Arsenal 2-2 Paris SG : l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Benm dit :

    Il faut quand même reconnaître que le niveau de jeu d’arsenal etait très décevant hier, alors oui c’était un match agréable à voir mais ce n’était pas n’ont plus du football haut de gamme hier… Paris progresse mais c’est encore loin d’être suffisant pour les échéances à venir….quand on voit le nombre de ballon perdu par Verratti dans les zones dangereuse et le pressing quand même moyen d’arsenal et il est quand même difficile d’imaginer une victoire contre une équipe de plus haut standing

  2. patrick dit :

    je suis d’accord avec toi Benn, arsenal n’est pas une equipe contre laquelle on peut jouer et juger son propre niveau car vraiment une passivite , un manque d’aggressivite et du pressing n’a rien du haut standing . la psg m’a rappele celui qu’on a toujours vu en europe c’est a dire une equipe pas assez incisive capable de balayer un adversaire de grand mais faible dans le jeu comme Arsenal(aller et retour) city l’annee passee et voir meme chelsea . je crois que le mental des gars est bon mais l’effectif n’est pas assez etoffe de grands . cavani ne fais de double qu’en L1 , di maria et lucas surprenent quand ils marquent, matuidi n’est pas si regulier meme si ce n’est pas son role. ca va surement caler comme toujours quand ils auront face a eux une grande equipe

  3. ColonelRaymond dit :

    Également très déçu du match d’Arsenal que je voyais plus fort que cela. Ils donnent effectivement l’impression de ne pas jouer la LDC (pressing inconstant, jeu assez faible, peu d’occasions de buts…), ce qu’avait exactement dégagé Tottenham la veille. Mais je me dis aussi que s’ils ont été faibles, c’est aussi dû au niveau de jeu affiché par le PSG. Au final cette double confrontation reste quand même un premier élément de réponse pour Emery. Deux matchs globalement maîtrisés où on a pu voir que le PSG est capable d’augmenter son niveau de jeu par rapport à celui affiché dans certains matchs de Ligue 1 cette saison.
    Un pressing très intéressant, un milieu plutôt convaincant malgré la difficulté dans certaines phases de jeu offensives (Verratti a eu du mal à se projeter effectivement mais je pense, vu la qualité du joueur qu’il y arrivera à terme et qu’il a tout intérêt à écouter Emery s’il veut grandir) , Özil et Alexis muselés, une défense impériale…

    Tout n’a pas été parfait, c’est sûr, (Krycho est toujours souffrant dans le jeu par exemple, sûrement dû à son manque de confiance) mais au final, je pense qu’ils faut en conclure malgré tout qu’Emery va dans la bonne direction avec son PSG. Elle me donne l’impression d’être une équipe assez flexible, une équipe capable de s’adapter à son adversaire et d’être tactiquement bien en place.

    Si je me risque à la comparaison avec le PSG de Laurent Blanc, l’équipe dégage certes moins de sérénité et de maîtrise mais me semble capable de sortir de la routine dans laquelle elle s’était installée. A titre d’exemple, Emery a été capable d’aligner Matuidi dans les deux matchs ailier gauche sans que personne ne trouve quelque chose à y redire, tout simplement parce qu’il a été excellent. Il a fait entrer Hatem en 10, pour la première fois, pile au moment où il pouvait faire des différences et même s’il a encore été frustrant, il a été décisif puisque c’est lui qui tire le corner sur le deuxième but.

    Et d’ailleurs, en parlant des joueurs, on se rend compte que son histoire de concurrence est en train de prendre puisque à l’exception de Ben arfa, Jesé et Krycho qui patinent un peu et manquent de temps de jeu, tous en ont eu et ont été bons. A titre d’exemple, Rabiot, Pastore, Kurzawa ou encore Aurier sont certes absents mais n’ont pas cruellement manqué dans ce match alors qu’ils ont tous fait un gros début de saison. Tous vont finir par revenir mais tous ne sont pas assurés de jouer. Ajouté à ça le retour de Di maria et le possible recrutement d’un attaquant cet hiver pour seconder Cavani, l’équipe me donne l’impression de bien se préparer pour les vrais tours de LDC.

    Le seul risque étant de prendre un très gros dès les huitièmes.

    Donc en conclusion, patience les amis, parce que je pense qu’Emery est dans les temps.

  1. 28 novembre 2016

    […] En faisant 2-2 à Arsenal, le PSG a repris la tête de son groupe de LDC. Dominateurs, les Parisiens se sont mis en difficulté tout seuls, comme l’explique  Chroniques Tactiques. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *