S01E12 – Bayern-Barça : la séquence vidéo

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. mehdi dit :

    Bravo, super travail -> encore et encore, je ne me lasse jamais et le format video et graphique sont tout les 2 supers

  2. aziz dit :

    Bravo pour la vidéo. ça permet de commenter de manière plus précise et en moins abstrait.
    Justement ce qui a changé par rapport au Barça d’il y a quelques années, c’est que par exemple dans la séquence à 12:10 Piqué aurait quand même passé la balle à Xavi qui aurait combiné avec Bousquet (qui est à côté) par un une-deux magique de précision. A 12:36 Messi mis dans le sens du match et m^me sans soutien direct aurait quand même enchainé une chevauchée fantastique aidée par un faux appel d’Iniesta qu’on voit sur le côté gauche et de Pedro au centre. C’est ça qui a changé au Barça: ils n’arrivent plus à faire les efforts qu’il faut pour dépasser leurs adversaires.

  3. franz dit :

    une question par rapport à la video S01E05.
    tu évoques plusieurs solutions pour que le barca se sorte d’une defense faite par les 11 joueurs adverses :
    +gagné les duels : là, on rejoins l’analyse de aziz ci dessus.
    +utilisé piqué : pas fait/pas réussi ?

    outre cela, en général, on estime que ce pressing tout terrain fatigue les équipes qui défende. ici, ca n’a pas été le cas ? pourquoi ? le barca n’a pas mis assez de rythme ?

    est-ce qu’on pourrais dire que ce n’est pas les équipes adverses qui font un meilleur travail collectif mais bien le barca qui est moins efficace ?

  4. Nacer dit :

    genial la vidéo. vraiment agréable. tu éduques nos yeux à regarder le foot intelligement. continu …

  5. @Franz, il n’y a pas de pressing tout terrain là. Toute l’équipe travaille dans son camp avec une grosse densité dans la zone de confort habituelle du Barça. Le Bayern n’a rien inventé, il a juste prolongé le travail du Real lors de ses victoires dans les derniers Clasicos (11 dans leur camp) et même du PSG.

    Le problème de Piqué, c’est que les prises de risque étaient très dangereuses du fait de la densité proposée par le Bayern au niveau de son premier rideau : s’il montait, il devait être sûr de lui, sous peine de prendre trop de risques et d’être battu dès la première passe manquée.

    Il y a aussi évidemment un Barça en difficulté. Busquets a été complètement en-dessous de son niveau en quart et en demi. Son seul grand match de C1, c’est le 4-0 contre le Milan AC. Xavi est aussi en-dessous de son influence habituelle (sans doute lié à Busquets…), et Messi était sur une jambe. Il n’y a qu’Iniesta qui a tenu son rang dernièrement… Et encore, il s’est heurté à Javi Martinez mardi dernier.

  6. franz dit :

    Merci de ta réponse.

  7. Aymeric dit :

    Très agréable l’analyse « en direct ». Peut-être pourrais-tu faire défiler la séquence entière avant ou après pour pouvoir apprécier « pour de vrai » les mouvements que tu décris tout du long ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *