Deux explications à l’échec du Bayern

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Maxent Grenalons dit :

    Selon moi le Bayern a trop cherché à passer par l’axe, à l’image de Ribéry et Robben. Trop peu de percussion sur les côtés et de centres après un débordement (ou même de centres tout court, alors qu’ils marquent comme ça).
    Mauvais match de Gomez aussi, qui a raté des contrôles dans la surface sur des ballons qui traînaient, et qui croque une grosse occasion.
    Même si le Bayern a parfois eu du mal à récupérer le ballon, ça n’a pas permis à Chelsea de se créer des occasions, ils en ont eu un minimum tout le match. Et n’ont obtenu qu’un seul corner, celui du but de Drogba… Contre 20 pour le Bayern !
    Où est passée la légendaire efficacité allemande ?? Et ils se mettent à rater des pénos maintenant ? Tout se perd…
    Comme aziz, un vainqueur à oublier très vite.

  2. Thomas dit :

    Pour moi, le Bayern a perdu la finale en raison de l incapacite de Mario Gomez a gagne un seul duel aerien, le seul duel aerien gagne par le Bayern est le but de Müller…Si le Bayern peut recuperer un avant centre plus habile techniquement et capable de conserver la balle avant d ouvrir sur Ribery et Robben, ce que Mario Gomez n a pas fait et d apres les demi et la finale ne sait pas faire…

  1. 26 mai 2012

    […] « Deux explications à l’échec du Bayern », par Florent Toniutti, Chronique… Analyse tactique de la victoire aux tirs au but de Chelsea en finale de la Ligue des Champions face au Bayern Munich, grâce notamment à la bonne organisation défensive des Anglais. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *