4-4-2 et cohésion défensive : l’exemple du Real Madrid

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. alan dit :

    c est une honte de faire un sujet comme celui ci.
    le real n a pas joué en 4.4.2 mais en 4.5.1 sur ce match. le 4.4.2 se forme à la perte du ballon et isco et ronaldo ont juste inversé les positions.
    ronaldo s’est retrouvé devant à cause d’un fait de jeu, il était normalement à gauche.
    en ce qui concerne le pressing, le déplacement de kedhira et modric est tout ce qu’il y a de plus normal, ce n’est pas aux attaquants de venir si bas quand on privilégie un jeu offensif.
    cependant sur le dernier décalage juste avant le but il est vrai que kedhira est monté trop haut.

  2. RMCF dit :

    Oula, je ne crois pas non… le Real jouais bien en 4-4-2 avec 2 créateurs sur les cotés ( Ozil et Isco ) lorsque l’on joue dans un système comme celui-ci il est nécessaire d’avoir une première ligne assez bonne dans le travail défensif, certes l’enjeu de cette rencontre n’accordait pas de grande importance au travail défensif des 2 attaquants mais il sera nécessaire en cours de saison pour éviter les déséquilibres dans l’entre-jeu, comme nous l’indique cette vidéo. De plus je ne vois pas de logique dans ce que tu dis « le real n a pas joué en 4.4.2 mais en 4.5.1 sur ce match. le 4.4.2 se forme à la perte du ballon et isco et ronaldo ont juste inversé les positions. » s’ils ont juste inversé leur position la formation de base n’aurait pas changé non ?
    On a été habitué à un plus beau monde…

  3. Nimbus dit :

    Superbe chronique !
    La nouvelle méthode avec arrêt sur image de vidéo est vraiment didactique, on comprend encore mieux.

  4. Jean M. dit :

    Je pense que vous êtes juste un peu trop sévère dans votre analyse car le système du Real a dans l’ensemble bien fonctionné. Certes un but en découle mais si on prend le match dans son ensemble ca reste correct surtout dans une période de « préparation ». Après il est clair que le 4-4-2 a ses faiblesses notamment pour les raisons illustrées dans la vidéo mais il a également des avantages. En utilisant ce système je pense que Ancelotti cherche à neutraliser les relances des deux défenseurs centraux qui ont chacun un homme directement dans leur zone ( à l’inverse des systèmes défensifs ne comportant qu’un homme devant ) ce qui oblige les milieux adverses a jouer plus bas et construire leur actions de plus loin. C’est un système qui se défend mais qui demande effectivement plus de travail de la part des deux avants.

    Maintenant, ce système peut être facilement malléable en phase défensive en passant à 4-1-4-1 en faisant rentrer Benzema dans la ligne des 4 milieux et Modric entre la ligne des défenseurs et celle des milieux . On y perd la facilité de bloquer les relances des defenseurs centraux adverses mais on gagne en compacité et il est plus difficile pour l’adversaire de combiner dans l’entrejeu.

  5. @alan – et je pourrai répondre « c’est une honte de faire un commentaire comme celui ci. Comme le dit RMCF, le Real Madrid a bien débuté ce match en 4-4-2. C’est parce que la phase défensive ne fonctionnait pas que le Real est passé en 4-2-3-1 en fin de première mi-temps. Il fallait au moins lire l’analyse avant de la rencontre, postée auparavant, avant de venir commenter.

    @Jean M. – Rien de sévère dans l’analyse, je prends une action et je vois ce qu’il s’y passe, qui plus est parce que la faiblesse y est évidente et permet de parler de la difficulté de jouer sur les systèmes à 3 lignes au lieu de 4. Après, il est évident que le contexte amical pèse dans l’activité des deux attaquants. Mais ça aussi, c’est dit dans la vidéo.

  6. Jean M. dit :

    @Florent Toniutti

    Je continue à penser qu’il est trop rédhibitoire d’évaluer la viabilité d’un système en se limitant à une phase de jeu. Vous auriez du étayer votre analyse en montrant d’autres phases où cela a posé problème.

    Mon but est d’apporter une critique constructive à votre vidéo, rien de plus. Je suis d’accord avec l’analyse faite, elle doit juste être, pour moi, illustrée différemment pour montrer les véritables faiblesses de ce système.

  7. Comme pour Alan, il y a une analyse complète du match qui a été écrite et doit être lue en complément de cette vidéo (http://www.chroniquestactiques.fr/real-madrid-3-1-chelsea-analyse-tactique-international-champions-cup-8204/). La « viabilité » du système n’est pas remise en cause dans la vidéo. Un point est juste soulevé concernant le travail défensif des deux attaquants, indispensable dans un 4-4-2 et difficile à imaginer connaissant Ronaldo et Benzema.

    Par ailleurs, je n’ai pas le temps de passer plusieurs phases de jeu à la suite pour rester des heures sur le même montage vidéo. Qui plus est, le Real a vite basculé en 4-2-3-1 après le but encaissé. Si ça n’est pas un signe. Puis en début de deuxième, ils sont repassés en 4-4-2 et ont encaissé des attaques, avant de changer à nouveau de système pour régler les problèmes défensifs. Une répétition qui en dit long sur ce match amical.

  8. TitiHenry dit :

    Sympa la vidéo, comme toujours même si dommage que tu n’aies pas abordé la phase offensive c’est tout aussi passionnant. Sinon ta vidéo m’a fait penser à une autre que j’ai vue il y a longtemps et qui devrait te plaire, très similaire dans ton style. J’ai réussi à la retrouver, super analyse sur comment organiser un 4/4/2 en zone, parfaitement huilé et organisé, avec une ligne de deux haute très impliqués sur la phase défensive, cela répond un peu à ta vidéo plus haut.

    http://www.dailymotion.com/video/xemn3c_la-defense-de-zone-en-4-4-2_sport

  9. Lahcen dit :

    Salut,

    Si c’est le nombre de lignes qui est en question, en quoi les 3 lignes du 4-3-3 sont-elles moins préjudiciable que les 3 lignes du 4-4-2

  10. Lahcen dit :

    Par ailleurs et sincèrement dans un même esprit constructif que certains précédents commentaires, je me demande si tt ceci -ttes ces analyses qui fleurissent un peu partout (Zonal Marking & Co) sont si pertinentes (fiables)qu’elles essaient de le paraître.

    Le football est un sport tellement fluide et les joueurs sont amenés à varier tellement souvent de position (défense –> attaque –> défense –> attaque –>défense –> attaque –>…cf. les stats à ce sujet dans le soccernomics) que la plupart des dispositions et schémas ne tiennent en fait pas plus que les quelques secondes qui séparent la poignée de main entre les deux capitaines du moment où l’arbitre lance le coup d’envoi.

    La difficulté technique principale du football (jouer avec ses pieds) empêche bien souvent la mise en place durable de séquence de jeux susceptible d’analyse durable également.

    Je regardais l’équipe de France contre la Belgique hier et quand on voit le nombre de passes (même « facile ») qui sont manqués ont est en droit de penser que le mieux est encore de poser les joueurs : à gauche, à droite en avant, au milieu, et en arrière. ne pas oublier le gardien et d’attendre que les gars marquent un but…;-)

    Bien sûr tt ça ne doit pas empêcher les tentatives de clarification mais bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *