Argentine – Uruguay : l’analyse du but d’Aguero

Comme face au Paraguay, l’Argentine a souffert en fin de partie. Mais cette fois-ci, elle n’a pas craqué. Le but de Sergio Aguero, inscrit après l’heure de jeu (56e), a suffit à son bonheur. L’attaquant de Manchester City s’est retrouvé à la conclusion d’un très beau mouvement lancé par Pastore côté gauche. Beaucoup plus influent sur le jeu dans ce 2e match, le Parisien a crée un décalage que la Celeste n’a pu rattraper.

La pré-palette : 

Organisé en 4-4-1-1 lorsque l’Argentine remontait le ballon, l’Uruguay se repliait ensuite en 4-5-1 dans ses 30 derniers mètres. Les défenseurs resserraient dans l’axe, laissant les ailiers bloquer les couloirs face aux montées des latéraux argentins.

Dans le coeur du jeu, Lodeiro rejoignait Gonzales et Arevalo Rios. Les trois hommes avaient pour mission de coulisser de manière coordonnée côté ballon afin de bloquer le porteur de balle et les solutions latérales s’offrant à lui. Sur le papier, un trois-contre-trois face à Mascherano, Biglia et Pastore.

Problème, lorsque l’Argentine plaçait ses attaques, Messi et/ou Di Maria repiquaient à l’intérieur et créaient le surnombre. Conséquence, des joueurs libres dans la zone normalement gardée par Lodeiro, Rios et Gonzales.

Sauter un relais (en noir ci-dessous) pouvait permettre aux Argentins de libérer du champ libre pour un partenaire. Dans ce cas, un Uruguayen présent dans la ligne défensive pouvait sortir afin de stopper la progression adverse.

La palette : 

fsfsfddsf

Au départ de l’action, Messi est en possession du ballon face à Arevalo Rios. Lodeiro est en soutien plein axe. Gonzales est au marquage de Di Maria au coeur du bloc uruguayen. Pastore et Biglia sont libres et c’est le Parisien qui va être servi.

2pastore-messi

Comme cela a été évoqué auparavant, si les 3 milieux uruguayens sont hors de position, c’est un défenseur qui doit sortir de la défense pour stopper l’adversaire. C’est donc Alvaro Pereira qui sort sur Pastore.

3pastore-alvaro

Problème, le latéral de l’Inter ne parvient pas à récupérer le ballon. Pastore s’enroule autour de lui et parvient à se mettre dans le sens du jeu.

4fixationgauche

Sur sa lancée, il parvient à éviter le tacle de Rodriguez avant de lâcher le ballon. Il vient d’éliminer à lui seul tout le flanc gauche uruguayen, libérant Zabaleta sur l’aile. Du coup, c’est Godin qui est obligé de quitter l’axe défensif pour stopper le latéral adverse.

5centre-zabaleta

Fin d’action et 2 questions : 1-Godin peut-il bloquer le centre de Zabaleta ? Gonzales peut-il redescendre assez vite pour compenser le déplacement de son défenseur et protéger le premier poteau ? Dans le cas contraire, en cas de bon centre, tout va se jouer sur le duel entre Aguero et Gimenez…

6aguero

Réponses : Zabaleta ajuste son centre avant que Godin ne puisse fermer. Gonzales ne revient pas à temps… et Gimenez perd le contact avec Aguero.

7aguero

Plus vif, l’attaquant de Manchester City coupe la trajectoire au premier poteau ; Muslera ne peut rien faire. 1-0 pour l’Argentine.

8but

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *