Comment contrer l’Espagne ?

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. BAHA dit :

    quel article???
    magnifique…
    bravo monsieur Florent…

  2. carnetfoot dit :

    Zncore faudra que les joueurs français soit à 100%..une seule erreur de jugement et patatras!!! Et je ne pense pas que le espagnols sortiront le même match que celui face à la Croatie.Ils ne sont pas aussi fous qu’on le pense……

  1. 3 juillet 2012

    […] Italie ou Croatie ? Au coup d’envoi, la question était de savoir vers quel modèle allaient tendre les Français. Face à eux, l’Espagne avait décidé de ne rien changer à ses habitudes malgré quelques fausses pistes évoquées avant la rencontre (avec notamment la possible titularisation de Pedro). Del Bosque avait décidé de faire à nouveau confiance à Fabregas pour occuper la pointe de l’attaque, faisant de son équipe une machine à conserver le ballon. Pour répondre à celle-ci, les Français avaient fait le choix de débuter la rencontre en évoluant très haut dans leur camp et en resserrant les lignes. Entre la défense centrale et Benzema, le bloc-équipe ne s’étendait que sur une vingtaine de mètres afin d’empêcher l’Espagne de s’installer dans sa zone de prédilection pour construire (à savoir devant le rond central, dans le camp adverse). Au pressing, Cabaye sortait à hauteur de Benzema, au niveau de la ligne médiane, afin d’essayer de perturber le double pivot Xabi Alonso-Busquets. […]

  2. 30 août 2012

    […] Un aspect très important de ce match : le rôle de Di Maria lorsque Iniesta décrochait pour jouer à hauteur de Xavi et Busquets (en bleu). En sortant sur le n°8 du Barça (en jaune), Di Maria évitait à Xabi Alonso, Khedira ou Özil de découvrir l’axe et d’ouvrir ainsi des brèches pour alimenter Messi au coeur du jeu (en rouge). Une situation qui ressemblait beaucoup au marquage de Srna sur Iniesta lors du Espagne-Croatie de l’Euro 2008. Rappel. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *