Rapport : le Bayern Munich, version Guardiola

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Ilyas dit :

    Super analyse, comme d’habitude

  2. Diamond dit :

    Des tactiques de jeu qui va permettre à l’équipe de Guardolia de s’imposer rapidement sur les terrains. A moins de faire face à des adversaires qui seront plus sur la défensive, le jeu pourrait se corser.

  3. Bob dit :

    Donc si le plan de Pep marche, on aura une sorte d’équipe ultime qui sait tout faire sur le terrain contrairement au Barça de Pep.

  4. Ramona dit :

    Quand l’expérience se mixe à une touche personnelle, on peut s’attendre à un jeu qui pourrait surprendre plus d’un sur le terrain. Attendons de voir la pratique sur le terrain…et le nombre de buts enregistrés!

  5. Shinji dit :

    Je suis sceptique par rapport à l’efficacité à la récupération du milieu bavarois. Sur le papier, Thiago – Kroos – Ribéry, c’est très offensif, pas super musclé et ça manque de vice. Schweini me semble plus qu’incontournable à la place de Kroos pour garantir un réel équilibre à la récupération.

    Après, la marque de Guardiola c’est le gros pressing des joueurs offensifs. Mais j’aimerais voir ce que ça donne face à des milieux plus costauds ou très technique capables de ressortir le ballon en 3-4 passes et au sol.

  6. Tarik Kabbadj dit :

    Ce qui est interressant au niveau de la relance c’est qu’on peut constater qu’elle a évolué positivement au niveau des exigences de Pep Guardiola : au début le bayern utilisait 50% des ballons longs et 50% courtes. Ce qui est interressant à voir ce sont leur différents déplacements pour réceptionner le ballon mais également que vont-ils faire lors de la réception du ballon sachant qu’ils seront sous pression. Pour moi la relance est faîte par 6 joueurs voir 7 et la transition offensive-défensive par 3 voir 4 joueurs. Le risque Munichois c’est de s’entêter à vouloir toujours utiliser la relance courte et ne pas utiliser de point d’appui, l’autre risque c’est de voir les latéraux placés trop haut sur le terrain et bloqués par les ailiers adverses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *