un temps mort dans la progression des Colchoneros pour remonter le terrain.

torres6

A défaut de pouvoir avancer vers le but de Ter Stegen, Griezmann donne le ballon à Gabi en retrait. C’est le signal pour le bloc du Barça qui entame sa remontée : Piqué encourage ses partenaires à ressortir, alors que Neymar revient dans la zone de Gabi pour réduire son temps (et son champ) d’action avec le ballon.

torres7

Gabi sent venir le Brésilien et remet sur le côté à Juanfran. Le latéral sert Griezmann et une situation à l’avantage de l’Atletico se dessine sur le côté droit : Alba se retrouve pris entre deux joueurs (Griezmann, Saul) et demande l’aide de ses milieux de terrain.

L’erreur de Rakitic : 

Lorsqu’une équipe défend avec seulement trois milieux dans son camp, ces derniers doivent coulisser ensemble sur la largeur afin de limiter les espaces et toujours protéger l’axe par rapport au ballon. Chargé de surveiller les montées de Filipe Luis (pour permettre à Messi de rester devant), Rakitic va oublier de fermer l’axe et permettre à Gabi de trouver Koke, futur passeur décisif.

torres9

Busquets, Iniesta et même Mascherano se déplacent depuis l’axe et ferment le développement de l’action sur le côté. L’Atletico est à nouveau contraint de rejouer vers Gabi, qui est complètement seul entre Neymar et Suarez.

torres11

Vient alors le moment où l’action bascule. Au lieu de suivre Busquets et Iniesta dans leur déplacement vers le côté, Rakitic est resté concentré sur sa tâche initiale, à savoir couvrir les montées de Filipe Luis lorsque l’Atletico est en phase offensive. Jusqu’à la passe de Gabi vers Koke, le Croate reste orienté sur le latéral adverse au lieu d’être concerné par le danger à l’intérieur (Koke).

torres12

Busquets est éliminé sur la transmission entre les deux milieux adverses. Derrière, l’enchaînement de Koke est parfait puisqu’il parvient à se mettre rapidement dans le sens du jeu. A découvert, Piqué fait le choix de sortir pour le stopper.

torres13

Mais le défenseur du Barça est en retard. Derrière lui, Daniel Alves couvre Torres et son appel plein axe. Le Brésilien et Mascherano tentent de revenir mais l’attaquant de l’Atletico conserve son temps d’avance et trompe ter Stegen en tirant entre ses jambes.

torres14

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. diego dit :

    Lecture beaucoup plus fluide part l’inclusion des photos entre chaque commentaire.
    Pus agréable et plus plaisant

    Merci

  2. Azer dit :

    Donc en clair ce sont les consequence du parti pris de liberer messi des taches defensives pour prifiter pleinent de de son explosivite et sa fraicheur.

  3. Pedro dit :

    Sur cette action certes Rakitic commet l’erreur de ne pas resserrer mais les positionnements de busquets et mascherano sont trop orientés coté ballon alors que le barça est en 3 contre 3 (Alba, Iniesta, Neymar vs Juanfran, Griezmann, Carrasco) donc pas besoin de 2 joueurs en plus. Suarez ne ferme pas sur Gabi, Busquets est en retard sur Koke par sa position trop excentrée et Piqué se trompe en voulant sortir sur Koke alors que Busquets aurait pu le récupérer facilement. Bref sur cette action au moins 5 joueurs du barça sont coupables…

  4. MrBrown dit :

    Brillante explication. Franchement.

  5. Sekimiak Agency dit :

    Bonnes Analyses Flo. Merci beaucoup les illustrations plus nombreuses et les textes plus synthétiques sont idéales pour la lecture et la compréhension . Continuez ainsi Professeur !

  6. Moez dit :

    Tout q fait d’accord avec Pedro, lorsque j’ai vu le but j’étais très étonné par lerreur de busquets, il n’avait pas besoin de quitter l’axe,
    Rakitic doit aussi venir protéger La Défense lorsque busquets quitte l’axe. Très étonnant aussi car il a toujours eu l’habitude de le faire.
    Très étonnant aussi que saurez ne se rapproche pas de gabi lorsque le Barça presse, c les bases du pressing… Il a lui aussi tellement l’habitude de le faire.
    Pique qui sort naïvement sur Koke et se fait avoir comme un bleu
    La réussite du Barça en cette fin de saison va dépendre principalement des efforts défensifs que la msn va faire ou non

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *