[Bandelette n°6] Le dépassement de fonction

Ah le fameux dépassement de fonction si cher aux meilleurs consultants de Canal+ (oui, je parle de Reynald Denoueix). Je vais être clair tout de suite, je ne parlerai pas des montées rageuses façon « tout droit » de Souleymane Diawara. Très peu, si ce n’est aucune, n’ont un jour abouti à quelque chose d’autre qu’un ballon perdu et bien couvert par Alou Diarra. Non, ici je vais plutôt évoquer la montée sans ballon de Piqué sur le but inscrit par le Barça pour s’assurer la victoire lors du dernier Clasico. Sans lui, il aurait été difficile qu’Ibrahimovic se retrouve aussi seul au second poteau. Explications…

piqueAvant d’entrer dans le vif du sujet, je profite de l’occasion pour glisser quelques mots sur le star de cette bandelette, accessoirement l’un des meilleurs défenseurs de la planète. Le meilleur ? S’il est toujours difficile de se prononcer clairement au jeu des comparaisons, on peut affirmer avec certitude que Piqué est celui à la progression la plus impressionnante sur l’année écoulée. Débarqué de Manchester sur la pointe des pieds en mai 2008, il n’a pas perdu de temps pour se refondre dans le collectif du Barça, où il a été formé, bénéficiant des blessures à répétition de Marquez ou Gabriel Milito. Un an plus tard, il est indiscutable dans le onze des deux champions d’Europe, le Barça pour les clubs et la Roja pour les sélections. Loin du style toujours « à la limite » de Puyol, sa valeur ajoutée se trouve dans la qualité de sa relance et sa capacité à sentir les coups dans la moitié de terrain adverse. Comme le prouve d’ailleurs la double-bandelette qui suit.

piqueclasico1L’action démarre par une passe de notre star de cette bandelette pour Xavi (image 1), décroché pour pouvoir se mettre face au jeu sans être gêné par le pressing des milieux madrilènes. On notera d’ailleurs que l’on jouait la 55ème minute de jeu et que le Real pressait déjà beaucoup moins qu’en début de partie.  Autre nouveauté de ce moment de la rencontre, Zlatan Ibrahimovic offre un point de fixation à ses milieux de terrain plus efficace que Thierry Henry. Xavi sollicite le Suédois (image 2) qui lui remet instantanément avant de réorienter le jeu sur Keita à sa droite dans le rond central (image 3). Dans le même temps, Piqué a poursuivi sa course et est désormais sur la même ligne qu’Ibrahimovic, en position de second attaquant intercalé entre les deux lignes de la défense madrilène. La suite de l’action voit Keita servir décaler Daniel Alves sur l’aile droite malgré le pressing de Marcelo.

S’en suit des courses vers le but de la part d’Ibrahimovic et de Piqué mais surtout une course vers l’intérieur du terrain de la part de Lionel Messi. L’Argentin est suivi pendant quelques secondes par son adversaire direct, Arbeloa, jusqu’à ce que celui-ci s’aperçoive que Daniel Alves s’apprête à envoyer un centre dans la surface de réparation (image 4). Trop tard pour le contrer. Le ballon dans les airs, on aperçoit la finalité de la montée de Piqué qui offre une situation de surnombre dans la zone visée par son latéral droit. Au rayon des éliminés, Arbeloa est monté sur Alves et Albiol est lobé par le centre. Aux abords de l’arc de cercle, Pepe est au marquage de Piqué ce qui laisse Sergio Ramos seul face aux montées d’Ibrahimovic et de Xavi. Le Suédois réussit à fausser compagnie au latéral du Real, se retrouve complètement seul à la retombée du ballon (image 5) et n’a plus qu’à ajuster sa volée dans les filets de Casillas (image 6).

piqueclasico2A l’origine de l’action et présent dans la surface au moment où Ibrahimovic termine l’action, Piqué prouve ici sa capacité à sentir les bons coups. A peu de choses près, Ibrahimovic aurait même très bien pu lui offrir la balle du 1-0. Plus important, le défense central du Barça a surtout fixé l’attention de Pepe à la fin de l’action alors que le Madrilène était au marquage d’Ibrahimovic lors de sa préparation. Du coup, on n’est pas surpris de retrouver le Suédois complètement seul face à Casillas. On notera aussi les déplacements de Xavi dans la zone de Sergio Ramos (image 4) pour permettre à Zlatan de prendre quelques mètres de plus d’avance sur le latéral droit espagnol. A l’arrivée, on peut constater que deux des trois joueurs à la préparation de cette action la terminent dans la surface de réparation. Deux très bons exemples de ce fameux dépassement de fonction.

Vous aimez l’article ? Soutenez-le en votant pour lui sur Wikio (cliquez ici) ! Vous aimez le blog ? Devenez fan sur Facebook (cliquez ici), suivez-le sur Twitter (cliquez ici) ou abonnez-vous au flux RSS (cliquez ici) ! A la prochaine sur e-foot.eu !

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Londoner dit :

    genial cette bandelette !!!

  2. Jartagnan dit :

    Excellent ! Certains pseudo média sportifs auraient fort à s’inspirer de ce genre d’article.

  1. 5 décembre 2009

    […] de fonction personnifié par Piqué sur l’unique but inscrit par Ibrahimovic lors du Clasico (l’article – le vote). Espagne toujours pour le dernier article de la semaine puisque je vous ai […]

  2. 23 janvier 2010

    […] volontaire de Mandanda. » Une montée et un débordement de défenseur ? Ca me rappelle ma bandelette sur le dépassement de fonction ça […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *