France U19 – Croatie U19 : le fil tactique de la demi-finale

Après avoir dominé leur groupe A, les U19 français se retrouvaient opposés à la Croatie en demi-finale de l’Euro. Après une entame de match complètement manquée face à des Croates qui ont su mettre de l’impact dans leur jeu, ils sont petit à petit revenus dans le match. D’abord en maîtrisant la possession de balle au milieu de terrain en fin de première période avant d’accélérer au retour des vestiaires grâce à une meilleure utilisation de la largeur du terrain. Prochain rendez-vous : la grande finale face à l’Espagne, la deuxième pour la génération 91 après l’Euro U17.

0′ : Découverte du onze français. Sunu est reconduit côté droit. Grenier en fait les frais et sort du onze. Griezmann rentre à gauche, Fofana et Coquelin font leur retour au milieu ; idem pour Kolodziejczak et Mavinga sur le côté gauche de la défense. Le tout formant le 4-2-3-1 habituel. Côté croate, ça devrait ressembler à un 4-4-2.
4′ : Ouverture du score croate. On sortait d’un début de match très heurté. Les Croates ont mis de l’impact, les Français ont voulu répondre. Mais mal. 1-0 sur un coup de pied arrêté bien négocié.
8′ : La France tient le ballon. Les quatre axiaux défensifs patientent en attendant le mouvement des dynamiteurs que peuvent être Sunu, Kakuta ou Griezmann. Les ailiers rentrent à l’intérieur ; les latéraux prennent les ailes.
11′ : Le back four de relancer s’articule avec un libéro qui couvre (Faure) et trois sur la même ligne qui distribuent (Mavinga – Coquelin – Fofana).

16′ : La France ne semble pas être capable d’assurer le pressing sur les relances croates. Ça recule, ça fait opposition mais ça n’attaque pas le porteur.
19′ : Kakuta puis Tafer essaie de proposer des points d’appui au sol pour leurs relanceurs. Trop agressifs, les Croates commettent des fautes sur chacune de leurs prises de balle.
22′ : Les Croates font front dix mètres plus haut pour forcer les relances adverses et empêcher les prises de risque du quatuor en couverture.
26′ : La Croatie est de plus en plus visible dans le camp français. Le manque d’agressivité des offensifs permet les incursions des soutiens et les combinaisons s’approchent des buts de Diallo.
29′ : Pressing des deux attaquants croates sur la relance française. Panique, passe en retrait vers Diallo. Relance manquée. Récupération croate. Deux touches de balle. Nego dépassé. Coup-franc dangereux…

32′ : Permutation Sunu/Griezmann. Décrochage de Kakuta, montée de Coquelin. Prise de risque de Fofana côté droit. Tous les mouvements aboutissent sur un numéro de Sunu qui termine sur le poteau.
37′ : Relance longue de Fofana vers Griezmann qui colle à sa ligne côté gauche. Son centre est contrée. Kakuta et Sunu sont dans l’axe et le premier récupère chanceusement le ballon avant de battre le gardien. 1-1.
39′ : La France qui presse. Fofana en sentinelle pour couvrir une ligne de quatre avec Coquelin et Kakuta dans l’axe. Le second va aussi filer un coup de main à Tafer pour gêner la défense centrale adverse.
43′ : Kolodziejczak est moins offensif que Nego, il prend la place de Fofana dans le quatuor de relanceurs lorsque celui-ci prend l’intervalle sur le côté droit du terrain. Griezmann anime à gauche. Sunu rentre pour travailler dans l’axe. Dans ce cas, Kakuta compense en décrochant pour travailler avec Coquelin.

Mi-temps ! Après une entame de match complètement manquée, les Français ont su se reprendre en tenant le ballon et ont eu une bonne dose de réussite pour égaliser avant la mi-temps. En prenant l’égalisation pour exemple, le jeu mériterait d’être aéré de manière à étirer la défense croate pour offrir des espaces à Kakuta ou Sunu. Griezmann apporte ce qu’il faut côté gauche, les Français gagneraient certainement à avoir un équivalent côté droit. Pourquoi pas avec un Tafer plus mobile…

46′ : Premier mouvement. Griezmann côté gauche combine avec Tafer qui s’est désaxé. Il élimine son défenseur et centre pour… Kakuta qui se retrouve à jouer un un-contre-un. Compris ?
49′ : Nouveau déplacement sur l’aile de Tafer qui offre une fois encore des espaces dans l’axe. Ça semble être la véritable arme pour créer des brèches dans la défense croate.
53′ : Les offensifs français doivent absolument faire les efforts pour géner la mise en place des offensives croates, toujours très bien amenés par les milieux de terrain.
57′ : Combinaison Kakuta – Kolodziejczak sur l’aile gauche. Griezmann opère en soutien de Tafer dans le même temps. Ça écarte, ça écarte ! Mais les Croates tiennent autour de leur surface de réparation.
60′ : Ticinovic, blessé, cède sa place à Kramaric.

62′ : Sunu enflamme les Croates au milieu et sur les côtés. Sur les relances rapides, Tafer se désaxe pour proposer des solutions dans le dos du défenseur le plus opposé au porteur de balle français.
66′ : Griezmann et Sunu ont de nouveau permuté (le premier est à droite) mais on est reparti dans un jeu très axial qui oblige les Français à prendre leurs décisions rapidement au moment de finir.
68′ : Gilles Sunu sort sur blessure ; il est remplacé par Jimmy Briand, Loïc Rémy, Alexandre Lacazette.
70′ : Perte de balle idiote de Fofana dans ses 40 mètres, les Croates enchaînent de manière très juste. Kramaric entre dans la surface mais est repris tant bien que mal par Mavinga qui écarte le danger.
74′ : Pressing de Fofana au milieu de terrain pour soutenir les courses de Tafer en opposition. Le ballon est gagné mais le soutien ne vient pas et aucune action ne se développe…

75′ : Andrijasevic est remplacé sur blessure ; Bakambu remplace Yanis Tafer à la pointe de l’attaque française.
78′ : Tranversale de Kolodziejczak vers Lacazette. L’attaquant lyonnais se retrouver en un-contre-un excentré côté droit, il tente sa chance mais ne cadre pas. Bakambu reprend le travail de Tafer en proposant des solutions sur les côtés.
83′ : Coquelin dépasse sa fonction et perce le bloc croate plein axe. Il fixe plusieurs défenseurs jusqu’à la dernière ligne, il écarte alors vers Bakambu côté gauche. Le Sochalien ouvre son pied droit. 2-1.
87′ : Fin de match en hourrafootball. Les Croates tentent mais de manière assez désorganisée devant, les Français ont quelques opportunités mais ne les poussent pas à bout.
92′ : Les Français ne prennent plus aucun risque. Ils se contentent de tenir le ballon sur les côtés en attendant que le temps passe. Ne manque que le coup de sifflet.

Coup de sifflet final ! C’est fait, la génération 91 de Smerecki tient donc sa revanche face à l’Espagne. Deux ans après avoir pris une leçon en finale de l’Euro U17, ils auront l’occasion de leur rendre la pareille. S’ils ont dominé leur sujet en deuxième période grâce à une meilleure utilisation de la largeur du terrain (notamment par le travail de Tafer puis de Bakambu), la solution est venu du dépassement de fonction d’un défensif, Coquelin en l’occurence, auteur d’un raid magnifique à l’origine du but de Bakambu.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Londoner dit :

    dailleurs ya t’il bcp de differences dans les joueurs entre la finale de l’euro -17 et celle a venir en -19?
    je sais que cote francais griezmann n’etait pas la mais pr le reste …
    en tt cas cote espagnol canales et pacheco sont 2 tres tres bons joueurs + koke de l’athletico … ca promet comme finale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *