Image par image : le but de Xabi Alonso face à la France

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Ced dit :

    En direct, les 2 choses qui m’ont marqué c’est bien sur l’absence de repli de Malouda, et Rami qui est complètement dépassé sur cette passe en profondeur. Intéressant car permet de voir que Benzema n’a pas fait le travail sur cette mise en place de phase offensive.
    Pour Debuchy, il perd son duel, mais ce n’est pas pour moi quelque chose qu’on peut incriminer, le foot est fait de duel, et heureusement que le joueur attaquant passe des fois.

  2. Sur ce match, la tactique défensive Française a été inutile étant donné les distances du trio du milieu face à celui des Espagnols comme le montre la photo numéro 1 ! C’est ce qui a pêché, on improvise pas une organisation de jeu, on la travaille, cela n’a pas été le cas.

  3. Jack-Mess dit :

    Moi ce qui me perturbe là-dessus c’est Clichy, pourquoi s’occuper autant de Fàbragas alors que Koscielny est sur lui ? Un Clichy un petit peu plus éloigné aurait vu arriver Xabi Alonso au moment du décalage sur Alba. Autrement, sur l’action, le manque de vivacité de Rami s’est encore fait sentir, je milite depuis un moment pour une charnière Koscielny-Mexes (ou Varane)qui serait plus mobile je pense.

    Bref, le jeu sans ballon existe aussi, après l’analyse que tu avais faite sur le Barça voilà celle-ci où Silva et Fàbregas (1m70 et 1m80 je crois)occupent 4 défenseurs et permettent à deux de leurs partenaires d’arriver lancer sans opposition (Alba et Alonso).

  4. Free dit :

    Moi aussi je suis surpri par Clichy. Pourquoi continuer à suivre Fabregas? et ouvrir ainsi tout le second poteau?

    Autre question : La video est cruelle pour Malouda, mais le son? Est ce quelqu’un a alerté les defenseurs de la monter de xavi-alonso? Cela parais tellement enorme cette action

  5. Nimbus dit :

    Bravo pour cette analyse détaillée. Mais ne faut-il pas aussi noter que Mathieu Debuchy ne démarre pas en même temps que Alba? Il attend la passe pour se décider à courir.
    Évidemment, les Espagnols ont de la chance car sans la glissade de Mathieu, il est peu vraisemblable que la balle soit si bien centrée vers Xabi Alonso.

  6. niko dit :

    On peut mettre autant de défenseurs que l’on veut, s’ils accumulent les erreurs tactiques de base (placement notamment), on ne peut rien espérer face à de très grands joueurs qui sont tactiquement au point… Ca peut marcher face au Pays de Galles ou à l’Islande (et encore) mais pas plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *