Manchester City 3-1 FC Barcelone : l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Benm dit :

    Il n’y a pas d’équipe capable de battre Barcelone à son propre jeu, en tout cas je n’est pas souvenir d’équipe prendre le dessus dans la possession … ta seule chance c’est de presser haut et espérer que tes joueurs soient plus réalistes et commettent moins d’erreurs que ceux du Barça, Man city a mieux joué à l’aller pourtant il a perdu … en fait quand tu joue contre le Barça tu as parfois la chance de gagner un match qui aurais perdu neuf fois sur 10… c’est la magie du foot… parfois une erreur en Défense ou une maladresse en attaque te fait perdre un match que tu contrôle de bout en bout.

  2. barca dit :

    Je comptais commenter ton article après le match de city, mais j’ai préféré attendre le match de Seville.
    Je vais développer plusieurs points qui expliquent ce barca qui n’est plus souverain à l’extérieur, et il ressemble au barca dernière saison de Rijkaard.

    Le barca paie plusieurs mercato ratés:
    Lucas Digne n’a pas le niveau du barca, il n’arrive pas au niveau de l’ancien remplaçant d’alba, l’ami Adriano.

    Arda, en milieu n’est pas en l’aise, il est vraiment bon en ailier à la place de Neymar.

    Alex vidal, n’a jamais retrouver son niveau d’Almeiria et Seville.

    Umtiti, n’arrive pas à me convaincre, Bartra avait une meilleure relance, un meilleur placement, il pêchait juste au niveau de l’impact physique.

    Montoya avait le niveau pour occuper le poste de latéral, ok il est limité offensivement, mais défensivement il assure.

    Vermalen, l’homme de verre, il est preté donc aucune chance de récupérer des billes.

    Mathieu, c’est un peu le Rod Fanni du Barca, Carton Rouge, but contre son camp, boulette, et en plus des gros ratés en phase d’attaque.

    Alcacer, Munir est supérieur à lui.

    Laisser partir Hallilovic qui est un bon petit joueur, qui a confirmé durant qu’il avait des dispositions techniques au dessus de la moyenne, Delefeu et Traoré aurait pu etre les ailiers qui remplacent notre ami Neymar. Je n’étais pas fan de dani Alves, mais il faut reconnaitre, qu’il manque par son apport offensif. Preter Samper alors qu’il est le remplaçant de Busquet il fallait le faire.
    André Gomes, est une .nculerie monumentale. ( 60 millions WTF)

    Luis Enrique n’a toujours pas renforcé le barca, qui aurait pu etre une machine de guerre avec un bon recrutement. Sa déclaration d’avant saison, m’a bien fait marrer, moi le coach du dimanche.
    En gros il manque 2 latéraux, un ailier, un attaquant, un milieu créateur, un défenseur central, et un vrai gardien.

    Les points faibles du Barca:

    Blessure du maestro Iniesta.
    Niveau de sergi Roberto en latéral, Luis Enrique me fait penser au pére qui force son fils à réaliser son reve. Luis Enrique en joueur était un vrai couteau suisse, pas Sergi.
    Lucas Digne apport offensif nul et défensivement dangereux.
    Pique, Masherano, Umtiti, Mathieu, trop d’erreurs défensives qui coutent des défaites ou des nuls.
    Exemple: défaite à vigo, nul contre Atletico
    Gardien trop faiblard car plus de concurrence, se contente juste des relances, il a oublié son boulot de sauver des buts.
    Vélocité inexistante chez les défenseurs, j’ai l’impression de voir des charrettes.
    Suarez Denis, Rafi, Andre Gomez, ça ne remplacera jamais Iniesta.
    Sergio Bus, qui est en dedans depuis le début de saison.
    Neymar, depuis la victoire en C1, il ne progresse plus, il régresse, il ne sert à rien, rate des pénos, des grosses occasions, veut toujours dribler, joue pour sa poire, et fait souvent déjouer Alba et Iniesta.

    En gros, Heureusement que Messi, Suarez , Rakitic sont là, sinon le barca serait en position de relégable, tellement la qualité de jeu est devenue dégueulasse.
    A l’extérieur le barca se fait bouger depuis 2 saisons, et à domicile, cela devient difficile.
    Xavi manque cruellement, Machina n’a toujours pas d’héritier.

    En affichant un tel niveau, je ne vois pas le barca gagner un titre cette année, à moins que Messi se transforme en Super Sayajin Blue.

    Contre seville, c’est la victoire de Messi et non du collectif qui a été défaillant, 2 matchs de suite.

  1. 7 novembre 2016

    […] Chroniques Tactiques revient longuement sur le match ayant opposé les deux clubs en phase de groupes de Ligue des Champions et met en avant la force des hommes de Guardiola. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *