Atletico Madrid 1-1 FC Barcelone, l’analyse tactique

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. sebtheouf dit :

    C’est marrant mais sur la dernière photo plutôt que Villa, c’est le milieu madrilène qui dort. Ils sont 4 à regarder Fabregas et oublie Xavi (surtout le 2e en partant du bas en fait).

    Surement la fatigue.

  2. Iliass dit :

    Pourquoi Alexis ne se positionne pas en pointe pour permettre à Messi d’avoir plus de liberté entre les lignes ? Sinon très bonne analyse, et Chelsea pourrait s’inspirer de l’organisation de l’Atlético pour affronter le Bayern en Supercoupe

  3. Clément dit :

    Très bonne analyse, on voit en effet que Simeone avait préparé ce match depuis un bout de temps, il aurait surement réussi avec de meilleurs entrants… Je pense qu’avec les différentes tactiques mises en place (par le Bayern, notamment) pour contrer le Barça et le vieillissement de leurs joueurs, la domination du Barça (et l’Espagne, par conséquent) sur le football européen va petit a petit diminuer.

  4. @sebtheouf – Villa est quand même un peu haut à partir du moment où Fabregas revient au milieu. Et Koke est en effet en retard sur sa sortie parce qu’au départ du mouvement, Gabi n’est pas placé à hauteur des autres milieux.

  5. jAX dit :

    Le mouvement débute sur une relance rapide du Barça qui profite du fait que l’Atlético ne soit pas parfaitement organisé défensivement pour aller vite dans la moitié de terrain adverse. Le ballon est dans les pieds de Neymar et Gabi est forcé de sortir sur lui, Neymar arrive à ressortir le ballon sur Iniesta et Cesc vient s’engouffrer dans l’espace laissé libre par Gabi.

    Avant ce match j’avais relu l’analyse de la finale de Copa del Rey contre le Real. Simeone a débuté les deux matchs avec le même plan de jeu, la différence c’est que face au Barça son équipe n’a pas pu mettre cette pression en début de seconde période et enfoncer le Barça. Au retour, ça va être très difficile, le récent historique entre les deux clubs au Camp Nou laisse présager d’une boucherie. À voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *