Chelsea-PSG : avant le match retour

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Daniel Constance dit :

    Salut,
    Qui l’aurait crû ? Selon moi, l’infériorité numérique des Parisiens a justement permis à ces derniers d’avoir un avantage psychologique afin d’appuyer aux bons endroits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *