S01E08 : Les problèmes du Barça – Pressing et transition défensive

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. RMCF dit :

    Superbe analyse sur le pressing Barcelonais ! Très claire, ça ouvre grand les yeux sur cet aspect de jeu du Barça et ses différentes possibilités de pressing. Pour ma part je continuerais sur le pressing avec Villa puisqu’il a déjà fait ses preuves durant les belles années du Barça mais je ne doute pas que le modèle Espagne Euro 2012 pourrait tout aussi être efficace.

  2. Cracked dit :

    Il faut conserver le 4-3-3 à tout prix !
    Le club Barcelone possède une structure de jeu ultra-rigide (voire dogmatique) ; et changer le dispositif de jeu de l’équipe première serait juste dramatique ! Il y aurait rupture entre le style de la Masia et celui de l’équipe A. Dur à imaginer

    C’est Fabregas (le paria lol) qui a poussé Iniesta sur le côté gauche et cela a apporté des problèmes au niveau du pressing et de l’animation offensive puisqu’ils partagent la même zone.

    Maintenant il faut reconnaître que cela a été une erreur de recrutement et replacer simplement Iniesta.

    Mais le Catalan est trop fier ! Et ça lui coûtera cher.

  3. Personne n’évoque un changement définitif. Le fait est qu’à l’heure actuelle, sans changement provisoire pour franchir les huitièmes de finale, le Barça semble aller droit dans le mur. Personnellement, je pensais avant le second Clasico que Villa pouvait permettre à l’équipe de se reformer au pressing. Cela n’a pas été le cas samedi mais rien ne dit qu’ils ne seront pas prêts le 12 mars. Par contre, je ne donne ensuite pas cher de la peau de ce Barça-là face à plus fort que Milan (parce qu’il y a) vu la qualité de ses transitions défensives.

  4. Nimbus dit :

    Magnifique analyse ! Merci professeur !
    Il me semble que la façon classique du pressing barcelonais ressemble à l’arbre de Noël d’Ancelloti. C’est-à-dire que les trois joueurs à l’avant empêchent de relancer par l’axe et donc forcent l’adversaire à passer par les ailes. Puis les milieux de terrain resserrent l’aile où passe l’adversaire.

  5. SeBlueLion dit :

    Le souci de Song c’est son mauvais placement et son « instabilité mentale » (irrégularité, sautes de concentration, dépassements de fonction impromptus). Il est capable de tenir un rôle de sentinelle ou d’équilibre mais il sera irrémédiablement porté vers l’avant dès qu’il aura trouvé un certain rythme… Avec Arsenal c’était flagrant quand il commençait à trouver de la réussite en amenant le surnombre vers l’avant, il marquait d’ailleurs ses buts à intervalles rapprochés. Une poignée de buts décisifs en amenant un véritable surnombre sur des centres dans les 10 dernières minutes mais aussi des séquences de projection aussi systématiques que stupides laissant Arteta seul et contraint de le rappeler sans cesse à l’ordre.

    Du joueur défensif/récupérateur capable de jouer en charnière centrale, il est devenu l’opposé du profil qu’il était censé compléter (box-to-box). C’est vrai que son changement de registre coïncide aussi avec le déclin de l’animation du jeu d’Arsenal par les couloirs, en raison des baisses de forme de Sagna ou Clichy combinées au manque d’options pour combiner sur les flancs (passage du profil Hleb-Nasri-Rosicky à Walcott-Podolski-Arshavin sur les ailes), laissant penser à des consignes spécifiques de Wenger à Song pour tenter de compenser cette absence de liant sur les flancs.

    Cela dit, il n’a jamais été si performant que ça dans ce rôle de percuteur axial, créatif… Assez peu décisif, et faisant partie de cette catégorie de joueurs agaçants qui se voilent la face sur leurs véritables qualités (déchet trop important, ratios trop faibles pour qu’une correction ne soit pas apportée par un entraîneur). L’exemple des passes piquées vers van Persie est flagrant: pour la poignée de caviars qu’il a délivré (notamment en 11/12), il a lancé une quantité industrielle de contres adverses lorsque ses passes s’écrasaient sur le premier joueur de la ligne défensive face à lui.
    Défensivement et tactiquement je le trouve vraiment très moyen, trop souvent attiré vers le ballon et trop agressif, tendance à se jeter et à adopter des mauvais placements dans l’espace ou pour disputer un duel…
    Pour moi, Alex Song n’a rien du joueur théorique que tu décris dans la vidéo. Son jeu sans le ballon est une sorte de compte à rebours avant qu’il ne savatte un joueur ou décide de monter avec ou sans le ballon la fleur au fusil.
    Ce n’est même pas exagéré que de dire qu’à la base Song était censé compléter le jeu plus créatif d’Arteta et que la situation s’est petit à petit inversée l’année dernière.

  6. Gizmo dit :

    Superbe analyse, je comprends mieux pourquoi Pep faisait très (trop) souvent jouer Keïta, surtout lorsqu’il y avait Alvès-Maxwell en latéraux.

    Vous semblez d’ailleurs avoir oublié que Pep utisait souvent le 4-2-3-1 en plaçant Keita quasiment à la hauteur de Busquests.
    Certes Keita avançait bcp et phase offensive mais il défendait très bien car il était tactiquement très intelligent.

    Moi Song, je ne sais pas si ça peut le faire au Barça car c’est un joueur formé à l’anglaise sans une grande intelligence tactique.

    J’y pense depuis la venue de Alba mais peut être que le Barça jouerait mieux en 3-5-2:
    Il laissera plus de liberté aux latéraux, leur donnera plus de responsabilités offensives, permettra aux ailiers de plus avoir à couvrir les ailes et à Messi d’avoir un jour axial sur qui il peut se baser pour lancer ses attaques et d’avoir 4 joueurs physiques pour les balles arrêtés.
    Le pb c’est qu’il y a un joueur en moins au pressing et qu’il nécessite 2 défenseurs axiaux ayant une bonne relance et assez rapides pour couvrir les latéraux (style Puyol et Abidal au top de leur forme).
    Mais bon j’aimerais bien voir ce que ça peut donner…

  7. Half dit :

    Personnellement j’ai trouvé le début d’analyse sur le pressing assez sympa et plutôt juste. Pour le reste je suis beaucoup moins d’accord.

    1) Déjà Iniesta n’est pas fait pour jouer sur le flanc gauche et ça j’en suis sur. Il n’y a qu’à voir le match contre Milan au Camp Nou pour voir qu’il est bien meilleur dans l’axe. L’exemple de l’Espagne est bancal car l’Espagne joue avec 6 milieux de terrains et pas d’attaquant du coup le jeu se base sur une rotation de ces mêmes milieux permettant de créer des décalages. En revanche la combinaison Alba-Iniesta a bien fonctionné mais cela se doit plus aux profils des deux joueurs (Alba très rapide, Iniesta qui est excellent dans le jeu de passe en profondeur, l’ensemble permet un vrai décalage).

    2) Pour moi le vrai problème c’est l’absence de vrai joueur qui peut fixer la défense au même titre que Villa ou encore Higuain pour le Réal. D’ailleurs ça s’est encore vu contre le match retour au Camp Nou face au Milan : Quand Villa joue et qu’il fixe les défenseurs centraux en allant vers le centre de l’attaque cela libère Messi de son marquage et il devient alors vraiment dangereux. Je pense qu’il faut voir outre le jeu balle au pied et regarder ce qu’apporte vraiment un joueur du profil de Villa. C’est un attaquant de pointe, il sait se placer, il sait faire des courses en profondeurs, pas forcément pour recevoir le ballon mais pour créer des espaces et pour désorganiser la défense. Si on ajoute à cela les appels de Pedro on se retrouve avec une attaque Barcelonaise très mobile et surtout très dure à défendre. Souvent cela oblige les milieux défensifs à jouer plus bas laissant alors plus d’espace à Xavi et Iniesta pour organiser le jeu.

    3) Le cas Alex Song : Comme dit plus haut je ne le vois vraiment pas comme le joueur que vous décrivez. Pour remplacer le Xabi Alonso de l’Espagne je vois surtout Mascherano qui comme lui possède une très bonne qualité dans les transversales et ballons longs. Il est de plus beaucoup plus rigoureux dans l’aspect défensif que Song. De plus, il est régulièrement envoyer en défense centrale ce qui l’oblige à garder une certaine concentration que l’on a pas forcément en tant que milieu. Après le soucis avec le fait de joueur deux milieux def’ c’est qu’on envoi Iniesta à gauche alors qu’il se révèle être un des meilleurs joueur du monde une fois dans l’axe.

    4) Le cas Fabregas est encore plus compliqué. Le soucis c’est qu’il n’a pas le profil pour jouer comme on lui demande actuellement. Lors d’un des deux derniers match contre le réal (je ne sais plus lequel, j’en ai vu qu’un des deux) Fabregas rejoignait Messi sur le terrain, càd une position de 9 et demi presque 10 entre le milieu et la défense. Sauf que du coup ça affaiblissait le milieu et c’était presque inutile tant le trio Khedira/Xabi Alonso/Ramos était bien organisé (avec un qui presse, et les deux autres qui couvrent). Du coup Fabregas est beaucoup moins bon dans cette position que dans une position de réel 8 (la position où il exprime selon moi toutes ses capacités). Beaucoup ont tendance à vouloir projeter la position de Fabregas en Espagne à celle du Barca mais encore une fois c’est un jeu très différent. En Espagne Fabregas est vraiment dans une position libre comme la plupart des milieux et c’est surtout sa technique qui lui permet de se mettre en valeur que ce soit dos aux défenseurs ou dans un relais. Au Barça je le vois vraiment comme le successeur de Xavi car il a la technique balle au pied, la qualité de passe il lui manque vraiment de s’améliorer au niveau du pressing. Maintenant sera-t-il assez patient pour prendre la place de Xavi ?

    5) Je finirai par dire que pour moi le principal soucis actuel du Barca c’est l’absence d’entraineur. On pourra dire ce qu’on veut, critiquer la défense etc mais un entraineur permettrait vraiment de réorganiser tout cela. D’ailleurs dans la première partie de saison la défense était toujours autant à la ramasse mais c’était compensé par une armada offensive beaucoup plus créative, joueuse et organisée qu’actuellement (hormis certains match notamment contre le Celtic Glasgow). Roura est bien gentil mais on voit bien qu’il n’a pas la carrure pour être un entraineur à l’heure actuelle. D’ailleurs il ne l’est pas complètement étant donné que Tito dirige comme il peut à l’autre bout du monde. Bref situation très complexe et ça se ressent sur le terrain avec aucune prise de risque au niveau des changements, du jeu, de l’attitude des joueurs. J’arrive d’ailleurs toujours pas à comprendre comment on peut laisser à chaque journée de championnat la même équipe alors que sur le banc il y a des joueurs comme Villa/Fabregas/Sanchez (dépendant de celui qui joue) ou encore Thiago/Tello/Mascherano/Song et j’en passe. Guardiola aimait beaucoup faire tourner avec des jeunes issus du centre de formation pour reposer l’équipe type et révéler un peu le talent des jeunes. C’est comme ça qu’on a pu voir apparaître Pedro/Busquet/Tello (même s’il n’est pas au niveau des deux autres).

    Bref le problème du Barca pour moi est plus profond qu’un simple soucis au niveau du pressing, néanmoins l’article n’en reste pas moins intéressant.

  8. Gizmo dit :

    Je suis d’accord avec toi, le plus gros pb du Barça est l’absence d’entraineur, les pbs de pressings, de rotation etc ne sont que les parties visibles de l’iceberg.

    Là ou on est pas d’accord c’est que je pense que l’équipe telle qu’elle est n’est pas équilibrée: jouer seulement 2 ou 3 joueurs défensifs physiques n’est pas suffisant (Masch/Puyol – Piqué – Busquets): pour les balles arrêtées et la couverture.
    Il manque juste un 4è pour avoir un équilibre: avant il y avait Abidal ou Keita, demain je sais pas à la place de qui il peut jouer: Xavi, Villa, Alvès?
    L’idéal serait d’avoir un profil à la Xabi Alonso à la place de Xavi: bon dans la relance, bon défensivement et assez costaud physiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *