Borussia Dortmund 1-2 Bayern Munich, l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. RMCF dit :

    Le Bayern est resté constant tout au long de la partie, même durant la première demi-heure ou la domination du Borussia était à mettre au crédit de l’entrée très entreprenante des Schwarz gelben et non à la possible impression d’impuissance bavaroise… Mais ce choix de débuter cette final en fanfare m’a paru assez risqué quand on sait que dans ce genre de rencontre il faut savoir tenir non pas 90 minutes mais 120 minutes. La aussi il y a eu une meilleur gérance et expérience de la part du Bayern. Peut-être que l’insouciance et la spontanéité, qui fait la force de cette équipe de Dortmund, a été pris à défaut hier soir.

  2. Ebdlokn dit :

    Le Bayern et Dortmund sont deux equipes qui jouent sur le rythme de la rencontre plus que sur la possession. Il est donc normal qu’un des deux laches, c’est l’absence de banc qui coute cher a Dortmund. Lors des confrontations entre les deux equipes cette saison, c’etait le Bayern qui partait tambour battant et qui s’epuisait, si Dortmund avait concretise ses occasions en debut de match, le Bayern aurait vraiment eu du mal revenir.

  3. jAX dit :

    Très grosse finale entre le Bayern et Dortmund. Pour moi, c’est la meilleure finale de C1 depuis un petit moment en terme d’équilibre, d’occasions, d’intensité (Arsenal-Barça ?). Ces dernières années, en dehors des démonstration collectives du Barça où il n’y a pas vraiment eu match, les finales étaient assez pauvres en terme de jeu je trouve.

    Sinon pour revenir au match, la première demi-heure de Dortmund leur a coûté le match c’est évident. Autant d’occasions non-converties (d’ailleurs, les matchs face à Malaga et au Real étaient pareils), de pression, de mouvements, ça a conditionné le reste de la partie pour les Borussen. Malgré tout, le Bayern ne s’est pas vraiment créé d’occasions en repartant depuis sa moitié de terrain mais plutôt en cherchant directement Mandzukic ou Muller et Robben dans la profondeur. Ca prouve à quel point le milieu de Dortmund a été bon.

    Enfin, aucun joueur de champ ne ressort particulièrement (en dehors de Gundogan à mes yeux), les deux stars du match sont Neuer et Weidenfeller. D’ailleurs Neuer est systématiquement énorme dans les grands rdv depuis 2011 et le parcours de Schalke. Il a tout, charisme, talent, humilité… bref.

    PS : Pourquoi Javi Martinez n’est pas redescendu entre ses centraux à la place de Schweinie ? Le premier est plus que capable de le faire et surtout Bastian est un bien meilleur relaie au milieu que l’Espagnol. Schweinie a presque joué comme un troisième central alors qu’en fin de seconde période quand le Bayern était plus haut, il apportait énormément dans les 30 derniers mètres.

  4. aziz dit :

    J’ai été très étonné par le manque de second souffle de la part de Dortmund. Je m’attendais à un quart d’heure de folie après l’égalisation, mais rien!
    Je me joins aux commentaires (et à l’analyse de Florent) qui mettent en cause le départ trop rythmé de Dortmund. Cependant, il leur a manqué aussi de la qualité -technique- individuelle pour surprendre la Bayern. Les Gundogan, Reuss et Lewandowsky sont de bons voir très bons joueurs mais le meilleur joker dans ce genre de match reste quand même LE dribbleur qui crée une situation nouvelle à lui tout seul.
    Sinon, je ne sais pas ce que va faire Guardiola de cette équipe mais ceux qui disent qu’il prend une équipe « parfaite » se trompent à mon avis. En effet Dortmund a montré comment faire déjouer cette équipe et son système de jeu est complètement décrypté. Faire croire aussi que Schweinsteiger, Ryberie et Robben ont suffisamment de qualité individuelle pour que leur équipe rayonne pendant longtemps sur l’Europe est d’un grande naïveté. Ce sont juste de bons joueurs qui dans 10 ans ne s’en souviendront que les spécialistes de foot. Le Bayern a toute intérêt à se renouveller sur le plan du jeu. Arriver au sommet est le plus facile…

  5. Lauralee dit :

    Grosse surprise lors de la finale! On a eu droit à de la technique qu’à une démonstration de « match de division ». La Dortmund aurait du forcer le jeu dès la première mi-temps ce qui aurait mit le Bayern en mauvaise posture. Dommage d’avoir voulu attendre!

  6. said dit :

    excellente analyse comme d’habitude , j’espère que tu nous feras une analyse du jeu du bayern ( comme tu l’as fait avant pour dortmund et porto), excellent boulot . Bonne chance et bonne continuation sur eurosport!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *