Brésil : du manque de créativité aux problèmes défensifs

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Sami dit :

    Article très intéressant, comme d’habitude !

    La défense à 3 n’aurait-elle pas pu être une solution intéressante pour le Brésil, pour les libérer les latéraux et profiter au mieux de leur activité et de leur créativité (qui aurait été certainement encore plus grande avec Marcelo à la place de Filipe Luis) ? D’autant que cela aurait permis à leur défenseurs centraux, plutôt à l’aise balle au pied, notamment si l’on imagine la titularisation de Marquinhos, de franchir le premier rideau adverse ou de le contourner plus facilement avec toujours un joueur en couverture. Peut-être cela aurait-il pu aussi influencer la hauteur du bloc, si les latéraux avaient eu la liberté de chercher leurs adversaires plus haut, car mieux couvert derrière. Mais je suis moins sûr pour ce dernier point, surtout si la hauteur du bloc résulte de consigne de Dunga.

  2. Au-delà de la défense à trois, la présence de David Luiz au milieu aurait pu apporter des solutions. Ca aurait permis de passer à trois derrière par séquence (relance), et surtout d’apporter la densité physique qui manquait à Elias-Fernandinho. A défaut d’apporter plus de créativité, utiliser DL au milieu aurait peut-être pu régler les autres problèmes (deuxième ballon, nettoyage devant la défense pour casser le jeu direct adverse etc…). Ca n’aurait pas été plus brillant, mais forcément plus cohérent.

  3. Sami dit :

    J’ai un peu de mal avec David Luiz au milieu, mais c’est vrai que ça aurait été plus cohérent. Du coup, dans le même ordre d’idée, l’absence de Luis Gustavo a sûrement pesé lourd.

  4. Cracked dit :

    PPDA = Patrick Poivre d’Arvor ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *