La L1 et les autres : une analyse statistique du « déchet technique »

Où se situe la Ligue 1 par rapport aux 4 grands championnats européens ? Alors que les différents exercices touchent à leur terme ce week-end, une donnée permet de mesurer l’écart qui existe aujourd’hui entre le championnat de France et ses « grands voisins » italien, allemand, anglais et espagnol.

La donnée brute : 

Disponible sur WhoScored, elle répond au doux nom de « UnsuccessfulTouches » et renvoie à la définition suivante : « Bad control ». Au sein de la catégorie « Possession Loss », elle s’oppose à la donnée « Dispossessed » (définie ainsi : « Player is dispossessed on the ball by an opponent – no dribble involved »). En clair, notre donnée renvoie à la perte de balle non-provoquée par un adversaire. S’il fallait trouver une équivalence dans un autre sport, elle se rapprocherait de la faute directe en tennis.

En valeur absolu, le constat est amer pour la Ligue 1, puisque sur les 20 clubs du championnat, 14 font partie des 20 équipes qui en réalisent le plus par match, sur la saison 2014-2015. La L1 fait même très fort puisqu’elle ne laisse pas une miette du « Flop 10 » à ses adversaires.

La donnée pondérée : 

Bien qu’impressionnants à l’oeil, ces chiffres ne sont pas suffisants pour faire de la Ligue 1 un championnat « moins technique » que les 4 autres. Après tout, plus une équipe multiplie les passes et plus les chances de voir un joueur manquer un contrôle sont importantes. Il faut donc ramener le nombre total de « UnsuccessfulTouches » par équipe au nombre de passes effectuées par celle-ci.

Ci-dessous le top 10 parmi les championnats espagnol, allemand, italien, anglais et donc français. Un classement dominé, sans grande surprise, par les équipes adeptes de la possession du ballon (Bayern, Barça, Manchester City et Manchester United). Pas étonnant non plus de retrouver le PSG en 8ème position.

Champ. Equipe Nombre passes/match « Bad control » Ratio Passes/Bad Control MOYENNE GENERALE
1 BUN Bayern Munich 734,5 9,5 77,31578947 37,63592884
2 LIG Barcelona 672,8 9,8 68,65306122
3 PL Manchester City 584,5 9,4 62,18085106
4 PL Manchester United 561,5 9,6 58,48958333 MOYENNE TOP 10
5 LIG Real Madrid 531,7 9,2 57,79347826 58,65458143
6 BUN Borussia M.Gladbach 556,1 10,1 55,05940594
7 BUN Wolfsburg 497,6 9,5 52,37894737
8 L1 Paris Saint Germain 627,1 12 52,25833333
9 SA Inter 544,3 10,6 51,3490566 MOYENNE HORS TOP 10
10 PL Chelsea 531,1 10,4 51,06730769 35,24744559

La Ligue 1, quasi absente du top 50 :

Ce ratio « Nombre de passes effectuées/mauvais contrôle » permet d’ailleurs de bien mesurer l’écart qui sépare le néo-quintuple champion de France et le reste du championnat.

Deuxième du classement hexagonal, l’OM est à près de 15 passes du leader et se retrouve au-delà de la 40e place au classement général (5 championnats confondus). Seul autre « deuxième » absent du Top 10, le Napoli (Serie A) pointe lui à la 11e place… En milieu de tableau, Marseille se retrouve coincé entre l’Athletic Bilbao (9e espagnol), Cagliari (11e italien), Hanovre (13e allemand) et Hull City (12e anglais).

 Classement général Champ. Equipe Nombre passes/match « Bad control » Ratio Passes/Bad Control
8 L1 Paris Saint Germain 627,1 12 52,25833333
41 L1 Marseille 437,1 11,8 37,04237288
49 L1 Lyon 504,2 14,2 35,50704225
51 L1 Bordeaux 444,4 12,6 35,26984127
59 L1 Lille 453,5 13,6 33,34558824
66 L1 Monaco 455,7 13,9 32,78417266
67 L1 Lorient 451,4 13,8 32,71014493
70 L1 Saint-Etienne 412 12,7 32,44094488
72 L1 Reims 401,6 12,5 32,128
73 L1 Rennes 443,2 13,8 32,11594203
76 L1 Guingamp 334,7 10,5 31,87619048
81 L1 Nantes 384,8 12,6 30,53968254
84 L1 Lens 383,6 13 29,50769231
85 L1 Bastia 370,1 12,6 29,37301587
92 L1 Evian Thonon Gaillard 358,2 13,5 26,53333333
93 L1 Nice 391 15,7 24,9044586
94 L1 Metz 353,2 14,3 24,6993007
95 L1 Caen 347,6 14,4 24,13888889
96 L1 Toulouse 397,1 16,8 23,63690476
97 L1 Montpellier 376,6 16,1 23,39130435

Excepté l’OM et le PSG, aucune équipe de Ligue 1 ne se retrouve au-dessus de la moyenne des 5 championats (voir tableau précédent). Seuls Lyon et Bordeaux basculent dans la bonne moitié du classement si l’on considère le Top 10 européen comme étant « hors-concours », sachant qu’il existe un écart significatif entre le 10e Chelsea > 51, et le 11e Naples <49).

Les moyennes de chaque championnat accentuent d’ailleurs l’écart existant entre la Ligue 1 et les meilleures ligues européennes. Alors que l’Allemagne, l’Angleterre, la Liga et la Serie A se suivent de près, le championnat de France est très loin derrière, devançant de peu le championnat néerlandais (impossible de le comparer avec le championnat portugais, les données n’étant pas disponibles).

Championnat Nombre passes/match « Bad control » Ratio Passes/Bad Control
Bundesliga 444,48 10,8 41,85
Premier League 440,36 11,38 39,35
Liga 408,31 10,88 38,11
Serie A 435,55 11,51 38,06
Ligue 1 416,35 13,52 31,21
Eredivisie 417,28 13,59 30,98

 

11 réponses

  1. sneaky dit :

    Le fait que les équipes de L1 défendent plus regroupés peut jouer sur ce genre de stats non ?

  2. lotrian dit :

    En écho au très bon article des Cahiers du Foot sur les statistiques, on peut faire dire un peu n’importe quoi aux stats, même s’ils permettent d’avoir un bon coup d’oeil à la situation. ;)
    Si le niveau technique du championnat n’est évidemment pas le meilleur d’Europe, peut-être ces stats sont-elles pondérées par une approche plus défensive (à la fois tactiquement, mais aussi en termes d’engagement physique). Ainsi, à part le fait qu’elle ne résulte pas d’un tacle, la notion de « perte de balle non-provoquée par un adversaire » reste vague. Elle peut aussi bien faire référence à un centre au troisième poteau qu’à une perte de balle provoquée indirectement par le défenseur (bon positionnement, interception).
    Il serait intéressant d’analyser ces mêmes statistiques dans le cadre de rencontres européennes (même si par la même occasion, ne resteraient théoriquement que les meilleures équipes de chaque championnat)

  3. Croiser les stats, ce n’est déjà pas la même chose que de parler à partir d’une seule même si on reste en effet dans la simple lecture de données ici. Il y a de multiples manières de lire la chose, d’où le titre : « une analyse statistique », et pas « l’analyse ».

    Ensuite, non la perte de balle non-provoquée ne renvoie pas au centre au 3e poteau (en tout cas, pas à ce que je sache). Ce genre d’exemple partirait dans la catégorie des centres manqués. Là, on est sur une situation où la balle est perdue par un joueur qui l’a reçue ou est en train de la recevoir.

    Il y a en effet tout le volet des centres et passes qui doit s’ajouter à cette stat pour avoir une vision d’ensemble du déchet technique des équipes et des différents championnats. A rapprocher aussi de l’orientation de passes : vers l’avant, latérales, en retrait…

  4. Fiscal dit :

    J’aurais calculé le ration dans l’autre sens, ces chiffres sont particulièrement éloignés d’un geste concret. Par exemple, difficile de dire à quoi correspond 41.8 en Bundesliga : un mauvais contrôle est réalisé toutes les 41.8 passes, c’est obscur. Ratio mauvais contrôle par nombre de passes, ça donne un pourcentage de passes « ratées » par le critère mauvaise réception. Surtout que l’écart est beaucoup moins flagrant: 2.42% en Bundesliga, 3.24% en Ligue 1, ça reste raisonnable comme écart entre le 1er et le 5ème.

  5. 5moufl dit :

    @Fiscal – Même différence.

  6. Fiscal dit :

    @5moufl
    Ben non… 41.8 contre 31.2 ça fait dix points d’écart. Dans l’autre sens il y a moins d’un point. Sur le terrain c’est la même chose mais selon la manière de le présenter, tu peux dire qu’en Bundesliga c’et vachement plus fort qu’en Ligue 1, ou que les deux se tiennent sensiblement dans le même ratio.

  7. Quelque soit le choix, tu peux aussi voir qu’il existe un écart significatif entre la Ligue 1 et les 4 autres championnats. Et pas uniquement la Bundesliga.

  8. Fiscal dit :

    @Florent Toniutti – Oui écart il y a, et je prends la Bundesliga en comparatif car c’est le leader de la stat. Mais l’écart n’est pour moi pas significatif, même en niveau international. En fait ce sujet est très intéressant, mais nous pousse aussi à demander du détail, d’autres chiffres! Quel est le ratio de passes ratées dans chaque championnat? Tous critères confondus dans un premier temps, puis critère par critère (mauvais contrôle, mauvaise passe, interception, même faux rebond si on veut) et de ces stats on dégagera certes une suprématie non-française, mais aussi des carences dans d’autres championnats. En fait mon premier commentaire vise à souligner que la Ligue 1 n’est pas le cancre du big five contrairement à ce que l’on s’imagine. Le championnat manque simplement d’hétérogénéité, de concurrence. Mais de ce côté, la Liga et la serie A n’ont pas grand chose à nous apprendre. Quand on voit les stats du PSG et de son poursuivant, on met le doigt sur un vrai problème. Mais je ne crois pas que les autres championnats soient plus homogènes.

  9. J’ai fait plusieurs tableaux de fin de saison, en ramenant beaucoup de données par rapport au nombre de passes effectuées. Je les mettrais en ligne après la fin du championnat de Serie A. Ca permettra d’occuper l’été, pendant et après la Copa America. Chacun pourra trouver des choses à redire sur son club favori d’ailleurs.

  10. Galla dit :

    @Fiscal

    En valeur absolue, quand tu dis « 2,42% contre 3,41% », on a l’impression que ce n’est pas beaucoup. Mais que ce soit sur ces pourcentages, ou sur la donnée « un mauvais contrôle tous les 41,85 ou 31,21 passes, dans les deux cas l’augmentation est la même : +34% de mauvais contrôles en L1 par rapport à la Bundesliga ! C’est beaucoup donc.

    C’est un peu comme si tu comparais une équipe qui réussit 90% de ses passes, et une autre qui en réussit 80%. Tu peux dire que pour toi, la différence n’est pas énorme. Sauf qu’en fait, elle l’est : il y a une équipe qui rate deux fois plus ses passes que l’autre (20% vs 10%). Et que cette différence est celle qui sépare les équipes très fortes techniquement et qui jouent un jeu de possession (Bayern, PSG, Barça, tous ont plus de 88%), et une équipe correcte sans plus (Lille, Cagliari, Celta, Rennes, qui sont à 80% à un demi-point près).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *