Ligue des Champions : le Real plus dominateur, le PSG et le Barça plus efficaces

Depuis la semaine dernière, on connaît les 8 derniers engagés en course en Ligue des Champions. En quarts de finale, il y a aura 3 clubs espagnols (Real Madrid, FC Barcelone, Atletico Madrid), 2 clubs allemands (Bayern Munich, Wolfsburg), 1 club anglais (Manchester City), 1 club français (Paris SG) et 1 club portugais (Benfica). Et pour rappel, les quatre affiches seront :

– Vfl Wolfsburg / Real Madrid
– Paris SG / Manchester City
– Bayern Munich / Benfica Lisbonne
– FC Barcelone / Atletico Madrid

En attendant les matchs aller les 5 et 6 avril prochain, il est temps de revenir sur ce top 8 avec quelques statistiques. Au programme de ce tour d’horizon, les tirs tentés/concédés, l’efficacité offensive/défensive et un comparatif entre les performances des clubs en Ligue des Champions et dans leurs championnats respectifs.

Note : aucune statistique n’étant disponible sur le championnat portugais (whoscored ou squawka), seules les performances de Benfica en Ligue des Champions ont pu être prises en compte. 

Différence de tirs : 

Dominer n’est pas gagner certes, mais cela peut quand même donner une indication sur la physionomie des rencontres. Ce premier tableau se penche sur la différence de tirs des 8 quarts de finaliste, en championnat et en Ligue des Champions. Pour rappel, la différence de tir se calcule comme la différence de but : « tirs tentés/match – tirs concédés/match = différence de tir ». En abscisse, on retrouve la différence de tir des équipes en championnat ; en ordonnée, celle des équipes en Ligue des Champions.

top8-difference-ldc-championnats

Premier constat : les clubs espagnols sont les seuls qui « dominent » au moins autant leur sujet en Ligue des Champions qu’en championnat. Le Barça possède une différence de tirs similaire à celle qu’il connaît en Liga. Les deux clubs de Madrid sont eux beaucoup plus dominateurs en Ligue des Champions. Cela ne garantit toutefois pas des succès faciles, comme l’ont démontré les huitièmes de finale (PSV-Atletico et Real Madrid-Roma).

Plus de détails : Real Madrid 2-0 AS Rome : Ramos, symbole d’une défense exposée 

Juste derrière le Real Madrid en terme de différence de tirs en Ligue des Champions, le Bayern n’est pas non plus très loin de sa performance de Bundesliga. Derrière l’Atletico, la position du Barça peut surprendre, mais les Blaugranas font la différence sur la qualité des tirs tentés et surtout leur efficacité (comme nous allons le voir par la suite).

Enfin, Manchester City et Wolfsburg voient leurs différence de tirs quasiment diminuer de moitié entre le championnat et la Ligue des Champions. C’est toujours mieux que le PSG qui passe d’une différence de +5 en championnat à +1,5 en Ligue des Champions. Comme le Barça, c’est grâce à leur efficacité (défensive cette fois) que les Parisiens s’en sortent sur la scène européenne.

Efficacité offensive : 

Deuxième tableau pour rentrer dans le vif du sujet : l’efficacité, qui fait souvent la différence dans les grands matchs. Et on commence par l’efficacité offensive : en abscisse, on retrouve le nombre de tirs/match ; en ordonnée, le nombre de tirs tentés pour un but marqué. Excepté le Benfica, faute de données sur son championnat, chaque équipe est représentée deux fois pour ses performances en championnat et en Ligue des Champions. La flèche qui les relie part de la perf’ en championnat et pointe vers celle en Ligue des Champions.

ldc-efficacite-offensive

Ces flèches permettent ainsi de distinguer qui fait mieux et qui fait moins bien en Ligue des Champions. Trois équipes font mieux et sont donc plus efficaces offensivement en C1 : Wolfsburg, Manchester City et le Bayern Munich. Le club de Pep Guardiola réussit même le petit exploit de faire mieux à la fois en terme de tirs/match et d’efficacité devant le but.

A l’opposée, les trois clubs espagnols et le PSG sont moins efficaces en Ligue des Champions. Le Barça (6,7 tirs pour 1 but) et le PSG (7,3 tirs pour 1 but) restent tout de même les équipes les plus efficaces du moment avec le Bayern Munich (6,9 tir pour 1 but).

Efficacité défensive : 

Pour terminer, zoom sur l’efficacité défensive sur le même principe que le tableau précédent. On retrouve le nombre de tirs concédés/match en abscisse, et le nombre de tirs concédés pour un but encaissé en ordonnée.

ldc-efficacite-defensive

Trois équipes se détachent : l’Atletico, le Real Madrid et le PSG. Défense la plus efficace en championnat parmi les 8 engagés (plus de 20 tirs concédés pour 1 but encaissé), l’Atletico Madrid réussit à faire mieux en Ligue des Champions en approchant les 26 tirs concédés/but encaissé.

Le cas du Real Madrid et du PSG sont très différents puisque les deux équipes ont dû souvent s’en remettre au talent de certains joueurs pour préserver leurs cages (Ramos, Thiago Silva). Elles peuvent en plus compter sur deux gardiens qui brillent en Ligue des Champions avec Keylor Navas, toujours invaincu cette saison sur la scène européenne, et Kevin Trapp.

Trois autres équipes progressent aussi entre le championnat et la Ligue des Champions : le Barça, Wolfsburg et Manchester City. Les Skyblues restent tout de même la plus mauvaise équipe dans ce secteur avec un but encaissé tous les 8,4 tirs. Une donnée à prendre en compte avant l’affrontement face au Paris Saint-Germain.

Pour terminer, évoquons le cas du Bayern Munich qui est la seule équipe moins efficace en Ligue des Champions selon ces données. Elle concède à la fois plus de tirs et ses adversaires ont besoin de moins d’opportunités pour marquer. Cela peut s’expliquer par la qualité plus élevée des oppositions et l’approche toujours ambitieuse du Bayern dans son jeu. Quand il y a plus de talent en face, le pressing est forcément plus difficile à tenir sachant que le moindre duel perdu peut créer d’énormes brèches dans la défense. La Juve a bien failli en profiter en huitièmes de finale.

Plus de détails : Bayern Munich 4-2 (a.p) Juventus : l’analyse du but de Cuadrado

L’affiche : Barça-Atletico 

Déjà au programme des quarts de finale de la compétition il y a deux saisons (pour une qualification de l’Atletico Madrid), ce match entre les deux derniers champions d’Espagne promet une belle opposition. Il s’agit tout simplement de l’affrontement entre la meilleure défense d’Europe et l’attaque la plus efficace.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *