Faut-il s’inquiéter pour le Brésil ?

Attendu au tournant pour son entrée en lice, la Seleçao est sorti de ses 90 premières minutes du Mondial avec une petite victoire face à la Corée du Nord (2-1). Les Dunga boys ont dû attendre la deuxième période pour faire la différence, la faute à un adversaire extrêmement bien organisés en phase défensive. Conséquence, on devrait avoir droit aux traditionnelles interrogations sur le gros qui a manqué ses débuts. J’ai déjà éclairé le cas de l’Angleterre (voir l’article) ; pour le Brésil aussi, il serait de bon ton d’éviter les conclusions hâtives.La raison est beaucoup plus simple et tient en moins de phrases que celle des Anglais : le système de Dunga est taillé pour contrer. Après les matchs face au Portugal et la Côte d’Ivoire, je ne serai donc pas étonné de voir la cote du Brésil remonter en flèche à l’approche du tableau final du Mondial. Rendez-vous dans une semaine pour cette confirmation.

Pas d’accord ? Dites-le avec des mots… En commentant !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. nephtalie dit :

    Sans être inquiet pour le Brésil pour autant, je suis étonné qu’il n’est rien montré dans le collectif, même défensivement, quand on voit l’opposition, c’était pas top. Voir un Kaka autant en difficulté alors que c’est censé être le créateur de l’équipe c’est quand même embêtant pour aller loin non ?
    Pas une circulation de balle impressionante, beaucoup de tentative individuelle, c’est quand même dommage pour se mettre en jambe, même pour une équipe de contre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *