France 0-0 Luxembourg : mais qu’a-t-il manqué aux Bleus ?

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Mathieu dit :

    Super analyse. Et entierement d’accord.

    Ironie de la situation: J’aurais rajouter que, en plus d’etre normalement une solution de fin de match, avoir oriente la strategie sur l’arosage de centres dans la surface pendant la majeure partie du match a completement desempare les joueurs en fin de match, du coup on a vu 10 dernieres minutes ou les joueurs ne savaient plus quoi faire, puisque la solution de fin de match avait deja ete utilise sans reussite aucune…

    Dommage de ne pas avoir fait plus jouer Lacazette (et peut-etre Tolisso): Lacazette est super utile pour le jeu entre les espaces, et Tolisso pouvait apporter sa frappe de balle sur 2e ballons et sa presence sur les corners

  2. MOUDADA Lautrec dit :

    Excellente analyse
    Depuis que le 4-4-2 avec deux ailiers a marché contre l’Irlande c’est devenu une sorte de remède miracle dont on a du mal à changer parfois
    Mais aucun système dans le foot à ne devrait être immuable à mon sens
    Avec une telle densité et multiplication des centres manqués le système n’a certes pas montré toutes ses limites mais la difficulté de se mettre en évidence devant une équipe qui refuse de jouer
    Je pense que le fait de manquer de joueur créatif dans l’axe est aussi un problème pour l’EDF, (un style Ozil, Bernardo Silva, Isco…)
    Et certains sont parfois trop timorés et manquent d’initiatives, et ce qui les prennent ont un gros problème de maladresse
    Il faut juste espérer que tout le monde retrouve son efficacité et que la solidité défensive aussi soit acquise parce que sur les deux opportunités du Luxembourg ils auraient aussi pu réaliser le hold up parfait!

  3. PLB dit :

    Toujours aussi intéressant à lire.
    Si les stats de Kurzawa sont déplorables, et que son niveau global en ce moment n’est pas à la hauteur des équipes dans lesquelles il joue, la carte des positions me choque surtout par la position des attaquants, incluant MBappé.
    Je comparais les maps de l’Allemagne contre la Norvège et de la France contre le Luxembourg. On voit que le système de jeu de l’Allemagne est plutôt un 4-2-3-1 avec Ozil en soutien de l’attaquant, Draxler, dans un rôle qui pourrait ressembler à celui de Lemar, et Müller en attaquant très excentré.
    Et c’est là pour moi, que la France a un problème : MBappé a une position très centrale et très avancée. Donc si Griezmann ne décroche pas plus, on se retrouve avec 3 attaquants en pointe, et un flanc droit où Sidibé est assez seul.
    D’autant que le défaut d’un 4-4-2, quand la largeur est créée par les latéraux, et qu’elle implique que les milieux restent prudents pour ne pas trop exposer la charnière centrale. Ils ne sont donc pas en mesure de venir créer l’espace entre les lignes du milieu et de l’attaque adverse.
    On voit bien qu’en Allemagne, 3 joueurs ont ce rôle de se mettre dans les intervalles : Draxler à gauche, Ozil au centre, et Müller à droite même si ce dernier recherche peut-être un peu plus vite la surface. Contre le Luxembourg, seul Lemar a tenté de se positionner ainsi, mais Griezmann est trop haut, et MBappé aussi. On ne peut pas reprocher à Kanté et Pogba de ne pas avoir compensé, car ils auraient mis en danger la défense.
    L’avènement de MBappé à droite remet pour moi en cause la titularisation de Giroud en pointe. En 4-4-2, avec la possession, on a besoin de joueurs plus capables de permuter que dans un 4-2-3-1 où l’attaquant a vraiment le rôle de fixer la défense. Avec Lacazette par exemple, la France disposerait de 3 joueurs capables de fixer ou au contraire de se mettre dans les intervalles, à tour de rôle et en fonction de la situation. Cela apporterait plus de variations possibles dans l’approche offensive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *