Messi – Ronaldo : qui est le meilleur devant le but ?

Cela fait maintenant 8 éditions qu’ils se partagent le Ballon d’Or et près d’une dizaine d’années qu’ils ont scindé la planète foot en deux. Pro-Messi et pro-Ronaldo s’affrontent sur tous les terrains : palmarès, chiffres, styles sur comme en dehors des terrains, gestes techniques, passes décisives etc. Mais les deux hommes ont surtout marqué beaucoup de buts. Et grâce à Whoscored qui compile beaucoup de données sur le sujet, il est possible de comparer leur efficacité au fil des (sept derniers) exercices.

Fréquence de tirs : Ronaldo loin devant 

Cette saison, Ronaldo et Messi sont dans le Top 5 des joueurs les plus dangereux pour les gardiens adverses. En d’autres termes, ceux qui tirent le plus fréquemment dans les grands championnats. Les deux derniers Ballons d’Or se hissent même sur le podium, juste derrière Robert Lewandowski qui tire en moyenne toutes les 13 minutes. Ce trio est d’ailleurs le seul à se situer sous la barre d’un tir tenté tous les quarts d’heure, Higuain se trouvant juste au-dessus de celle-ci.

Pour plus de détails, lire : Qui sont les attaquants les plus dangereux et efficaces dans les grands championnats ? 

ronaldo-messi-frequence

Premier enseignement, ou plutôt première confirmation : sur les sept dernières saisons, Ronaldo a toujours plus tiré au but que Messi. Certes, le Portugais a légèrement ralenti la cadence depuis 2014, oscillant désormais entre 13 et 14 minutes entre chaque tir contre 12 auparavant, mais il reste devant son rival qui a de toute façon toujours eu un profil plus hybride (créateur et buteur).

En s’arrêtant seulement aux tirs tentés dans la surface de réparation (cf. deuxième tableau), l’écart se réduit. Cela confirme la différence de style entre les deux hommes, avec un Ronaldo plus enclin à tenter sa chance de loin alors que Messi préfère attendre de meilleures positions pour tenter sa chance.

Taux de conversion : Messi, toujours devant 

Devant le but, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne sont pas les plus efficaces cette saison. Avec respectivement 15,31 et 15,71% de tirs convertis, ils sont loin des meilleurs buteurs qui dépassent les 20 voire les 25%. Ils font même moins bien que leurs partenaires au sein de la MSN et la BBC : Luis Suarez, Karim Benzema et Gareth Bale sont au-delà des 25% tandis que Neymar pointe à 22% de réussite devant le but.

messi-ronaldo-reussite

Cette saison 2015-16 pourrait d’ailleurs marquer un changement entre Messi et Ronaldo puisque le Portugais est pour la première fois devant l’Argentin en terme de réussite face au but (tableau de droite). L’écart reste toutefois très faible et Messi a encore le temps de reprendre l’ascendant comme il l’a toujours fait jusque-là. Des deux joueurs, Messi est d’ailleurs le seul à s’être hissé au-dessus des 20% de réussite devant le but (signe d’une belle saison dans ce secteur) en 2011/12 (23,02%), 2012/13 (26,47%) et 2014/15 (21,81%).

On note tout de même un retour de Ronaldo sur les trois dernières saisons. Jusqu’en 2013, Messi a clairement dominé son meilleur ennemi dans ce secteur, la saison 2012-2013 étant celle de son apogée en terme d’efficacité. Ses 37% de réussite dans la surface de réparation l’auraient propulsé dans le Top 10 de cette catégorie sur la saison en cours.

mes

Entre 2011 et 2013 : l’apogée de Messi 

Arrêtons-nous d’ailleurs sur cette période folle de Messi, qui l’a vu inscrire 118 buts (64 + 54 buts en 2 Liga + 2 Ligue des Champions) entre 2011 et 2013. Sur ces deux saisons, l’Argentin a combiné les deux statistiques qui permettent à un attaquant d’affoler les compteurs, soit une fréquence de tirs et un taux de conversion très élevés : il pointait ainsi à un tir toutes les 16 minutes en moyenne et quasiment un but toutes les 4 tentatives (24,8% de réussite). Depuis, la fréquence n’a pas baissé mais la réussite n’est plus la même.

Pour plus de détails : toutes les analyses sur le FC Barcelone

Un facteur est à prendre en compte pour comprendre ce retour à la (ou plutôt sa) normale : depuis l’arrivée de Luis Enrique en 2014/15, l’Argentin a pris la responsabilité de tirer les coups de pied arrêtés en plus des penaltys. S’il en a mis plusieurs la saison dernière (5/45), il est moins en réussite depuis le début de la saison (1/25), diminuant de fait son taux de conversion global.

messi-danslejeu

Mais les coups de pied arrêtés n’expliquent pas tout. Lorsque l’on s’arrête à ses tentatives dans le jeu, Messi traverse aujourd’hui l’une de ses pires saisons avec seulement 18% de réussite. L’Argentin n’est plus avant-centre et tente plus souvent sa chance de loin (2,6 tirs/90min en 2015/16, soit son total le plus élevé en Liga depuis le début de sa carrière). Le graphique précédent sur les taux de conversion montre tout de même que Messi est aussi moins adroit dans la surface que la saison dernière.

« Penaldo », un surnom justifié ? 

Les coups de pied arrêtés sont aussi un facteur important dans l’analyse des chiffres de Cristiano Ronaldo. Ces dernières saisons, certaines personnes lui ont affectueusement donné le surnom de « Penaldo », pour moquer son habitude de ne marquer « que » sur penalty. Mais ce sobriquet est-il justifié ?

ron

penaldo

Même si les penaltys restent un geste technique, il est clair qu’ils ont gonflé les bilans du Portugais sur les 18 derniers mois (saison 2014-15 + 2015-16). Sur 88 buts inscrits durant cette période, 20 l’ont été sur penalty. Comme pour Messi, le pourcentage de réussite de Ronaldo dans le jeu est en baisse cette saison.

Néanmoins depuis 2009, Ronaldo n’a jamais aussi fréquemment tiré depuis l’intérieur de la surface que cette saison (un tir toutes les 19 minutes). Mieux, l’arrivée de Zidane lui a permis de retrouver un ratio minutes/but digne de sa meilleure saison (2014-15 : un but toutes les 72 minutes, contre un but toutes les 86 minutes avec Rafa Benitez). S’il reste sur le même rythme, il pourrait égaler et même faire mieux que sa meilleure saison sous le maillot merengue. Seule condition, que le Real atteigne le dernier carré de la Ligue des Champions. Pas mal pour un joueur qui est rentré hier dans sa 32ème année.

Pour plus de détails : toutes les analyses sur le Real Madrid

Sur le même sujet : Ligue 1 : efficacité et fréquence de tirs

 

Vous aimerez aussi...

30 réponses

  1. nguidjol dit :

    Bon moi malgré le faite que ronaldo marque avec penalty ça ne veut pas dire que il est faible en temps normal il est le meyor que messi lui il est la chose qui ne soit jamais arrivée au monde donc vive ronaldo ( nguemna)\.

  2. Nino dit :

    MEssi est le meilleurs

  3. Nachez dit :

    Ronaldo est entré dans sa 32 éme année, non pas dans sa 31 éme !

  4. Nachez dit :

    Ronaldo est entré dans sa 32 éme année non pas sa 31 éme.

  5. kevin kalonji dit :

    Ronaldo est l’impossible joueur que la terre n’a jamais connu,le match real & wolfsbourg en ateste mieu. vive cr7,ce ballon d’or lui appartien d’office

  6. jc dit :

    malheureusement on ne nous parle pas de titres depuis que les deux joueurs sont dans le meme championat . de 2009: messi 4 liga contre 1, 2 champions league contre 1 3 coupe du monde des clubs contre 1, et.

  7. craquenne dit :

    Ok les stats…mais il faut regarder le jeux et le plus complet c est cr7….il marque de la tete..de loin..il est plus physique et bien plus rapide…il defend plus……plus complet meme si messi est un tres grand joueur il a fait des resultats que sur un club avec des tueurs autour de lui…cr7 a ete sur deux championnat meilleur butteur et champion d europe …

  8. joseph dapa dit :

    messi est le meilleur.

  9. SIMP dit :

    le plus grand que la terre n’a jamais connu, tous le monde le connais : c’est LE GRAND MESSI

  10. ronaldo est le maitre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *