Ligue 1 : qui dribble le plus ?

7 réponses

  1. TitiHenry dit :

    Étonnant qu’une équipe comme l’OM qui dribble autant et passe plus d’une fois sur deux logiquement si les stats sont corrects, arrive à se créer si peu d’occasions, alors que le dribble réussi, de base permet le décalage… Sinon j’aimerais bien connaître les stats du Bayern qui a basé son recrutement et développe son jeu actuel avec des joueurs de couloir explosif capable d’éliminer en 1vs1 et de créer le décalage, comme Costa voir Coman en attendant le retour de Robben….

  2. franz dit :

    Bonjour,

    @titihenry : L’interrêt d’un dribble doit dépendre fortement de la zone où il est effectué non ? Genre un def central ou un millieu def qui réussi un dribble permet de conserver le ballon, un aillier ou un millieu off permet de créer un deséquilibre donc des occasions…

    @florent : J’aurais souhaité savoir si il était possible d’avoir un éclairage (comme l’article sur le déchet technique de la ligue 1) sur les ‘manques’ tactiques de la premierleague avec lesquels les médias n’arrêtent pas d’expliquer le pourquoi des ratés en champions league.

    Merci,
    Franz

  3. Sur les manques tactiques de la Premier League, j’ai un collègue qui va s’en charger dans la prochaine Data Room (vendredi prochain).

  4. Osvaldo Piazzolla dit :

    Bonjour Florent,
    Pardon si cela a déjà été mentionné, mais sais tu quelle est la définition exacte d’un « dribble tenté » et d’un « dribble réussi » chez ceux qui font la « data acquisition ». Autant pour les passes, les tirs, les déplacements, les interceptions, voire même les tacles ou les « challenges », je visualise à peu près comment les petites fourmis devant leurs écrans s’y prennent, mais le dribble, je suis bien curieux d’avoir une définition qui permettrait d’en savoir plus sur ce qu’est « un dribble » dans le monde de la data.

  5. Osvaldo Piazzolla dit :

    @Osvaldo Piazzolla – Je me réponds: D’après Opta (http://optasports.com/news-area/blog-optas-event-definitions.aspx) la définition du dribble est  » A successful dribble means the player beats the defender while retaining possession, unsuccessful ones are where the dribbler is tackled, Opta also log attempted dribbles where the player overruns the ball. » Je trouve que, de toutes leurs définitions, c’est celle qui prête le plus à confusion dans l’acquissition. Qu’est ce qui va déterminer si le « defender » est « beaten » ? juste l’appréciation esthétique du dribble? ou autre chose qui m’échappe?

  6. J’imagine que si le défenseur se jette (ou va au contact) et est dépassé, il est battu.

  1. 28 septembre 2015

    […] Ligue 1 : qui dribble le plus ? (Florent Toniutti, Les Chroniques Tactiques, 28/09/2015) : encore du très bon. Tellement bon que je m’attelle à faire de même mais uniquement pour les joueurs de l’OM. J’ai une petite idée de ce que ça va donner… Marseille (25,5/match), Lorient (22) et Nice (20,4) sont les équipes qui dribblent le plus. Caen (17,8 passes pour un dribble), Marseille (19,6) et Lorient (19,9) sont les équipes qui dribblent le plus en fonction de leur nombre de passes. Du côté de la fiabilité des dribbles, Troyes (64%), Toulouse (63%) et PSG/Bordeaux (62%) les équipes qui dribblent avec le plus réussite. Enfin, Bordeaux (33,1 passes pour un dribble réussi), Marseille (33,6) et Lorient (35,6) sont les équipes qui dribblent avec le plus de réussite selon leur nombre de passes. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *