Statistiques : qui sont les meilleurs créateurs de Ligue 1 ?

Après une semaine consacrée aux attaquants et à leur efficacité devant le but adverse, place à l’analyse statistique de ceux qui interviennent quelques secondes plus tôt : les passeurs. Qui sont les meilleurs créateurs du championnat de France cette saison ?

Pour plus de détails : le dossier statistiques « tirs et efficacité »

Pour répondre à cette question, les buts et les tirs ont été remplacés par les assists (passes décisives) et les key-passes (passes-clés ou dernières passes avant un tir) compilées par Whoscored depuis le mois d’août.

kpi

A gauche, le top 10 Whoscored en valeur absolue. A droite, le classement en ayant calculé le nombre de passes-clés effectuées sur 90 minutes de jeu.

Cinq joueurs se détachent particulièrement à la lecture de ces deux classements : Angel Di Maria, Abdel Barrada, Ryad Boudebouz, Mathieu Valbuena, Wahbi Khazri et Sofiane Boufal. Ils ont pour point commun d’avoir au moins 3 passes-clés au compteur en 90 minutes de temps jeu.

Angel Di Maria est tout de même en avance sur ces poursuivants puisqu’il est pour le moment le seul joueur de Ligue 1 à atteindre la barre des 4 passes-clés/90 minutes depuis la saison 2011/12. A l’époque, c’est Mathieu Valbuena qui s’était hissé à ce niveau à l’issue des 38 journées de championnat. L’actuel Lyonnais a d’ailleurs dominé ce classement pendant 3 saisons (2011/12, 2012/13 et 2013/14) avant de céder la première place à Dimitri Payet, intouchable la saison dernière mais dont le compteur était resté bloqué à 3,9 passes-clés/match.

Quel impact dans le jeu ? 

Il serait possible de s’arrêter là et de déclarer ces six joueurs comme étant les plus créatifs du championnat. Mais ce serait s’en tenir à une analyse très partielle, qui ne prendrait notamment pas en compte un élément-clé : les coups de pied arrêtés. Les tireurs de coups-francs et de corners ont en effet un gros avantage dans ce classement. Reprenons notre top 6 pour voir ce qu’il en est lorsque l’on élimine les phases arrêtées du décompte…

top6-cpa

Difficile de faire plus flagrant. Angel Di Maria a beau perdre 1,3 passes-clés/90 minutes, il creuse l’écart sur quasiment tous ses poursuivants. Seul Sofiane Boufal reste une passe-clé derrière l’Argentin. Tous les autres membres du Top 6 sont en forte baisse, ce qui laisse penser qu’ils ne sont pas forcément indispensables à leurs équipes si celles-ci ont d’autres tireurs de coups de pied arrêtés dans leur effectif…

dimaria

Ce classement permet en tout cas d’enchaîner par un nouveau top 10, qui se concentre uniquement sur les passes-clés réalisées dans le jeu.

kp-top10jeu

Ce nouveau classement fait une victime, et pas des moindres : Mathieu Valbuena glisse de la 4ème à la 12ème place. Il se retrouve juste derrière Corentin Jean (1,56 passes-clés dans le jeu/90 minutes). Comme cela a déjà été évoqué, Sofiane Boufal est le seul membre du top 6 précédent à gagner des places puisqu’il se retrouve 4ème.

S’il ne s’agit pas de la progression la plus impressionnante, l’apparition de Walid Mesloub sur le podium est à souligner. Milieu axial dans le 4-4-2 lorientais, l’ex-joueur du Havre est le seul joueur de Ligue 1 avec Di Maria à dépasser les 2 passes-clés dans le jeu par tranche de 90 minutes. Il est accompagné de deux autres relayeurs, Mounir Obbadi et Jordan Ferri.

Pièces importantes dans les systèmes offensifs de Marseille et Guingamp, censés apporter du liant entre le milieu et l’attaquant, Rémy Cabella et Jimmy Briand se retrouvent eux aussi à leur avantage dans ce nouveau classement.

D’autres « passeurs » à suivre en 2016 ? 

Pour effectuer l’analyse ci-dessus, seuls les joueurs ayant effectué plus de 25 passes-clés depuis le début de saison ont été pris en compte. Quelques jeunes joueurs, aux temps de jeu plus faibles, n’ont donc pas été repérés par ce premier passage, même si les noms de deux d’entre eux sont apparus en tout début d’article (Rachid Ghezzal et Adrian Regattin).

kp-top10-jeuens

Le Lyonnais et le Toulousain font partie des jeunes joueurs à suivre lors de cette deuxième partie de saison, au même titre de Bouna Sarr ou Maxwell Cornet, deux anciens pensionnaires du centre de formation messin.

Les chiffres présentent le plus jeune comme étant le plus prometteur puisque s’il maintenant le rythme de 2,10 passes-clés dans le jeu/90 minutes, il se retrouverait sur le podium entre Di Maria et Mesloub. Un bel apport pour un joueur qui n’a eu pour le moment qu’un petit rôle dans la rotation de l’Olympique Lyonnais.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Une des difficultes complementaires concerne la collecte de statistiques sur les nouveaux services numeriques, qui est essentiellement le fait d entreprises privees specialisees. Peu de donnees produites par les organismes publics sont disponibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *